5G : premiers forfaits en 2020, 66% de la population couverte en 2025

La 5G arrive bientôt en France. Sébastien Soriano, président de l’Arcep, estime que des offres commerciales seront lancées par les opérateurs dans cinq à dix villes en 2020. Et que dès 2025, les deux tiers de la population et les principaux axes de transport devraient être couverts.

5g forfait

Alors que la procédure d’attribution des fréquences 5G vient de débuter, Sébastien Soriano, président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), s’est confié sur les objectifs de déploiement de cette nouvelle technologie auprès de La Croix. Pour l’instant, nous en sommes encore à la phase de consultation, lors de laquelle les opérateurs doivent s’entendre avec le gouvernement sur les objectifs à atteindre. A l’automne 2019, on passera à l’annonce des redevances à payer et l’attribution effective des fréquences.

Des forfaits 5G dans quelques villes françaises en 2020

« L’objectif est d’avoir des offres 5G dans cinq à dix villes dès 2020 », explique Sébastien Soriano. Cela semble peu étant donné qu’à la mi-2019, 15 villes espagnoles sont déjà couvertes et que Vodafone y propose des forfaits pour profiter de la 5G. L’hexagone ne sera clairement pas une locomotive en Europe de l’ouest en ce qui concerne le déploiement de la 5G.

Lire aussi : Réseau 5G : où en est la couverture en France

Reste à savoir si celui-ci va s’accélérer par la suite. « En 2025, les opérateurs devront avoir basculé l’équivalent de leur réseau actuel. Dans les zones urbaines et économiques, soit environ deux tiers de la population, les utilisateurs pourront disposer de la 5G pleine et entière à cette date », explique Sébastien Soriano. « La plupart des axes routiers devront eux aussi passer en 5G en 2025. Notre objectif est d’avoir un réseau 100 % 5G d’ici à 2030, intégrant les extensions de réseau en cours », fait-il savoir. De quoi faire sourire les utilisateurs qui courent encore après la 4G en 2019.

Enfin, la patron de l’Arcep a évoqué la question du prix des forfaits 5G. S’il a indiqué que ce n’est pas le rôle de son institution de fixer les tarifs, mais aux opérateurs, il compte sur la féroce concurrence entre Orange, Free Mobile, SFR et Bouygues Telecom pour que ceux-ci ne soient pas trop élevés. « Le tarif de l’abonnement 5G devrait être à terme équivalent à celui de la 4G », assure-t-il. De son côté, SFR a communiqué qu’il comptait investir 2,5 milliards d’euros dans la 5G et qu’une hausse des prix permettrait d’amortir ces coûts.

Source : La Croix



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
eSIM : Bouygues Télécom décale son lancement à cause du confinement

L’eSIM n’arrivera pas tout de suite chez Bouygues Télécom. Suite aux mesures de confinement contre le coronavirus, l’opérateur a préféré décaler l’arrivée de la carte virtuelle en France jusqu’à nouvel ordre. Néanmoins, le télécom précise que tout est déjà prêt…

Freebox V8 : Free reporte la sortie à cause du coronavirus

Free a décidé de reporter la sortie de la nouvelle Freebox V8 de quelques mois suite à l’épidémie de coronavirus qui se propage en France. La Freebox abordable débarquera finalement avant la fin de cette année, annonce le FAI. Début…

5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.

Freebox V8 : elle s’appellerait en fait Freebox POP

La Freebox V8 s’appellerait en fait Freebox POP, révèle une nouvelle fuite. La nouvelle box abordable de Free vient en effet d’être certifiée par Google. Comme prévu, le boîtier TV qui l’accompagne tourne donc sous Android TV. Découvrez les dernières informations disponibles.  La…

Free et SFR sont les champions des résiliations par courrier en 2019

Free et SFR sont les deux opérateurs qui ont enregistré le plus de résiliations par lettres recommandées en 2019. Les deux télécoms représentent chacun un tiers des résiliations par courrier demandées via le service resilier.com. C’est déjà la seconde fois que l’Observatoire…