Amazon offre de l’argent aux abonnés Prime qui acceptent d’être pistés

 

Amazon offre 10 dollars aux internautes qui acceptent d’être pistés sur internet. Dans le cadre des Prime Day 2019, le géant de la vente en ligne propose en effet aux abonnés Prime d’installer l’extension Amazon Assistant contre rémunération. En plus de comparer les prix proposés sur Amazon avec ceux d’autres commerces, l’extension collecte les données des participants. 

amazon paie 10 dollars internautes espionnés

Á l’occasion des Prime Day 2019, Amazon propose aux internautes américains de troquer la confidentialité de leurs données contre la somme de 10 dollars (à dépenser sur le site), rapportent nos confrères de Reuters. Pour profiter de l’offre, il faut faire partie des abonnés Amazon Prime, résider aux États-Unis et installer l’extension Amazon Assistant.

Amazon offre 10 dollars aux abonnés Prime contre leurs données

Déjà disponible depuis plusieurs années (sans rémunération à la clé) sur Chrome, Safari ou Firefox, l’extension permet d’abord de faire une recherche sur Amazon directement depuis la barre d’outils de votre navigateur web. Ce n’est pas tout. L’assistant va aussi comparer le prix de chacun des articles que vous consultez en ligne sur un site de e-commerce avec le tarif affiché sur Amazon. Le prix indiqué sur Amazon apparaîtra alors automatiquement dans une petite fenêtre.

Pour fonctionner, l’assistant doit avoir accès à l’activité web des utilisateurs, y compris aux liens hypertextes et au contenu des pages qu’ils consultent. Dans la foulée, l’extension s'empare « des informations générales sur votre navigateur et votre système d’exploitation »« Nous ne connectons pas ces informations à votre compte Amazon, sauf lorsque vous interagissez avec Amazon Assistant » déclare Amazon sur son site web. Dès lors, la firme peut dresser un portrait robot plutôt complet de ses clients.

Lire également : Amazon Echo – les employés espionnent votre adresse quand vous parlez à Alexa

Grâce à l’outil, la firme de Jeff Bezos assure être en mesure d’améliorer son offre et les produits proposés en priorité aux clients sur son site. Sans surprise, les données seront donc utilisés afin d’affiner le ciblage publicitaire. Néanmoins, Amazon laisse la possibilité aux utilisateurs de l’extension de déterminer quelles données peuvent être collectées. Actuellement, l’Amazon Assistant a déjà été installé sur 7 millions d’ordinateurs via Google Chrome et Mozilla Firefox.

« La confiance des clients est primordiale pour Amazon et nous prenons très au sérieux la confidentialité des données » assure un porte parole Amazon interrogé par Reuters. La firme stipule que la collecte de données se limite aux sites de vente en ligne pour lesquels des recommandations Amazon Assistant sont disponibles. Amazon ne collectera donc aucune donnée liées aux réseaux sociaux par exemple.

Pour rappel, Amazon n’est pas le seul à avoir recours à des offres de ce genre. Début d’année, Facebook payait certains utilisateurs 20 dollars par mois pour installer Facebook Research, une application capable de s'emparer des données d’un smartphone. Même son de cloche du côté de Google via l’Enterprise Developer Program d’Apple. Les deux firmes ont depuis mis un terme à leur programme.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
amazon pharmacie ligne
Amazon devient une pharmacie en ligne et vend des médicaments sur ordonnance

Amazon devient une pharmacie en ligne. Le géant du e-commerce permet désormais d’acheter des médicaments sur ordonnance depuis son site et son application mobile aux États-Unis. Les abonnés prime bénéficient de plusieurs avantages exclusifs dont la livraison gratuite et des…

piratage
Des utilisateurs de VPN sont poursuivis pour piratage

17 utilisateurs de Private Internet Access, un célèbre service de VPN, sont dans le collimateur des producteurs du film « La Chute du Président ». Sur base des données fournies par un site de téléchargement illégal, les producteurs accusent les internautes de piratage. Une plainte a été…