Facebook paie certains membres 20$ par mois pour accéder à leur smartphone

Facebook paie certains utilisateurs 20 dollars par mois pour installer Facebook Research, une application qui espionne, grâce à un VPN, tout ce qui transite par le smartphone.  Un projet nommé « Atlas » en interne, qui rappelle le VPN Onavo Protect utilisé jsuqu’à il y a quelques mois par la firme de Mark Zuckerberg pour collecter (gratuitement) des données sur ses utilisateurs – avant que ce dernier ne soit interdit sur l’App Store. Facebook affirme mettre prochainement terme au programme sur iOS. 

Facebook paie ses utilisateurs pour les espionner

Le blog américain TechCrunch rapporte que Facebook paie certains utilisateurs 20 dollars par mois pour tester une application, Facebook Research, depuis 2016. Celle-ci est essentiellement un VPN qui donne un accès total au smartphone de l’utilisateur et à son activité web. Plusieurs sources estiment que cette application est basée sur Onavo Protect, l’application de VPN que Facebook avait dû retirer de l’App Store d’Apple il y a quelques mois. La firme de Cupertino jugeait alors la visée de l’application – la collecte de données personnelles – contraire à ses conditions d’utilisation.

Lire aussi : Vie privée – Apple jugé moins bon que Microsoft, Facebook et Amazon parmi les pires entreprises

Facebook : certains utilisateurs vendent leur vie privée 20 dollars par mois

Facebook Research présentant les mêmes fonctionnalités qu’Onavo Protect, l’application a toutes les chances d’être elle aussi bannie des iPhone. Facebook a d’ailleurs annoncé mettre prochainement fin au programme sur iOS à la suite de l’article de TechCrunch sur le sujet. Il semble néanmoins que le programme bêta de Facebook Research reste disponible sur Android – toujours uniquement sur invitation. Lors de l’installation, l’application demande de vastes autorisations qui lui donnent accès à pratiquement tout le contenu du smartphone.

Ce qui inclut potentiellement l’historique d’appels, de notifications, la façon dont vous utilisez d’autres applications, vos messages, votre localisation GPS et les sites internet que vous visitez. Selon le site earticleblog le simple fait d’installer l’application rapporte 5 dollars par mois. Le système paie 10 dollars par personne que vous invitez dans le premier mois et 5 dollars par personne invitée au delà du premier mois via transfert PayPal. Certaines plateformes comme BetaBound proposent « 20$ par mois » sous forme de carte cadeaux. Pour recruter ses « testeurs », Facebook sous-traite en effet à des plateformes telles que BetaBound, uTest et Applause.

Lire aussi : Facebook ne vend pas vos données personnelles martèle Mark Zuckerberg

On peut lire sur ces plateformes que le public demandé est âgé « entre 13 et 35 ans » – avec accord des parents pour les mineurs. On peut penser néanmoins que cela incite particulièrement les adolescents et jeunes adultes à vendre sans trop réfléchir leur vie privée à Facebook. Que pensez-vous de ce programme ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Messenger de retour dans l’application Facebook ?

Mise à jour 15/04/2019 : ajout de la déclaration officielle de Facebook Messenger devrait faire son grand retour sur l’application du réseau social Facebook. La fonctionnalité avait disparu il y a plusieurs années, forçant les utilisateurs à installer une second…

Facebook vous espionne même si vous désactivez votre compte

Facebook continue de vous espionner après la désactivation de votre compte. Interrogé sur la question, le réseau social admet sans détour que la collecte de données se poursuit jusqu’à la suppression définitive de votre profil. Les utilisateurs qui souhaitent faire une croix sur…

Facebook dévoile comment fonctionne vraiment votre fil d’actualité

Facebook a décidé de faire preuve de transparence. Le réseau social déploie aujourd’hui une nouvelle fonctionnalité qui va permettre à ses utilisateurs de mieux comprendre le fonctionnement de leur fil d’actualité. Un bouton en haut à droite de chaque publication va…

La SNCF va vendre des billets de train via Facebook Messenger

La SNCF va désormais proposer la vente de billets par l’intermédiaire de l’application Facebook Messenger. Son assistant Ouibot va aider les utilisateurs à trouver le trajet adéquat, comme il pouvait déjà le faire avant, puis de l’acheter directement, ce qui…