AirTag : un magasin retire le tracker Apple de la vente pour raison de sécurité

 

L'AirTag, le tracker d'objets conçu par Apple, vient d'être retiré de la vente dans un magasin australien. Suivant les instructions d'un organisme fédéral, la boutique a préféré ôter les accessoires de ses rayons pour raison de sécurité. La chaîne de magasins craint en effet que des enfants puissent avaler la pile bouton qui alimente l'AirTag. 

Airtags

Officeworks, une chaîne de magasins australienne, a décidé de retirer l'AirTag, le tracker bluetooth d'Apple, de la vente, rapporte Mashable. “La gamme Apple Air Tag sera temporairement indisponible à l'achat chez Officeworks. Le produit ne sera pas stocké par Officeworks tant que d'autres directives ne seront pas fournies par l'Australian Competition and Consumer Commission. Officeworks continue de travailler avec Apple pour répondre à toute préoccupation en matière de sécurité” explique un porte-parole de Officeworks au média.

La chaîne de magasins de fournitures de bureau a apparement réagi aux préoccupations exprimées par l'Australian Competition and Consumer Commission (ACC) “concernant l'accessibilité des piles bouton dans le produit”. Concrètement, le régulateur de la concurrence en Australie craint que les jeunes enfants parviennent à extraire les piles de l'appareil pour les avaler.

Sur le même sujet : Votre iPhone vous avertira si quelqu’un vous espionne avec un AirTag

La pile bouton de l'AirTag serait trop facile d'accès

Ingérées, les piles qui alimentent la balise Bluetooth sont susceptibles de générer de graves problèmes de santé. “En Australie et dans le monde, il existe un nombre croissant de blessures graves et de décès d'enfants dus à ces batteries. En Australie, trois enfants sont décédés tragiquement des suites de l'ingestion d'une pile bouton” fait valoir l'ACC sur son site web. Les dommages sont notamment dûs à la présence de produits chimiques comme le lithium, l'alcaline ou l'oxyde d'argent.

D'après l'ACC, Apple ne respecte pas les dernières normes australiennes concernant les piles boutons. Le compartiment contenant la pile est trop facile d'accès. Il suffit d'appuyer dessus en tournant le dos dans le sens antihoraire pour retirer celle-ci. Ces normes, qui n'entreront en vigueur qu'en juin 2022, sont déjà connues des fournisseurs. L'ACC encourage ceux-ci à se conformer aux normes à l'avance. C'est pourquoi Officeworks a préféré retirer l'AirTag de la vente.

Contacté par Mashable, Apple va mettre à jour l'emballage australien pour mettre en garde les parents qui souhaitent acheter un AirTag. Dans un premier, le groupe ne reverra pas le design de son produit. “AirTag est conçu pour répondre aux normes internationales de sécurité des enfants, y compris celles de l'Australie, en exigeant un mécanisme appuyer/ tourner en deux étapes pour accéder à la batterie remplaçable par l'utilisateur. Nous suivons de près le règlement et nous nous efforçons de nous assurer que nos produits répondront ou dépasseront les attentes des nouvelles normes, y compris celles relatives à l'étiquetage des emballages, bien avant le délai requis” rassure Apple.

Source : Mashable



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !