5G : les opérateurs franchiront-ils le cap des 2 millions d’abonnés d’ici 2022 ?

 

Alors que de précédentes études annonçaient 3,5 millions d’abonnés 5G d’ici fin 2021, les opérateurs ont décidé de revoir leurs objectifs à la baisse, comme l’assurent nos confrères du site FreeNews. 

5g
Crédits : 5G

La 5G est disponible sur le territoire français depuis le 18 novembre 2020. Doucement, mais sûrement, les quatre principaux opérateurs de l’Hexagone travaillent pour compléter leur réseau respectif avec toujours plus d’antennes compatibles. D’après l’ANFR, la France enregistre déjà 30 000 sites 5G opérationnels.

Peu de temps après les débuts de la nouvelle génération de réseau mobile, le constructeur Ericsson a publié une étude portée sur l’intérêt des Français concernant la 5G. D’après le rapport, 20% des utilisateurs seraient prêts à changer d’appareil pour en acquérir un compatible 5G. En outre, la marque suédoise annonçait pas moins de 3,5 millions d’abonnés 5G en France d’ici la fin d’année 2021.

Et justement, Ericsson vient de publier une nouvelle étude ce 5 octobre 2021 dédiée sur les différente solutions envisagées pour “améliorer la satisfactions des utilisateurs et accélérer l'adoption de la 5G en France”. Un an après son précédent rapport, l'entreprise suédoise a donc revu ses prédictions à la baisse concernant le nombre d'abonnés 5G en France.

ericsson
Crédits : Ericsson

À lire également : Les smartphones 5G ne représentent aucun danger pour la santé, l’ANFR est formelle

2 millions d'abonnés 5G en France d'ici la mi 2022 d'après Ericsson

Selon elle, ils pourraient être deux millions à passer à la 5G d'ici au 1er semestre 2022. Un objectif réalisable selon Ericsson, sachant que “24% des utilisateurs possèdent déjà un téléphone 5G”. Malgré la démocratisation grandissante des smartphones compatibles 5G dans l'Hexagone, l'étude d'Ericsson précise que deux facteurs critiques doivent être pris en compte pour accélérer l'adoption de la 5G dans notre pays : “la couverture réseau et la proposition d'applications et de services qui révèlent tout le potentiel de la 5G pour les consommateurs”.

Ainsi et d'après Franck Bouétard, Président directeur générale d'Ericsson France, moins de 10% de la population française est couverte en 5G 3,5 GHz et moins de 8% des antennes radio ont été migrées sur cette 5G 3,5 GHz. “Or, c'est cette technologie qui permet de délivrer une expérience premium pour que les consommateurs perçoivent la valeur de la 5G”, rappelle-t-il.

Le patron d'Ericsson France souligne au passage que 95% de la population sud-coréenne est couverte en 5G sur la bande reine, mettant ainsi en exergue le retard de la France dans ce domaine. “Plus qu'une question d'infrastructure réseau, c'est une question de compétitivité nationale et européenne”, conclut le cadre. Pour rappel, l'Europe a chargé Ericsson et Nokia de concevoir le réseau 6G de demain.

Source : Ericsson



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !