Amazon’s Choice : pourquoi il ne faut pas toujours se fier aux produits recommandés

Faut-il toujours se fier aux produits estampillés Amazon’s Choice ? Ce badge qui accompagne certains produits du site indique qu’ils sont recommandés par Amazon. Cela contribue à renforcer la confiance de nombreux clients qui l’utilisent comme critère de décision lorsqu’ils sont face à une multitude d’options. Il y a pourtant de bonnes raisons de croire que ce label n’est pas toujours un gage de fiabilité.

Amazon's Choice

Si vous effectuez régulièrement des achats sur Amazon, il y a fort à parier que vous avez déjà été influencé par le badge Amazon’s Choice qui accompagne certains produits sur le site. Ce label introduit en 2015 indique qu’un article a été sélectionné par les soins d’Amazon et par conséquent qu’il s’agit d’un produit recommandé.

Amazon’s Choice : ce label est-il vraiment un gage de fiabilité ?

Une polémique enfle sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. De nombreux utilisateurs se peignent de la qualité médiocre de certains produits achetés sur Amazon. Ils étaient pourtant estampillés Amazon’s Choice. Un internaute explique par exemple, vidéo à l’appuis, avoir reçu un skateboard de mauvaise qualité malgré ce label. Idem pour un autre qui regrette qu’Amazon ait recommandé un produit comme un Switch HDMI alors qu’il s’agissait en fait d’un Splitter.

Cela amène à se poser une question : comment Amazon en vient-il à sélectionner un produit comme étant recommandé ? La firme ne se montre pas très transparente sur les critères de sélection. Elle se contente juste d’assurer que ce label n’est apposé que sur des produits « haut de gamme proposés à des prix avantageux et pouvant être expédiés immédiatement ».

Tout porte à croire que ces recommandations sont humaines mais le site BuzzFeed explique qu’il est impossible pour Amazon de faire inspecter des millions de produits. Amazon’s Choice se baserait ainsi sur un algorithme bien entraîné pour effectuer les sélections selon plusieurs critères : commentaires, les produits les mieux notés sur le site, nombre de retours, etc. Amazon a d’ailleurs reconnu volontiers qu’elle utilisait une combinaison de facteurs humains et d’algorithmes.

David Bryant, blogueur et vendeur sur Amazon explique au site Wired que ce badge n’est pas toujours fiable, surtout quand on sait que les notes peuvent être manipulées sur Amazon. Le spécialiste préfère largement la mention «Amazon best seller» qui concerne les produits très populaires. Ce label est en effet moins arbitraire et indique qu’un produit est vraiment apprécié des internautes.

Un porte parole d’Amazon a répondu à toutes ces polémiques à travers un communiqué de presse : «Amazon’s choice n’est qu’une recommandation, les clients peuvent toujours accéder à des marques ou des produits spécifiques s’ils le souhaitent». Voilà qui est clair : même si Amazon vous recommande un produit, la firme décline toute responsabilité en cas d’éventuels problèmes car l’internaute garde son entière liberté de choix.

Source : BuzzFeed.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Chrome : Google va bloquer les faux sites HTTPS non sécurisés

Dans une prochaine mise à jour, Google Chrome va s’attaquer aux sites web présentant des pages HTTPS qui n’offrent pas les garanties de sécurité du standard. Il existe en effet de nombreuses pages web en HTTPS mais qui chargent du contenu non…

WiFi 6 : qu’est ce que c’est et à quoi ça sert ?

Le WiFi 6 commence peu à peu à s’imposer comme le standard des connexions sans fil domestiques. Mais à quoi correspond cette appellation exactement ? Quelles différences avec les autres générations de WiFi ? À quoi sert vraiment le WiFi…

Microsoft Edge et Internet Explorer : Flash sera supprimé en 2020

Microsoft a précisé quels sont ses plans pour la technologie Flash pour ses navigateurs Microsoft Edge et Internet Explorer. La firme de Redmond annonce une suppression complète pour fin 2020, mais avec des changements progressifs apportés par des mises à…

IPTV : l’ALPA demande à Google de déréférencer une série de sites web

L’IPTV continue d’inquiéter les ayants droit et divers organismes de défense de leurs intérêts. L’ALPA, l’association de lutte contre la piraterie audiovisuelle veut nuire à la visibilité des fournisseurs de services d’abonnement qui permettent aux utilisateurs d’accéder à des milliers…