Sony Xperia XZ Premium : test complet, avis, écran, photo et autonomie

test sony xperia xz premium screen

Maj. le 19 février 2018 à 19 h 01 min

Avec son Xperia XZ Premium présenté au MWC de Barcelone, Sony a fait sensation. Le constructeur était le premier à dévoiler un smartphone embarquant le processeur Snapdragon 835. Le japonais a également bluffé, en présentant un terminal intégrant le meilleur de la technologie actuelle. Sur le papier, Sony Xperia XZ Premium a tout pour plaire. Mais qu’en est-il une fois en main ? Réponse dans notre test complet.

test sony xperia xz premium

Cela fait bien longtemps que Sony n’a pas réussi à créer la sensation sur le marché du smartphone. Ses produits sont pourtant d’excellente facture, avec notamment un design reconnaissable entre mille. Notons que les modèles haut de gamme ont toujours été des concentrés de technologie.

Hélas, la mayonnaise n’a jamais vraiment pris, et Sony n’a cessé d’enregistrer des chiffres de ventes très décevants. Au fil du temps, le phénomène est encore plus important, notamment à cause de l’arrivée des smartphones chinois, très performants et surtout beaucoup moins chers.

Cette année, Sony se devait donc de lancer un produit qui marquerait les esprits pour ne pas se laisser enterrer par le Galaxy S8 de Samsung. Au MWC de Barcelone, le nippon a réussi à créer la surprise en présentant le Xperia XZ Premium, premier smartphone intégrant le processeur Snapdragon 835.

Celui qui sera le porte étendard de la marque cette année a impressionné sur bien des aspects, notamment sur la qualité photo et vidéo ou encore son écran 4K. Toutefois, Sony a repris un design connu et le Xperia XZ Premium n’a pas joué la carte de l’écran borderless comme Samsung avec son S8 ou LG avec le G6. Le pari fait par Sony est-il réussi ? Nous avons testé le Sony Xperia pendant plusieurs jours, voici ce que nous en pensons.

Test complet du Xperia XZ Premium en vidéo !

Fiche technique

test sony xperia xz premium fiche technique
  • Écran : 5,5 pouces avec définition 4K 3840 x 2160 pixels, résolution de 801 ppp
  • Processeur : Snapdragon 835
  • RAM : 4 Go
  • Stockage : 64 Go
  • Micro SD : jusqu’à 256 Go
  • Appareil photo : 19 mégapixels, photosites de 1.22μm, triple capteur d’image, enregistrement vidéo 4K, Super Slow Motion à 960 fps, capture prédictive et autofocus hybride
  • Caméra frontale : 13 mégapixels
  • Batterie : 3230 mAh
  • Sécurité : lecteur d’empreintes digitales
  • Indice de protection : IP68
  • Dimensions : 156 x 77 x 7.9 mm
  • Poids : 195 grammes
  • Coloris : noir, silver
  • OS : Android 7.1 Nougat

Design

Contrairement à Samsung ou LG qui ont pris un vrai tournant du côté du design, Sony a fait le choix de la continuité avec son Xperia XZ Premium. Après tout, pourquoi changer ce qui fonctionne ? Oui, le design des Xperia haut de gamme a toujours été extrêmement soigné. Le Xperia XZ Premium fait honneur au savoir-faire de Sony, même si quelques détails lui donnent un sacré coup de vieux par rapport à la concurrence, et notamment les Galaxy S8 et LG G6.

test sony xperia xz premium design

Ainsi, le Sony Xperia XZ Premium reprend le même form factor que les précédentes versions. Très anguleux sur les bordures supérieures, un bel arrondi sur les bordures latérales, et toujours cette surface en verre brillante magnifique mais qui marque facilement les traces de doigt.

Dans le détail, on retrouve donc à l’arrière cette fameuse surface en verre et de la simplicité : le logo Xperia en plein milieu, le capteur photo et les différents capteurs de luminosité discrètement intégrés dans le coins supérieur gauche du terminal. Ce minimalisme est vraiment très élégant. Le travail du verre est tout simplement impressionnant.

Le dos peut se transformer en miroir pour celles et ceux qui ont peur qu’une mèche ne dépasse un peu trop. C’est donc logiquement que l’on a vite peur de voir apparaître des rayures tant les finitions sont magnifiques.

test sony xperia xz premium design back

Au niveau de la bordure inférieure on retrouve un port USB Type-C et un micro, rien d’autre. Sur la bordure supérieure, un autre micro et une prise jack (ouf !). Sur la bordure gauche on a la trappe permettant d’accéder au port nano SIM et au port microSD. Sur la bordure droite, le bouton on/off intégrant le capteur d’empreintes, les touches volume, et une touche physique d’accès rapide à l’appareil photo.

Si jusqu’à maintenant le design est plutôt séduisant, la face avant du smartphone vient gâcher la fête. Le problème majeur de ce Xperia XZ Premium, ce sont ses deux grandes bandes massives situées en haut et en bas de l’écran. Sony nous explique que ces espaces sont nécessaires pour pouvoir intégrer toute la technologie présente dans ce XZ Premium. Entre l’appareil photo et la technologie de son intégrée à ce smartphone, Sony dit ne pas avoir eu d’autre choix.

test sony xperia xz premium logo

Esthétiquement c’est vraiment dommage puisque l’écran paraît tout petit comparé au format du smartphone. En termes de ratio taille/écran, on est loin des prouesses de Samsung ou LG avec leurs derniers haut de gamme. Ainsi, sur la face avant, on retrouve en haut le capteur photo, un haut parleur, et des capteurs de luminosité. Sur la bande inférieure se loge un deuxième haut parleur.

En plein milieu on trouve donc l’écran 4K de 5,5 pouces. J’y reviendrai dans la partie « écran » mais là encore Sony a très mal optimisé l’espace puisque les touches « retour », « home » et « multitâche » d’Android sont logées dans une bande imposante en bas de l’écran. On perd donc encore de l’espace d’affichage et cela renforce encore plus l’impression d’écran minuscule sur un smartphone très gros.

test sony xperia xz premium screen

Impression également renforcée lors de la prise en main du terminal. Le XZ Premium est clairement très agréable à tenir en main. Les bordures latérales arrondies et le verre permettent une bonne préhension mais le verre marque les traces de doigt. Dans la poche, le XZ Premium est massif. Si vous êtes amateurs ou amatrices de pantalons taillés près du corps oubliez l’idée de glisser le terminal dans votre poche.

Son poids est néanmoins rassurant et donne l’impression de tenir un smartphone robuste et de grande qualité. Tout est vraiment réussi, à l’exception de cette face avant qui gâche le design global. 

test sony xperia xz premium capteur empreintes

Globalement, le design du Xperia XZ Premium nous laisse perplexe. Le terminal pourrait être un vrai chef d’oeuvre si Sony n’avait pas aussi mal intégré son écran à l’ensemble. En main, le XZ Premium est très agréable, on a vraiment l’impression de tenir un produit de grande qualité, presque du luxe. Mais dès lors que l’on pose les yeux sur la face avant, on est plutôt déçus. On regrette vraiment que Sony se soit reposé sur ses lauriers.

Ecran

L’écran du Sony Xperia XZ Premium est l’une de ses grandes forces si l’on en croit le nippon. Le constructeur a matraqué pendant sa présentation qu’il était doté d’un écran IPS de 5,5 pouces offrant une définition 4K HDR soit 3840 x 2160 pixels. Sur le papier, cet écran est de loin le meilleur du marché. Qu’en est-il en réalité ?

test sony xperia xz premium ecran

Et bien l’écran de ce Xperia XZ Premium est très bon. Si le ratio taille-écran a été complètement négligé, la dalle en elle-même propose une excellente qualité d’affichage. Les couleurs délivrées sont tout simplement sublimes, l’écran étant capable d’afficher un large spectre de couleurs avec beaucoup d’intensité. On notera néanmoins que l’écran a un tout petit peu tendance à tirer vers le bleu, mais c’est vraiment très léger.

La luminosité est excellente sans être aveuglante dans des conditions de basse lumière. Sony a trouvé un bon équilibre. Nous avons eu de belles journées de soleil durant notre test, et l’écran du Xperia XZ Premium a très bien géré les reflets. C’est donc très bon de ce côté.

test sony xperia xz premium ecran 4k

Le tableau serait idyllique si Sony n’en avait pas fait autant dans son discours sur son écran 4K HDR. De cette technologie, le Xperia XZ Premium n’en embarque que le nom. D’abord parce que tous les contenus affichés à l’écran ne sont pas en 4K.

En réalité, le XZ Premium affiche les contenus classiques en Full HD. Il passe en 4K lorsque des vidéos compatibles sont affichées à l’écran. Une façon d’économiser la batterie, mais Sony aurait pu le préciser lors de la présentation officielle.

Ce que le nippon aurait pu préciser également, c’est que même lorsque l’on parle de 4K, nous ne sommes pas complètement dans le vrai. En effet, nos confrères des Numériques ont fait un test très poussé de l’écran et ont constaté que le Xperia XZ Premium n’affichait pas vraiment des contenus en Ultra Haute Définition.

Dans le détail, ils ont découvert que l’alignement des sous-pixels (RVB) n’était absolument pas rectiligne car disposés en chevrons. Résultat : des zones de l’écran sont vides et doivent être « bouchées » en extrapolant. L’extrapolation engendre une perte de qualité d’image. Selon nos confrères, nous sommes plus près d’une définition de 3840 x 1470 pixels que 3840 x 2160 pixels.

test sony xperia xz premium ecran ratio

Cette différence n’est pas vraiment significative pour l’utilisateur, mais Sony aurait dû se douter qu’en insistant énormément sur son écran révolutionnaire, il serait attendu au tournant. Malheureusement pour le nippon, on se sent quelque peu dupé, et la crédibilité de son discours en prend un coup. Dommage.

Performances

Lors de la présentation du Xperia XZ Premium, Sony a créé la surprise au MWC. Le nippon était en effet le premier à présenter un smartphone équipé du processeur Snapdragon 835, le dernier né de Qualcomm supposé réservé au Galaxy S8 de Samsung. S

i Sony a pu réaliser ce joli coup, c’est parce que les modèles présentés au MWC 2017 étaient des prototypes. Il aura fallu attendre juin pour enfin avoir en main un modèle fini.

Sur le terrain des performances, le Xperia XZ Premium est-il à la hauteur des espérances ? Et bien oui ! Le processeur Snapdragon 835 couplé à 4 Go de RAM est fidèle à lui-même. Sur tous les benchmarks réalisés, le Xperia XZ Premium tient la dragée haute aux meilleurs du marché notamment le Galaxy S8+ ou le Honor 8 Pro. Voici quelques résultats de benchmarks qui vous en diront davantage.

A l’usage, le Xperia XZ Premium est donc à la hauteur des attentes. Tout tourne à une vitesse folle, impossible de faire flancher le dernier né de Sony. J’ai bien essayé de le repousser dans ses derniers retranchements notamment en insistant sur la partie jeux vidéo, mais il s’est montré résistant, n’a jamais flanché, et a toujours conservé sa fluidité. Je n’ai même pas constaté de chauffe. Ceci s’explique peut-être par le fait que le smartphone est assez épais.

Du côté du jeu, le XZ Premium conserve toute sa fluidité tout en affichant un nombre élevé d’images par secondes. Quant au reste des usages, c’est tout simplement un bonheur à utiliser. L’interface légère couplée à ces performances doit également y faire quelque chose.

Interface

L’interface justement parlons-en. Si vous avez déjà eu des smartphones Sony ces dernières années, l’interface du Xperia XZ Premium ne vous bouleversera absolument pas. On prend les mêmes et on recommence, voilà comment on pourrait résumer la philosophie de Sony sur ce produit. Si on voit le verre à moitié plein, on dira plutôt « on ne change pas une équipe qui gagne ».

Ainsi, l’interface du Sony Xperia XZ Premium repose sur Android 7.1.1 Nougat avec une surcouche maison extrêmement légère. On a vraiment la sensation d’utiliser une version pure d’Android tant l’ensemble est bien équilibré. On regrettera toutefois la présence d’applications pré-installées assez nombreuses. On trouve un peu de tout, des lecteurs vidéo, musique et photo, un éditeur vidéo, un éditeur de dessin, une appli de suivi d’activité, l’appli Xperia Lounge pour les promos et jeux concours de la marque.

Ce qui est dérangeant est que ces applications ne peuvent pas être supprimées. Elles peuvent être désactivées mais impossible de libérer de l’espace alors que la plupart des applis pré-installées font doublon avec celles de Google, pré-installées également.

Le tiroir d’applications est plutôt agréable à utiliser avec des icônes rondes assez jolies et colorées sur un fond sombre. On aime beaucoup sur la page d’accueil la possibilité de faire une recherche dans les applis simplement en swipant de haut en bas.

On aime également la possibilité de configurer des Xperia Actions. Il s’agit de petites fonctions intelligentes permettant d’activer des petites options en fonction de l’heure ou de l’endroid où vous êtes. Le smartphone peut par exemple détecter lorsque vous êtes au cinéma et que la salle est plongée dans le noir. Là, il va automatiquement empêcher d’afficher les témoins lumineux, automatiquement réduire la luminosité de l’écran au minimum et passer en mode silencieux.

test sony xperia xz premium interface

Sony a donc eu de bonnes idées en ajoutant ces petites fonctionnalités intelligentes. On vous parle des Xperia Actions, mais sachez qu’il existe aussi parmi ces fonctions intelligentes le Mode Stamina qui permet de réduire la consommation d’énergie, un nettoyeur intelligent, et un entretien de la batterie.

Sur le terrain de l’interface, le Sony Xperia XZ Premium est donc une vraie réussite. Le tout est très fluide, simple et intuitif, avec des petits ajouts bien sentis qui améliorent encore l’expérience.

Audio

Sony oblige, nous en attendons toujours beaucoup de la marque sur le terrain de l’audio. Si le japonais n’est pas le meilleur dans le domaine il s’en sort toujours très bien et propose une qualité de son digne d’un haut de gamme. Qu’en est-il du Xperia XZ Premium ?

Sans être un ténor, le smartphone s’en sort plutôt bien. Les deux haut parleurs sur la face avant permettent au XZ Premium de proposer un son qui occupe bien l’espace. Le son est plutôt bien équilibré, complet et aucune distorsion n’a été détectée. On notera cependant un petit souffle et un puissance contenue.

test sony xperia xz premium audio

J’ai beaucoup aimé l’équilibre trouvé par Sony et surtout la disposition des haut parleurs. Logés dans la face avant, ils sont parfaitement placés pour tous les usages multimédia. Que l’on joue, que l’on regarde des vidéos ou que l’on écoute de la musique, les mains ne viennent jamais obstruer la sortie audio et le son occupe toujours bien l’espace.

Avec un casque, la qualité audio monte encore d’un cran mais comme d’habitude tout dépend également des casques et écouteurs de chacun mais également du format audio écouté. Quoi qu’il en soit, sur le terrain de l’audio, le Sony Xperia XZ Premium rend une belle copie.

Réseau et GPS

C’est très intéressant tout ça, mais comment se comporte le Xperia XZ Premium en tant que téléphone ? Pour ce qui est de l’accroche réseau et WiFi, le smartphone ne présente aucune faiblesse. L’accroche est rapide et solide qu’il s’agisse de la 4G ou du WiFi. C’est sans doute l’un des meilleurs appareils du moment de ce côté.

En pratique, les conversations sont vraiment très claires et très agréables. Le son délivré par le haut parleur de communication est d’excellente facture. A aucun moment mes conversations n’ont été parasités et aucun souffle n’a été détecté. Sur le terrain de la communication c’est donc un sans faute.

test sony xperia xz premium reseau gps

Du côté du GPS les résultats sont également honorables même si pour la navigation on aurait souhaité un peu plus de précision. L’écart de précision tourne autour de 5 mètres ce qui n’est pas forcément le top lorsqu’on s’oriente en mode piéton. D’autres modèles font mieux sur ce terrain, mais on chipote un peu. Le point positif est que la position s’affiche rapidement lors du lancement d’un GPS, environ 4 secondes. Pas mal du tout.

Appareil photo

Le gros point fort de ce Xperia XZ Premium selon Sony c’est sa caméra et sa technologie MotionEye. Derrière ce nom sexy se cache un capteur de 19 mégapixels avec photosites de 1.22μm et autofocus hybride, triple capteur d’image et la possibilité d’enregistrer des vidéos en 4K, Super Slow Motion à 960 fps. On notera aussi la possibilité d’effectuer des captures prédictives. Voilà pour la promesse. Qu’en est-il en pratique ?

test sony xperia xz premium appareil photo

Commençons par la partie photo. Sur ce terrain, il faut bien le reconnaître, Sony a fait des progrès par rapport aux modèles précédents. Plusieurs points très frustrants ont été corrigés même si d’autres sont toujours présents. Commençons par les points positifs.

D’abord, le rendu des couleurs est tout simplement admirable. Sony a fait un excellent travail en proposant un rendu extrêmement fidèle à la réalité en conditions de haute lumière. Là où le nippon a fait très fort, c’est au niveau de la gestion des couleurs en basse luminosité.

Contrairement à la concurrence qui a tendance à complètement sacrifier le rendu des couleurs en basse lumière, Sony a réussi à trouver un bon équilibre. Il surclasse clairement sur ce point tous ses concurrents et de loin.

Sony a en fait changé son traitement logiciel. Cela lui permet d’opérer un certain lissage sur les clichés en haute lumière mais permet d’obtenir un bon résultat en basse lumière. L’image est donc beaucoup plus agréable à regarder avec plus de douceur.

Mais cela se fait au détriment des détails, et sur les photos lointaines, on voit une perte importante de détails (sur les feuilles des arbres par exemple). L’appareil photo du Xperia XZ Premium pourrait être qualifié d’homogène, de cohérent s’il ne présentait pas quelques défauts assez agaçants.

Commençons par le pire de tous : la mise au point. Alors que des concurrents vendus beaucoup moins chers comme le Honor 8 Pro par exemple proposent une excellente gestion de cette mise au point, le Sony Xperia XZ Premium nous fait rager de ce côté.

test sony xperia xz premium interface photo

Pour obtenir un effet bokeh il va falloir prendre votre mal en patience. La mise au point est calamiteuse pour choisir le premier plan ou l’arrière plan. A tel point qu’on frôle la crise de nerf et que l’on préfère passer en mode manuel pour gérer la chose soi-même. Un gros point faible à l’heure où les concurrents font des mises au point ultra-rapides pour des effets bokeh très réussis.

Là, même en passant en mode manuel, les résultats sont loin d’être satisfaisants, notamment en macro, et on ressort frustrés de ne pas pouvoir laisser parler sa créativité. Frustration renforcée par un déclenchement beaucoup plus long que les modèles concurrents. Dommage.

De manière générale, pour la partie photo, Sony souffre parce qu’il s’est reposé sur ses lauriers. Pendant que le nippon tente d’apporter des petites touches ici et là, d’autres constructeurs font de véritables bons en avant sur le terrain de la photo. Résultat, le Xperia XZ Premium donne la sensation d’être un très bon photophone mais loin d’être le meilleur. Des modèles concurrents comme les Galaxy S8, LG G6 ou encore Huawei P10 font beaucoup mieux.

Le capteur photo avant, en revanche, fait des merveilles. Les amateurs de selfies vont l’adorer, à condition de désactiver le mode « poupée qui fait non ». Ce mode lisse beaucoup trop les visages et donne l’impression de prendre des photos de poupées. Sans ce mode activé, les détails sont bien là et les couleurs sont très fidèles à la réalité avec un rendu remarquable des tons chair qui semblent vraiment naturels.

test sony xperia xz premium capteur frontal

Du côté de la vidéo, la grande attraction est la fonction « Super Slow Motion » qui permet de filmer à 960 images par seconde en HD. C’est clairement la fonction la plus impressionnante du Xperia XZ Premium. Sony ne s’est pas trompé en communiquant énormément sur ce point. On s’amuse beaucoup avec ce mode, mais cela ne va pas dire que le XZ Premium est irréprochable sur le terrain de la vidéo.

Car pour le moment, dans un mode de prise de vue classique, le Sony Xperia XZ Premium ne propose qu’une stabilisation numérique. Certes le japonais maîtrise bien l’outil mais à l’heure où des concurrents intègrent la stabilisation optique, ça fait tâche. Surtout pour un modèle à ce prix.

Enfin, pour la partie vidéo, on notera que le Xperia XZ Premium a beaucoup de mal à gérer le changement de luminosité. La latence est assez importante lorsque l’on passe d’un milieu sombre à un milieu clair et inversement. Par exemple, si vous filmez la sortie d’un tunnel, le temps d’adaptation aux nouvelles conditions de luminosité est trop long. En tout cas plus long que chez certains concurrents.

Du côté de l’interface, on a connu plus complet, mais le Sony Xperia XZ Premium s’en sort plutôt bien. On a accès à des modes de prise de vue variés, le mode manuel est assez complet et facile à prendre en main.

On regrette toutefois la difficulté à prendre en main le super slow motion qui demande un temps d’adaptation. En effet, la Super Ralenti ne s’applique que sur 1,08sec de vidéo et il faut attendre que la scène soit passée pour l’activer. Autant dire que c’est un vrai défi que de réussir des Super Ralentis du premier coup. Cette difficulté à capter l’instant souhaité fait de cette fonctionnalité un gadget que l’on finit par abandonner, histoire de ne pas se prendre la tête.

Sur le terrain de la photo, le Xperia XZ Premium est donc un excellent photophone. Hélas, il n’est pas le tueur tant attendu par les fans et amateurs de photo qui seront frustrés par certains comportements de l’appareil photo. Les vidéastes n’y trouveront pas non plus leur compte avec une stabilisation numérique qui n’est pas à la hauteur de la stabilisation optique de modèles concurrents.

De manière générale, le Xperia XZ Premium est dépassé par de nombreux concurrents proposés au même tarif. La seule fonction Super Slow Motion ne suffit pas à se consoler. C’est cool, mais c’est aussi chiant.

DSC_0013

DSC_0006

DSC_0031
DSC_0023
DSC_0018
DSC_0016
DSC_0003
DSC_0026
DSC_0007
DSC_0042
DSC_0032

Autonomie

Du côté de l’autonomie, le Xperia XZ Premium s’en sort très bien. Il n’est pas le meilleur du marché mais figure parmi les meilleurs. Pourtant, il intègre une batterie plus petite que la plupart de ses concurrents (3230 mAh) mais Sony a semble-t-il bien travaillé sur l’optimisation de son terminal. Toutefois, certains usages vont avoir tendance à avoir plus rapidement un impact sur l’autonomie.

Pour une utilisation quotidienne assez poussée, le Sony Xperia XZ Premium tient largement une journée. Il peut même atteindre la journée et demie sans sourciller pour un usage standard, et tenir deux jours pour un usage un peu plus léger.

test sony xperia xz premium autonomie

Plus impressionnant, le XZ Premium gère parfaitement les usages les plus lourds. La plupart du temps sur smartphone, l’usage de l’appareil photo ou le jeu ont tendance à mettre un sacré coup à l’autonomie. Ce n’est absolument pas le cas du Xperia XZ Premium qui gère parfaitement ces usages gourmands.

En revanche, deux points nous ont chagriné. D’abord, la gestion de l’autonomie en lecture vidéo est plutôt médiocre. Dès lors que j’ai regardé Netflix sur le smartphone j’ai vu la batterie fondre assez rapidement. Idem pour les vidéos Youtube. Clairement si vous êtes un amateur de vidéos en ligne, pensez à une batterie externe.

L’autre point assez décevant est la recharge rapide intégrée au Xperia XZ Premium. On cherche où est la notion de « rapide » ici puisqu’il faut 2h15 tout de même au smartphone pour se recharger complètement. A titre de comparaison, des smartphones Samsung, Huawei ou Honor tournent plutôt autour d’un temps de recharge de 1h30. On ne parle même pas du Dash Charge intégré aux OnePlus.

Globalement, le Xperia XZ Premium s’en sort donc plutôt bien sur le terrain de l’autonomie. Sony a bien réussi à optimiser son terminal même lorsqu’il doit gérer des tâches très énergivores en temps normal. Pour être pointilleux, on aurait aimé une recharge rapide vraiment rapide et une meilleure gestion des vidéos en ligne.

Prix et disponibilité

Le Sony Xperia XZ Premium sera disponible le 9 juin à 799 euros. Il peut déjà être précommandé à la FNAC ou chez Boulanger. Avec un tel tarif, le smartphone nippon se place clairement comme un rival direct des LG G6, Galaxy S8 ou encore HTC U11.

Une stratégie de prix qui pourrait coûter cher à Sony. Le japonais a déjà bien du mal à séduire depuis quelques années maintenant, et le XZ Premium s’inscrit une fois encore dans la continuité, avec toujours des petits défauts assez ennuyeux pour un smartphone à ce prix.

test sony xperia xz premium prix dispo

A ce prix, un Galaxy S8 par exemple est beaucoup plus innovant et complet. Le XZ Premium n’est pas un mauvais smartphone, il a de nombreux atouts. Mais positionné à ce tarif, il est en dessous de ce que l’on attend de lui. Pas sûr que Sony réussisse à sortir la tête de l’eau avec ce modèle. Un vrai bouleversement semble nécessaire chez le nippon pour regagner le coeur du grand public.

Conclusion

Le Sony Xperia XZ Premium n’est pas un mauvais smartphone, bien au contraire. Il réunit tous les ingrédients d’un bon téléphone : performances au top, bel écran, bon appareil photo et bonne autonomie. Reste qu’à 799 euros il est beaucoup trop cher. Il présente de trop nombreux défauts pour pouvoir prétendre à un tel placement tarifaire. Il y a toujours un « mais ».

Son écran est bon, mais il n’est pas celui promis par la marque, nous ne sommes clairement pas sur une vraie définition 4K. Qui plus est, le ratio taille/semble venir d’une autre époque. L’appareil photo est bon mais il n’est pas à la hauteur d’un Galaxy S8 proposé à 809 euros. Le Super Ralenti s’avère plus un gadget (difficile à prendre en main) qu’autre chose. L’autonomie est bonne sans être extraordinaire.

test sony xperia xz premium conclusion

Et surtout, le design est complètement dépassé. En 2017, le Sony Xperia XZ Premium est une brique. Les lignes ont beau toujours être élégantes, les deux trottoirs sur la façade donnent l’impression de tenir un smartphone sorti tout droit d’un autre âge. Il est lourd, épais et large. Rien à voir avec les prouesses de Samsung ou LG avec leur Galaxy S8 et LG G6.

Le Xperia XZ Premium est un bon téléphone mais il est beaucoup trop surévalué. A 549 euros, comme un Honor 8 Pro, le smartphone mériterait que l’on s’y intéresse. A 799 euros, oubliez-le, il est beaucoup trop cher.

Verdict

Le Sony Xperia XZ Premium est un bon smartphone, sans plus. Proposé à un prix de 799 euros, il ne rivalise avec ses concurrents directs que sur le terrain des performances, grâce au processeur Snapdragon 835. Mais son design jamais revu depuis des années, son faux écran 4K et le Super Slow Motion anecdotique déçoivent. Le Sony Xperia XZ Premium a des qualités indéniables, mais il y a toujours un "mais".

S'il était proposé à un tarif comparable à celui d'un Honor 8 Pro ou d'un Blackberry KEYone, il mériterait que l'on s'y intéresse. Mais Sony a fait le choix de le proposer à 799 euros, un tarif complètement surréaliste !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test Xiaomi Mi 8 : il est venu et il les a tous vaincus !

L’heure du test a sonné pour le Xiaomi Mi 8. Le dernier flagship du constructeur chinois propose une fiche technique très aguicheuse et un rapport qualité-prix agressif. Nous avons pu passer plusieurs jours en sa compagnie, que vaut-il ? Voici…

Test du Oppo R15 Pro : le clone raté du OnePlus 6

L’Oppo R15 Pro est l’un des produits phares du constructeur tout juste débarqué en France. Sur le papier, il a tout du clone du OnePlus 6. Mais qu’est-ce qui justifie son prix de 649€ ? Nous avons utilisé l’Oppo R15 Pro pendant plusieurs jours. Découvrez notre test complet.

Test du Samsung Galaxy A6 Plus : le photophone abordable et endurant

Avec son Galaxy A6 Plus, Samsung vient jouer sur le terrain des smartphones à moins de 400 euros. Bien occupé par les concurrents chinois, Samsung peut-il encore se faire une place sur ce marché ? Nous avons pu tester le Galaxy A6 Plus pendant plusieurs jours. Voici notre avis complet !