Altice-SFR ne parvient pas à racheter Molotov, les négociations au point mort

Altice-SFR et Molotov ne parviennent pas à s’entendre sur les modalités du rachat de la plateforme de streaming. Les négociations seraient au point mort et les acteurs pessimistes quant à un dénouement. Le projet de « Spotify de la télévision » déjà abandonné ? 

molotov altice

En janvier 2019, nous vous rapportions que Molotov entrait en négociations exclusives avec Altice-SFR en vue d’un rachat (présentée comme une prise de participation majoritaire dans le capital de la société par les deux acteurs). Et bien il semblerait que les négociations soient en train de capoter. D’après Les Échos, les discussions n’avancent plus et le dossier pourrait être abandonné.

Des actionnaires de Molotov pas convaincus par le rachat par Altice

« Les négociations sont au point mort à ce stade. Molotov ne parvient pas à s’accorder avec tous ses actionnaires, en particulier les petits », explique un cadre bien placé au quotidien économique. Selon lui, il y a « une forte probabilité pour que l’opération n’aboutisse pas », même si « on ne peut jamais dire jamais et les négociations ne sont formellement pas stoppées ».

Lire aussi : Molotov contraint de supprimer la fonctionnalité Chromecast pour les chaînes du groupe TF1

Un quiproquo qui n’arrange personne. Molotov.tv manque cruellement d’argent, et a besoin de fonds pour se développer à la hauteur des ambitions. Dans le communiqué commun publié fin janvier avec Altice, on parlait même de créer un « Spotify de la télévision », aussi bien en France qu’à l’international. Plus de quatre mois plus tard, rien n’a bougé. De son côté, le groupe de Patrick Drahi était sur le point de réaliser un bon coup en s’emparant d’une plateforme populaire qui renvoie une bonne image aux utilisateurs et en récupérant l’expertise de Molotov en termes de streaming et de SVOD.

Avant de choisir Altice-SFR, Molotov était en discussions avec d’autres poids lourd du secteur. France Télévisions était notamment sur les rangs et a finalement décidé de créer son propre service Salto  avec l’aide de TF1 et M6. Salto dont on n’entend plus parler depuis un moment d’ailleurs. Orange et Canal+ étaient également intéressés. Une aubaine pour l’un de ces grands groupes ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !