5G : Orange teste des équipements Samsung… qui profite des malheurs de Huawei

La méfiance autour des équipements 5G Huawei pourrait faire gagner beaucoup d’argent à Samsung. Le constructeur Coréen a été choisi par Orange pour réaliser des expérimentations en France. Plus largement, le constructeur coréen multiplie les investissements dans ses équipements réseau et fait tout pour saisir les opportunités là où Huawei est en difficulté – en particulier en Europe. Mais la partie est encore loin d’être gagnée. 

samsung orange 5g

Huawei, Nokia, Ericsson et maintenant Samsung… les grands équipementiers réseau tentent de placer leurs pions pour être moteurs du déploiement des réseaux 5G. Les cartes sont en effet rebattues après que de nombreux pays, y compris en Europe, reprochent à Huawei ses liens avec le gouvernement chinois. Tous suspectent la firme de concevoir des équipements qui facilitent l’espionnage. C’est que partout la 5G est anticipée comme une véritable révolution avec la crainte que ce contrôle des équipements 5G débouche un jour sur un désastre sécuritaire et politique.

Lire aussi : Les clients sont prêts à payer plus cher et à changer d’opérateur pour la 5G

Samsung investit à tour de bras dans ses équipements 5G

Or la concurrence commence à profiter de ce retournement de situation. Samsung, de son côté réalise des investissements stratégiques pour développer sa branche équipements réseau. Reuters révèle ainsi que le constructeur Coréen a bloqué quelques 22 milliards de dollars pour investir dans la 5G et d’autres domaines (intelligence artificielle, biomédical, et électronique dans le secteur automobile) dans les trois prochaines années. « Nous renforçons notre business réseau pour saisir des opportunités qui apparaissent à un moment où Huawei et visé par des alertes autour de la sécurité », explique une source citée par Reuters.

De nombreux pays en Europe essaient en effet de limiter voire d’interdire l’usage des équipements réseau Huawei pour développer les futurs réseaux 5G. La réorientation de Samsung s’intensifie mais n’est pas nouvelle. Dans certains marchés comme au Japon, le constructeur met déjà ses équipements 5G en bonne position. Et cela commence à porter ses fruits. Ainsi, Orange, qui opère dans 27 marchés dont la France, a annoncé des tests avec des équipements Samsung cette année. Pourtant, Samsung n’a, dans ce domaine, ni la même expertise ni la même force de frappe que Huawei.

Lire aussi : L’UE réfléchit à des solutions pour bannir Huawei des réseaux 5G

Un pari risqué

Dans de nombreux cas Samsung se contente ainsi de fournir uniquement des petites sections de réseau. Sa part de marché au niveau mondial reste modeste – à peine 3%. Cette division de la firme n’est pas encore parvenue à dépasser le milliard d’euros de chiffre d’affaires. Surtout le principal problème de Samsung, c’est la difficulté de recruter dans le secteur. Les effectifs de la division sont pour l’heure de 5000 personnes. Quand ses concurrents immédiats (Nokia et Ericsson) dédient chacun autour de 100.000 employés et que Huawei emploie presque deux fois plus de personnel pour développer ses équipements.

Enfin, les investissements de Samsung pourraient représenter un pari risqué, surtout si le marché se retourne. Plusieurs opérateurs en Europe expliquent qu’une interdiction des équipements Huawei pourrait en effet retarder le déploiement de la technologie 5G en Europe de trois ans.

Sur le même sujet : 11 opérateurs étrangers ont déjà lancé la 5G, la France accumule les retards

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange facture par erreur un abonnement Netflix à des abonnés

Orange a facturé par erreur des abonnements Netflix à certains de ses abonnés. L’opérateur a parfois ajouté jusqu’à 3 abonnements dans le bouquet TV de ses clients sans leur accord. Après avoir contacté le service client d’Orange, certains sont parvenus à obtenir une remboursement. De son côté, le télécom plaide…

Orange va lancer son propre smartphone 5G d’ici 2020

Orange est bien décidé à commercialiser son propre smartphone compatible 5G. Sur son stand au MWC 2019, l’opérateur historique a levé le voile sur un téléphone de marque blanche fabriqué par ZTE. D’abord destiné aux tests 5G menés en France, le smartphone sera commercialisé dans le…

5G : la France a déjà un an de retard alerte Orange

« La France a un an de retard dans la 5G », estime le PDG d’Orange Stéphane Richard. Il met en cause les délais d’attribution des fréquences et de l’appel d’offre tardif qui devrait être lancé à l’automne 2019 par le gouvernement. Le…