AnTuTu : top 10 des smartphones Android les plus puissants du mois de juillet 2018

AnTuTu vient de dévoiler le top 10 des smartphones Android les plus puissants du mois de juillet 2018. Le classement du mois est une nouvelle fois dominé par le surpuissant Xiaomi Black Shark et par le SoC Snapdragon 845 de Qualcomm. Ce mois-ci, on remarque aussi l’arrivée fracassante de l’Oppo Find X. 

antutu smartphones android puissants juillet 2018

Le benchmark AnTuTu vient de publier son top 10 des smartphones Android les plus puissants du mois de juillet 2018. La période de collecte des données s’étend du 1er au 30 juillet 2018. Hormis l’arrivée du Oppo Find X en deuxième position, le classement n’est pas très différent de celui du mois de juin ou de mai 2018.

AnTuTu : voici la liste des smartphones Android les plus puissants du mois de juillet 2018

En tête de classement, on retrouve une nouvelle fois le Xiaomi Black Shark, le puissant smartphone gaming de la marque chinoise. Par rapport au benchmark du mois dernier, le smartphone a encore gagné plusieurs points et confirme son statut de leader. Grâce à son SoC Snadragon 845 et ses 8Go de RAM, le Black Shark  grimpe à 292 977 points, contre 277 759 en juin.

En deuxième position, on trouve pour la première fois l’Oppo Find X, le smartphone borderless avec caméra escamotable. Lui aussi propulsé par le Snapdragon 845 et par 8Go de mémoire vive, il s’installe sans effort à la place du Vivo Nex S, qui se retrouve relégué en 3ème position.

Juste en dessous, on retrouve le OnePlus 6, qui profite d’un score similaire au mois dernier, suivi du Smartisan R1, du Xiaomi Mi 8,  du Xiaomi Mi Mix 2S, du Galaxy S9/S9 Plus et du Sony Xperia XZ2. Ce mois-ci, le SoC Snapdragon 845 confirme donc sa domination complète. On remarquera que le ZTE Nubia Red Magic (et son SoC Snapdragon 835) a été éjecté du classement.

  • Xiaomi Black Shark Gaming (Snapdragon 845)
  • Oppo Find X (Snapdragon 845)
  • Vivo NEX (Snapdragon 845)
  • OnePlus 6 (Snapdragon 845)
  • Smartisan R1 (Snapdragon 845)
  • Xiaomi Mi 8 (Snapdragon 845)
  • Xiaomi Mi Mix 2S (Snapdragon 845)
  • Samsung Galaxy S9+ (Snapdragon 845)
  • Samsung Galaxy S9 (Snapdragon 845)
  • Sony Xperia XZ2 (Snapdragon 845)

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Redmi K20 Pro : un haut de gamme à moins de 350 € ?

Redmi dévoilera une nouvelle gamme de smartphones le 28 mai prochain. Elle sera composée de deux modèles : un Redmi K20 standard, mais aussi un Remi K20 Pro. Ce sont les premiers smartphones de la marque à embarquer un processeur…

Huawei est prêt à remplacer Android et Windows dès 2019

Malgré les pressions venant de toutes parts, Huawei continue d’afficher sa détermination à sortir de son isolement. Richard Yu, le responsable de la division mobile du groupe chinois à confirmé que ses alternatives à Android et Windows pourraient être lancées…

Realme 3 Pro officiel : une fiche technique canon pour 199 euros

Le lancement du Realme 3 Pro est désormais officiel en France. Le smartphone de l’ancienne filiale de Oppo débarque sur un segment où Xiaomi et Honor sont déjà bien installés, mais son rapport qualité-prix devrait en convaincre plus d’un de…

Affaire Huawei : pourquoi ARM a cédé face à la Maison Blanche ?

L’affaire Huawei a pris un nouveau tournant avec la défection d’ARM – l’entreprise conçoit l’architecture et les coeurs qui sont utilisés par l’ensemble des fondeurs du marché, dont HiSilicon (filiale de Huawei), MediaTek, Apple, Qualcomm ou encore Samsung. Or ARM…

Huawei : TSMC n’abandonne pas la firme chinoise

Huawei a enfin droit à une bonne nouvelle. Le fondeur TSMC a en effet décidé de ne pas abandonner le constructeur chinois. Contrairement à Panasonic, ARM ou Toshiba, l’entreprise taïwanaise continuera de fournir des composants à Huawei malgré le décret…

Huawei : Panasonic refuse aussi de fournir le constructeur

Huawei essuie un nouveau revers. Panasonic, le géant japonais de l’électronique, refuse maintenant de fournir ses composants au constructeur chinois. Apparement, certains produits élaborés par la firme reposent sur des technologies américaines. Comme ARM avant lui, Panasonic est donc contraint de plier…