5G : L’ANFR annonce près de 30 000 sites déployés en France

 

L'ANFR, l'agence nationale des fréquences, vient de publier son dernier observatoire des déploiements des réseaux mobiles.  D'après l'institution, les opérateurs s'apprêtent à franchir le cap des 30 000 sites 5G déployés sur le territoire. Toutes générations de réseaux confondues, l'Hexagone abrite un total de 58 369 sites opérationnels.

5g deploiement
Crédits : Unsplash

La 5G continue de se déployer en France, et pour prendre la mesure des progrès effectués, l'Agence nationale des fréquences (ANFR) publie chaque mois son observatoire mensuel des déploiements des réseaux mobiles. L'occasion pour l'institution de faire le point sur le nombre de sites autorisés, de sites déclarés techniquement opérationnels et de sites commercialement ouverts (soit un site offrant un accès aux abonnés mobiles).

De fait et au 1er septembre 2021, l'ANFR a autorisé l'installation de 28 821 sites 5G en métropole, dont 17 559 sont déclarés techniquement opérationnels, c'est-à-dire qu'ils émettent des ondes radio. Comme le précise l'institution, la quasi-totalié de ces implantations 5G ont été réalisés sur des sites préexistants déjà utilisés par les opérateurs pour fournir de la 2G, de la 3G ou de la 4G. Fait anodin, seulement 3 sites en France hébergent uniquement de la 5G pour l'instant. 

Le cap des 30 000 sites 5G bientôt dépassé en France

Comme vous le savez peut-être, les opérateurs utilisent trois bandes de fréquences pour fournir la dernière génération de réseau mobile. 18 149 site sont autorisés sur la bande 700 MHz. Free Mobile mobilise le plus de sites, qui a choisi cette bande pour déployer son réseau le plus rapidement possible, notamment grâce à la technologie Dynamic Spectrum Sharing qui permet à l'opérateur de convertir des antennes 4G en stations 5G.

En juillet 2021, Free avait d'ailleurs dépassé le cap des 10 000 antennes et affiche désormais 11 451 sites à son actif. Ensuite, 10 462 sites 5G ont été autorisés sur la bande 2100 MHz (utilisée par Bouygues Telecom, Orange, SFR et Outremer Telecom) et 5172 sont déclarés techniquement opérationnels.

Quant à la bande reine des 3,5 GHz (utilisée par la totalité des principaux opérateurs), l'ANFR comptabilise 11 880 sites 5G autorisés, dont 5182 déclarés techniquement opérationnels. Concernant la 4G, l'institution étatique précise que 54 605 sites 4G ont été autorisés en métropole au 1er septembre 2021 (50 068 sont d'ores et déjà en service).

Pour rappel, fin août 2021, l'Arcep s'était inquiété d'éventuelles interférences entre les réseaux 5G et les autres réseaux français comme les stations terriennes du service fixe par satellite. En effet, le gendarme des télécoms a rappelé que la dernière génération de réseau mobile et ces stations partageaient les mêmes bandes de fréquence.

Source : ANFR



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !