Maj. le 22 juin 2020 à 10 h 31 min

Amazon voit plusieurs de ses sites français bloqués ce 2 juillet 2019. Des Gilets Jaunes et des associations écologiques dénoncent l’ouverture d’un nouveau « méga-entrepôt » en Île-de-France à la rentrée et le projet de loi économie circulaire du gouvernement.

amazon gilets jaunes

Ce mardi 2 juillet 2019, plusieurs sites français d’Amazon sont bloqués par des Gilets Jaunes et des associations écologiques, rapporte l’Obs. Parmi les sites visés, le siège d’Amazon France au 67 boulevard du Général Leclerc à Clichy et le gigantesque entrepôt de Toulouse. Ils protestent, entre autres, contre l’ouverture d’un nouveau « méga-entrepôt » prévue en septembre 2019 à Brétigny-sur-Orge (Essonne).

Amazon : des opérations de blocage juste avant le Prime Day

« Nous entrons en désobéissance civile car Édouard Philippe ne nous entend pas », explique l’association ANV-COP21 sur Twitter. « Pour sauver le climat et les emplois, il faut stopper les 3 nouveaux méga-entrepôts ! », est-il ajouté. Une action à laquelle est aussi associée Amis de la Terre, qui a les mêmes revendications. « Nous exigeons une loi Économie Circulaire qui ne détruise pas le climat et les emplois comme le fait Amazon », font-ils savoir, interpellant eux aussi directement le Premier Ministre français.

Lire aussi : Amazon’s Choice : pourquoi il ne faut pas toujours se fier aux produits recommandés

Ce n’est pas le première fois que le géant du commerce en ligne est ainsi pris à partie. Il y a quelques mois, les gilets jaunes appelaient au boycott d’Amazon. Le groupe avait même eu des problèmes avec quelques uns de ses propres employés qui soutenaient le mouvement, et en avaient licencié plusieurs d’entre eux pour appel au blocage ou soutien aux Gilets Jaunes. Ironiquement, le fait de bloquer les commerces, notamment dans les centres-villes, avait participé à la hausse des ventes d’Amazon à Noël.

Pour rappel, Amazon est en train de préparer son Prime Day, avec deux jours de promotions sur des milliers de produits pour les abonnés Prime les 15 et 16 juillet. Reste à savoir si les Gilets Jaunes et les associations écologiques ont pour objectif de perturber les livraisons.

Mise à jour 19h49 : droit de réponse d’Amazon

Nous respectons le droit de chacun d’exprimer ses opinions. Cependant, les déclarations faites aujourd’hui sont incorrectes. Amazon paie l’ensemble des impôts requis en France ainsi que dans l’ensemble des pays dans lesquels Amazon opère. Aujourd’hui, Amazon a annoncé la création de 1 800 nouveaux emplois en CDI en France en 2019, ce qui fera passer ses effectifs de 7 500 à plus de 9 300 collaborateurs d’ici la fin de l’année. Nous sommes très fiers de notre environnement de travail et de nos milliers d’employés en France et nous invitons tous ceux qui le souhaitent à venir visiter un de nos sites pour se faire leur propre opinion www.amazon.com/fctours. Par ailleurs, nous sommes engagés et investissons dans le développement durable depuis des années au travers de programmes innovants tels que « Déballer sans s’énerver » ou « Expédier dans l’emballage d’origine », mais également notre réseau de parcs éoliens et solaires, ainsi que de nombreuses autres initiatives développées chaque jour par les équipes d’Amazon, telles que le projet « Shipment Zero » dont l’objectif ambitieux est de réaliser 50% de l’ensemble de nos livraisons à zéro carbone d’ici à 2030. Pour plus d’information: www.amazon.com/sustainability.

Source : Nouvel Obs



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !