Facebook paie certains membres 20$ par mois pour accéder à leur smartphone

 

Facebook paie certains utilisateurs 20 dollars par mois pour installer Facebook Research, une application qui espionne, grâce à un VPN, tout ce qui transite par le smartphone.  Un projet nommé “Atlas” en interne, qui rappelle le VPN Onavo Protect utilisé jsuqu'à il y a quelques mois par la firme de Mark Zuckerberg pour collecter (gratuitement) des données sur ses utilisateurs – avant que ce dernier ne soit interdit sur l'App Store. Facebook affirme mettre prochainement terme au programme sur iOS. 

Facebook paie ses utilisateurs pour les espionner

Le blog américain TechCrunch rapporte que Facebook paie certains utilisateurs 20 dollars par mois pour tester une application, Facebook Research, depuis 2016. Celle-ci est essentiellement un VPN qui donne un accès total au smartphone de l'utilisateur et à son activité web. Plusieurs sources estiment que cette application est basée sur Onavo Protect, l'application de VPN que Facebook avait dû retirer de l'App Store d'Apple il y a quelques mois. La firme de Cupertino jugeait alors la visée de l'application – la collecte de données personnelles – contraire à ses conditions d'utilisation.

Lire aussi : Vie privée – Apple jugé moins bon que Microsoft, Facebook et Amazon parmi les pires entreprises

Facebook : certains utilisateurs vendent leur vie privée 20 dollars par mois

Facebook Research présentant les mêmes fonctionnalités qu'Onavo Protect, l'application a toutes les chances d'être elle aussi bannie des iPhone. Facebook a d'ailleurs annoncé mettre prochainement fin au programme sur iOS à la suite de l'article de TechCrunch sur le sujet. Il semble néanmoins que le programme bêta de Facebook Research reste disponible sur Android – toujours uniquement sur invitation. Lors de l'installation, l'application demande de vastes autorisations qui lui donnent accès à pratiquement tout le contenu du smartphone.

Ce qui inclut potentiellement l'historique d'appels, de notifications, la façon dont vous utilisez d'autres applications, vos messages, votre localisation GPS et les sites internet que vous visitez. Selon le site earticleblog le simple fait d'installer l'application rapporte 5 dollars par mois. Le système paie 10 dollars par personne que vous invitez dans le premier mois et 5 dollars par personne invitée au delà du premier mois via transfert PayPal. Certaines plateformes comme BetaBound proposent “20$ par mois” sous forme de carte cadeaux. Pour recruter ses “testeurs”, Facebook sous-traite en effet à des plateformes telles que BetaBound, uTest et Applause.

Lire aussi : Facebook ne vend pas vos données personnelles martèle Mark Zuckerberg

On peut lire sur ces plateformes que le public demandé est âgé “entre 13 et 35 ans” – avec accord des parents pour les mineurs. On peut penser néanmoins que cela incite particulièrement les adolescents et jeunes adultes à vendre sans trop réfléchir leur vie privée à Facebook. Que pensez-vous de ce programme ? Partagez votre avis dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient “trop sexy”

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est “trop sexualisé” pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…