Samsung Galaxy S8+ : test complet, avis, écran, photo et autonomie

samsung galaxy s8 plus alternative note 8

Maj. le 4 avril 2018 à 22 h 50 min

Samsung annonçait il y a quelques semaines les Galaxy S8 et S8+. Le coréen propose un smartphone au prix très élevé mais intégrant le meilleur de ce que sait faire la marque. L’écran est incontestablement la plus grande innovation des Galaxy S8 et S8+. Les premiers utilisateurs ont déjà reçu leur produit, et nous aussi. Ici, nous vous proposons un test complet du Galaxy S8+, le plus grand des deux.

samsung galaxy s8 plus review

Samsung Galaxy S8+ : test complet

Sommaire

Samsung Galaxy S8+ : design

Ne passons pas par quatre chemins, le design du Galaxy S8+ est époustouflant. Il est en tout point identique à celui du Galaxy S8 mais en plus grand. On retrouve ainsi le capteur photo à l’arrière avec le lecteur d’empreintes juste à côté, lecteur d’empreintes qui n’est d’ailleurs pas très pratique. Le flash est également situé à côté du capteur photo. Juste en dessous on retrouve le logo Samsung.

Sur la tranche inférieure on a la prise USB-C, l’unique haut parleur et la prise jack. En haut le slot pour carte SIM et SD et un micro. Sur le côté gauche les touches volume et la touche d’accès rapide à l’assistant Bixby. Sachez que ce bouton peut être configuré pour lancer n’importe quelle autre application.

test galaxy s8 plus design dos

Sur la face avant, la grande nouveauté est l’absence de bouton physique. Samsung a placé à l’arrière son lecteur d’empreintes pour donner toute la place au superbe écran de 6,2 pouces. En haut de la face avant on a le capteur frontal avec les différents capteurs de luminosité et la sortie audio pour les conversations téléphoniques.

Evidemment, ce qui frappe dans ce design, c’est la parfaite intégration de l’écran. Samsung a réussi une véritable prouesse technique. Le Galaxy S8+ est une merveille à regarder. L’écran épouse parfaitement les courbes du smartphone, c’est vraiment impressionnant. Le coréen envoie un message clair à la concurrence avec un produit d’un tel niveau de finitions.

test galaxy S8 plus

Les rivaux peuvent faire tous les efforts qu’ils veulent, Samsung a un savoir-faire particulier qui fait que ses produits ont toujours ce petit truc en plus en termes de design. Attention, je ne dis pas qu’il est plus beau qu’un autre, je dis que le niveau de finitions est toujours un cran au dessus des autres.

Et l’écran n’est pas le seul à faire de ce Galaxy S8+ une vraie réussite sur le terrain du design. Les matériaux utilisés, les finitions du dos de l’appareil, les tranches, le poids, Samsung a trouvé le parfait équilibre sur son smartphone très haut de gamme.

test samsung galaxy S8 plus usb c

Pour toutes ces raisons, en main, le Galaxy S8+ est tout simplement un bonheur à utiliser. Il ne fait pas partie des smartphones les plus légers mais les matériaux mêlant métal et verre ainsi que la surface importante occupée par l’écran alourdissent le produit. Le juste équilibre est trouvé entre confort et robustesse.

Pour être tout à fait honnête, je craignais une difficulté de prise en main à cause des courbes sur les tranches latérales, mais finalement elle est excellente. On a pratiquement la même prise en main qu’un Galaxy Note 7 mais avec un écran beaucoup plus grand (6,2 pouces pour le S8+ contre 5,7 pouces pour le Note 7).

Qu’on se le dise, les petites mains ne pourront pas utiliser le Galaxy S8+ à une main. J’ai par exemple des mains assez grandes (pas énormes non plus, n’exagérons rien) mais j’ai eu des difficultés à utiliser le S8+ à une main. Il est impossible d’atteindre les quatre coins avec le pouce. L’écran 18,5:9 s’étend sur presque toute la surface du smartphone, autant dire que c’est impossible.

galaxy S8 plus test bordures

Le Galaxy S8+ est donc un smartphone qui s’utilise à deux mains. J’ai aussi noté qu’il était parfois difficile de le glisser dans une poche de jeans. Disons que si vous êtes amateur ou amatrice de pantalons serrés, le Galaxy S8+ devra être rangé dans d’autres poches.

Pour le reste, c’est tout bon. Le Galaxy S8+ est superbe, le sortir en public suscite des interrogations. En terrasse, les passants s’interrogent et trouvent le smartphone futuriste avec son écran si grand sur une si petite surface. La finesse du terminal renforce cet aspect futuriste tout en restant très élégant. Le seul point négatif finalement est que l’on a sans cesse peur de le faire tomber, parce qu’à tous les coups c’est l’écran qui va prendre.

test galaxy S8 plus design

Samsung Galaxy S8+ : fiche technique

Samsung Galaxy S8 Samsung Galaxy S8+
Ecran 5.8 pouces WQHD+ HDR Super Amoled « Infinity Display » 6.2 pouces WQHD+ HDR Super Amoled « Infinity Display »
Processeur Exynos 8895 2.3 GHz Exynos 8895 2.3 GHz
RAM 4 Go LPDDR4 4 Go LPDDR4
Capteur avant 8 mégapixels avec autofocus 8 mégapixels avec autofocus
Capteur arrière 12 mégapixels Dual Pixel f/1.7 12 mégapixels Dual Pixel f/1.7
Stockage 64 go (base) + micro SD (jusqu’à 256 go) 64 go (base) + micro SD (jusqu’à 256 go)
Batterie 3000 mAh 3500 mAh
Sécurité scanner d’empreinte digitale
scanner d’iris
reconnaissance faciale
scanner d’empreinte digitale
scanner d’iris
reconnaissance faciale
Connectivité USB type C norme USB 3.0 compatible DisplayPort
NFC, jack audio
USB type C norme USB 3.0 compatible DisplayPort
NFC, jack audio
OS Android 7.0 Nougat + surcouche Samsung Experience 8.1 Android 7.0 Nougat + surcouche Samsung Experience 8.1
Coloris Noir carbone, Argent polaire, Orchidée (violet) Noir carbone, Argent polaire, Orchidée (violet)
Dimensions 148.9 x 68.1 x 8 mm 159.5 x 73.4 x 8.1 mm
Poids 152 grammes 173 grammes

La fiche technique du Galaxy S8+ est également identique à celle du Galaxy S8, seul l’écran et la batterie diffèrent. Le Galaxy S8+ intègre donc tout ce que la marque fait de mieux. Ainsi sous le superbe écran Super AMOLED WQHD+ HDR de 6,2 pouces, on retrouve un processeur Exynos 8895 cadencé à 2,3 GHz. C’est le dernier cri des puces Samsung. Le processeur est soutenu par 4 Go de RAM LPDDR4 et 64 Go de mémoire interne de base (extensible jusqu’à 256 Go via micro SD).

La batterie est donc plus imposante que celle du Galaxy S8 puisqu’elle affiche une capacité de 3500 mAh contre 3000 mAh pour le S8. J’y reviendrai, mais cette batterie permet au Galaxy S8+ d’être l’un des meilleurs smartphones du moment sur le terrain de l’autonomie. Le tout tourne sous Android 7.0 Nougat avec la surcouche Samsung Experience 8.1.

Enfin, du côté de la photo, Samsung a repris les mêmes capteurs que ceux des Galaxy S7 et S7 Edge. On a donc un capteur arrière de 12 mégapixels Dual Pixel avec ouverture f/1.7, et un capteur avant de 8 mégapixels avec autofocus.

test samsung galaxy S8 plus fiche technique

Parmi les autres éléments, on notera la présence du lecteur d’empreintes situé désormais à l’arrière, mais également un scanner d’iris et la reconnaissance faciale. Le Galaxy S8+ est proposé en trois coloris : noir carbone, argent polaire (notre modèle de test) et orchidée (violet).

Vous l’aurez compris, sur le papier le Galaxy S8+ est un monstre. Et comme vous le verrez dans la suite de ce test, il n’est pas excellent que sur le papier. En pratique, le Galaxy S8+ est tout simplement bluffant.

Samsung Galaxy S8+ : écran

L’écran est l’élément qui distingue le plus le Galaxy S8+ du Galaxy S8. Il est donc plus grand avec une diagonale de 6,2 pouces contre 5,8 pour le S8. L’écran « Infinite Display », c’est aussi l’élément le plus époustouflant du Galaxy S8+. Son intégration au design est du grand art, avec des bordures très fines, bien plus fines que celles du LG G6 par exemple, et légèrement plus fines que celles du Galaxy S7 Edge.

Esthétiquement, cet écran au format 18,5:9 est sublime. Il offre au Galaxy S8+ un format compact tout en apportant un confort appréciable. On notera que comme le LG G6, l’écran du Galaxy S8+ a des coins légèrement arrondis. Néanmoins, cet effet est moins visible que sur le G6.

Du côté de la qualité d’image, on est sur ce qu’il se fait de mieux actuellement comme l’avait souligné le site Display Mate. Samsung maîtrise plus que jamais la technologie Super AMOLED et la définition WQHD+ HDR fait des merveilles. Les couleurs sont vives mais demeurent équilibrées et les noirs sont profonds. D’ailleurs, ces noirs conjugués aux très fines bordures donnent l’impression d’avoir un écran sans aucune limite. Le ratio taille-écran de 84% est vraiment bienvenu.

A l’usage, on a toutefois quelques petites observations. Non il ne s’agit pas du problème d’écran rouge, nous ne l’avons pas constaté. D’abord, à l’oeil, on a un effet arc en ciel qui peut parfois être déroutant, sans être non plus dérangeant. Ce qui est un peu plus embêtant à l’usage est que les bordures incurvées ne répondent pas toujours correctement lorsque l’on touche. Dommage.

samsung galaxy S8 plus test ecran

Pour le reste, Samsung a pris soin d’intégrer une fonction plein écran permettant d’adapter les applications conçues pour du 16:9 au format 18,5:9. Le vrai plus, c’est que des applications de vidéo comme Youtube et Netflix sont prises en charge, et pour le coup l’expérience est vraiment unique. En tant que grand consommateur de vidéos et de Netflix, j’ai énormément apprécié cette fonction.

Samsung avait énormément mis en avant son écran lors de la présentation officielle des Galaxy S8 et S8+ et on comprend pourquoi. Le Galaxy S8+ offre un confort encore supérieur à la version standard. On a un vrai confort à l’usage sans voir la prise en main sacrifiée. Le format reste compact et esthétiquement, quelle merveille !

Samsung Galaxy S8+ : benchmarks et performances

Le Galaxy S8+ intègre le premier processeur 10nm du marché, l’Exynos 8895 cadencé à 2,3 GHz. Il est couplé à 4 Go de RAM. On pourrait penser que c’est un peu juste mais actuellement pour nos usages c’est amplement suffisant. D’autant que Samsung a amélioré la gestion de la RAM pour la rendre moins agressive et donc moins gourmande en énergie. On regrettera toutefois que le coréen n’ait pas augmenté cette RAM pour anticiper les usages futurs comme la réalité virtuelle par exemple. Les concurrents comme Honor avec son Honor 8 Pro y ont par exemple pensé.

Du côté du processeur, le pari est de proposer d’excellentes performances en consommant le moins d’énergie possible. De ce côté c’est réussi. Sur tous les benchmarks, le Galaxy S8+ est le meilleur dans pratiquement tous les tests. Pour rappel, nous avons laissé les paramètres par défaut à savoir une définition FHD+ et les performances optimisées.

samsung galaxy S8 plus test autonomie

Qu’en est-il en termes d’usages ? Et bien comme nous pouvions l’imaginer, le Galaxy S8+ tourne comme une horloge. Nous avons bien essayé de le pousser dans ses derniers retranchements, mais rien n’y fait, il résiste (le sagouin). Tout est très fluide, le multitâche est parfaitement géré et les sessions de jeux (même les plus gourmands) sont très agréables.

On notera cependant que sur le terrain du jeu, le Galaxy S8+ n’est pas le meilleur. Huawei et Honor font mieux avec les Mate 9, P10, P10 Plus pour le premier et le Honor 8 Pro pour le second. Le processeur Kirin 960 couplé à la technologie Vulkan fait des merveilles. Les benchmarks le montrent bien.

Toutefois, l’avantage du Galaxy S8+ est qu’il ne chauffe absolument pas malgré sa finesse. On ne peut pas en dire autant des concurrents plus performants donc mais qui ont tendance à surchauffer. Samsung semble avoir trouvé le juste équilibre entre performances, chauffe et autonomie. J’y reviendrai, mais du côté de l’autonomie le S8+ est imbattable.

Samsung Galaxy S8+ : interface

Le Samsung Galaxy S8+ tourne sous Android 7.0 Nougat avec la surcouche maison Samsung Experiance 8.1. Le coréen a souhaité bien faire les choses en proposant une partie logicielle totalement revue pour accompagner sa petite révolution technologique. Pour être tout à fait honnête, je n’ai jamais été très fan des surcouches Touchiz de Samsung. Mais avec cette refonte complète, j’ai vraiment été séduit.

Samsung prend un vrai tournant en proposant une interface extrêmement légère et d’une fluidité déconcertante. Qui plus est, la marque a travaillé sur l’apparence générale de sa surcouche. C’est beaucoup plus moderne, moins criard, moins « jouet ». Des critiques qui étaient faites par le passé et que Samsung a entendues.

test samsung galaxy S8 plus interface

Avec cette nouvelle interface, on a aussi droit à des icônes d’applications qui n’ont rien à voir avec Android mais qui sont bien plus élégantes. Notons que Samsung propose toujours autant de thèmes. D’ailleurs, puisque je parle d’applications, vous apprécierez sans doute une nouveauté importante dans la partie logicielle.

Avec Samsung Experience 8.1, le coréen vous laisse le choix d’installer ou non ses applications maison lors du démarrage du smartphone. Auparavant toutes ces applications étaient préinstallées d’office, un point qui avait tendance à agacer de nombreux utilisateurs puisqu’ils se retrouvaient avec de nombreux doublons.

Notons également que Samsung donne le choix entre deux types de page d’accueil, à savoir un affichage avec ou sans tiroir. Dans le premier cas on a alors une interface très proche des Google Pixel. Du côté des paramètres, tout est également plus clair et bien plus élégant qu’auparavant. Les notifications profitent également d’un affichage discret et élégant. Cette refonte complète de l’interface de la part de Samsung est vraiment une réussite. Nous ne sommes pas loin de ce qu’il se fait de mieux sur Android, même si l’interface des Pixel reste la plus épurée. En tout cas, un grand bravo à Samsung pour cette remise en question et cette écoute des utilisateurs.

Sécurité

Du côté de la sécurité, Samsung a diversifié les modes de déverrouillage. Ainsi, l’utilisateur a le choix entre le mot de passe, le code PIN, le schéma et le mot de passe. Comme de nombreux smartphones Android d’ailleurs. En revanche, le Galaxy S8+ est le seul à proposer à la fois un lecteur d’empreintes, le scanner d’iris et la reconnaissance faciale. Hélas, cette multiplication des méthodes de déverrouillage n’est pas forcément une bonne chose. Toutes ne sont pas aussi efficaces ni même forcément très ergonomiques.

Commençons par ce que l’on connaît déjà tous, le lecteur d’empreintes. S’il s’avère très efficace et très facile à configurer, son positionnement est loin d’être logique. Samsung a choisi de le placer à droite du capteur photo ce qui est loin d’être une bonne idée, surtout pour ceux qui utilisent leur smartphone de la main gauche.

test samsung galaxy S8 plus capteur empreintes

En effet, à l’usage, le capteur est très difficile à atteindre sur le Galaxy S8+. Il est beaucoup trop haut et on touche sans arrêt le capteur photo. D’ailleurs, il m’est souvent arrivé de finir par retourner le téléphone pour bien vérifier que je touchait le lecteur d’empreintes, après plusieurs tentatives infructueuses.

Le scanner d’iris n’est pas nouveau non plus. Le Galaxy Note 7 proposait déjà cette méthode de déverrouillage. Et comme pour le Galaxy Note 7, le scanner d’iris du Galaxy S8+ est loin d’être évident à utiliser. Trouver le bon alignement entre les capteurs et notre oeil s’avère assez compliqué et on finit par revenir vers le lecteur d’empreintes. Qui plus est, ceux qui portent des lunettes ou des lentilles auront encore plus de difficultés pour la reconnaissance.

Enfin, la reconnaissance faciale est loin d’être à la hauteur. C’est même plus un gadget qu’autre chose. La reconnaissance est vraiment aléatoire. Par exemple, lorsque j’avais les cheveux plus longs, la reconnaissance se faisait sans trop de souci. Puis après m’être coupé les cheveux (oui je vous raconte un peu ma life), la reconnaissance était plus difficile. Pareil concernant la barbe. La reconnaissance faciale est donc anecdotique.

Pour résumer, la multiplication des modes de déverrouillage n’est pas forcément une bonne idée. Samsung en a fait plus mais c’est moyen. Le coréen aurait eu tout intérêt à se concentrer sur une seule méthode en l’optimisant.

Bixby

C’était l’une des grosses nouveautés annoncées par Samsung, la fonction qui allait mettre une claque à Siri et Google Assistant. Bixby, le nouvel assistant personnel de Samsung, est censé être révolutionnaire. Très honnêtement, pour le moment Bixby n’est pas au point du tout. On est loin des possibilités offertes par Google Assistant.

Pour le moment, toutes les fonctionnalités de Bixby ne sont pas disponibles. On ne peut donc utiliser que deux parties de l’assistant : une sorte de « copie » des cartes de Google Now disponibles en balayant de gauche à droite depuis la page d’accueil, et un moteur de recherche intelligent basé sur l’appareil photo.

Pour le moment, la partie « Google Now » est loin d’être à la hauteur du vrai service de Google. Pour le moment, Bixby n’intègre pas assez d’applications pour pouvoir rivaliser. A titre d’exemple, on peut accéder à Spotify mais pas à Google Music (un comble pour un smartphone Android).

bixby samsung galaxy S8 plus

La deuxième fonctionnalité de Bixby est en revanche très réussie. Le principe est simple : on prend une photo d’un objet et le service reconnaît le produit. Il redirige ensuite l’utilisateur vers une boutique en ligne. Pour le moment, Samsung a lancé un partenariat exclusif avec Amazon, on n’accède qu’à sa boutique. On notera également qu’il est possible en prenant la photo d’une bouteille de vin d’obtenir des informations. Hélas, elles ne sont disponibles qu’en anglais et ne sont pas forcément très intéressantes. Dommage.

L’assistant vocal Bixby n’est donc pour le moment pas disponible en France. Mais même en anglais, les résultats sont loin d’être à la hauteur. Bixby n’en est qu’à ses débuts et on le ressent très bien. Il fait plus figure de gadget pour le moment. Samsung va devoir mettre le paquet s’il veut imposer son assitant personnel. Car Google devrait lancer Google Assistant en français dès septembre 2017.

Samsung Galaxy S8+ : audio

La fiche technique du Galaxy S8+ annonce un seul haut parleur, comme pour le S8. A partir de là, on ne se faisait pas trop d’illusions. Et nous avions raison. Clairement au niveau du son, le Galaxy S8+ n’est pas à la hauteur d’un smartphone à ce prix. Samsung a certainement dû faire des choix et sacrifier d’autres technologies, le son en fait partie.

Ce n’est pas une catastrophe, loin de là, mais ce n’est pas bon non plus. On est loin des doubles haut parleurs en façade du HTC One M7 par exemple, smartphone qui a plusieurs années maintenant. En terme de qualité de son c’est donc standard.

samsung galaxy S8 plus test audio

A volume normal, rien à signaler, mais lorsque l’on pousse un peu on entend des grésillements assez désagréables, notamment sur les aigus. Autre déception, la profondeur de son. Les basses se font à peine entendre, les aigües sont métalliques et les mediums tout juste passables pour un téléphone vendu ce prix.

On regrettera également la position du haut parleur situé sur la tranche inférieure. Le Galaxy S8+ est fait pour jouer et regarder des vidéos sur un écran de grande qualité. Mais au niveau du son, c’est râté. Si vous ne mettez pas de casque, oubliez l’expérience optimale.

Le placement du haut parleur sur la tranche inférieure n’est absolument pas adapté à une utilisation à l’horizontale, pour le jeu ou les vidéos donc. On obstrue très facilement le haut parleur avec sa main, ce qui a tendance à agacer. Moi qui suis un grand amateur de Netflix et Youtube, j’ai été bluffé par l’image, mais pour le son extrêmement déçu. Pour bien en profiter, j’ai dû porter un casque à chaque fois. Dommage pour un smartphone proposé au prix de l’excellence.

Samsung Galaxy S8+ : réseau et GPS

Du côté du réseau, rien à signaler. Le Samsung Galaxy S8+, comme le S8, est compagible avec toutes les bandes de fréquences françaises y compris les 700 MHz. L’accroche est particulièrement bonne. Le Galaxy S8+ capte le signal 4G même dans les zones les plus reculées. Nous précisons que nous avons testé le S8+ sur le réseau Orange.

galaxy s8 plus reseau

On notera également la présence du WiFi 5GHz dual band et du bluetooth 5.0. Soulignons l’effort fait par Samsung du côté du GPS. Habituellement sur les produits de la marque la boussole n’est pas forcément bien réglée. Cette fois, elle l’est, et la précision du GPS est excellente. Là encore, le Galaxy S8+ fixe rapidement les satellites. Du bon travail de ce côté là donc d’autant que le DAS fait partie des plus faibles avec seulement 0,260 W/kg.

Samsung Galaxy S8+ : appareil photo

On prend les mêmes et on recommence. Voilà comment nous pourrions résumer les choix faits par Samsung du côté de la photo pour son Galaxy S8+. Le coréen a en effet fait le choix d’intégrer les même capteurs que sur les Galaxy S7 et S7 Edge. Ainsi, on retrouve un capteur Sony IMX33 (ou Samsung ISOCELL S5K2L2) de 12 mégapixels avec ouverture f/1.7 et stabilisation optique. La seule différence est en fait logicielle au niveau du traitement de l’image.

C’est donc sans surprise que les clichés pris avec le Galaxy S8+ sont comparables à ceux prix avec les Galaxy S7 et S7 Edge. Les précédents haut de gamme sont encore aujourd’hui les meilleurs, le S8+ est donc aussi au top. Dans des conditions de luminosité optimales, le résultat est donc excellent avec de très bons bokeh et un excellent piqué. En macro, les photos sont superbes mais pour les paysages le Galaxy S8+ n’impressionne pas. En effet, depuis le Galaxy S7, les concurrents ont bien avancé, notamment les smartphones de Huawei avec leur double capteur photo. Je pense notamment aux Huawei P10 et P10 Plus.

Ces deux modèles proposent même des clichés plus fidèles à la réalité au niveau du rendu des couleurs. Avec le Galaxy S8+ et son écran Super Amoled, les photos semblent sublimes, mais les couleurs sont plus vives. Une fois transférées sur un ordinateur, les photos sont différentes, moins fidèles que celles prises avec un P10 par exemple ou encore un LG G6 testé récemment.

samsung galaxy S8 plus test appareil photo

Dans des conditions de luminosité moins favorables, les photos ont alors tendance à afficher un peu trop de flou. En revanche, le traitement de l’image limite le bruit, ce qui est une bonne chose. Vous verrez la différence entre les clichés pris par temps ensoleillé et celles prises sous un ciel gris. Enfin, en conditions de basse luminosité, je vous conseille de passer en mode manuel pour effectuer quelques réglages. Car en mode automatique, les photos prises avec le S8+ ont tendance à virer au jaune.

Du côté de l’interface de l’appareil photo, Samsung a ajouté quelques éléments. On retrouve les filtres habituels ou encore le mode Panorama. Sachez qu’il est également possible de télécharger d’autres modes comme le Dual Camera qui permet de prendre une photo avec le capteur arrière et le capteur avant en même temps.

Parmi les nouveautés, on notera que Samsung a suivi la tendance des filtres Snapchat en intégrant ses propres filtres loufoques. Pas de quoi remplacer le réseau social de photos éphémères pour autant, les utilisateurs préfèreront sans doute continuer à utiliser Snapchat. Le capteur frontal quant à lui est toujours aussi efficace avec une très bonne qualité et une très bonne gestion de la lumière. Les amateurs de selfies apprécieront.

On terminera sur la partie vidéo. De ce côté, la plupart des utilisateurs y trouveront leur compte avec une qualité tout à fait correcte aussi bien en Full HD à 60 ips qu’en 4K à 30 ips. Mais pas de quoi séduire les vidéastes plus exigeants qui ne trouveront pas dans le Galaxy S8+ un appareil d’appoint pour leurs vidéos. Un appareil professionnel sera toujours préférable.

Du côté de la photo, on ne peut pas vraiment dire que le Galaxy S8+ est décevant, mais presque. En effet, la qualité des clichés est bien là, mais il n’y a aucune différence avec les Galaxy S7 et S7 Edge sortis il y a un an. Aujourd’hui, ils sont encore des références en la matière, mais la concurrence est là, et elle détrône le Galaxy S8+ à certains niveaux.

Zoom maximal

Samsung Galaxy S8+ : autonomie

Comme je l’indiquais plus haut, le Galaxy S8+ est certainement l’un des meilleurs smartphones du marché sur le terrain de l’autonomie. La batterie de 3500 mAh est la même que celle du Galaxy Note 7. Le regretté haut de gamme de Samsung était déjà excellent sur le terrain de l’autonomie, mais le Galaxy S8+ est également équipé d’une nouvelle génération de puce gravée en 10nm. Ce nouveau composant a pour principal atout d’offrir une meilleure gestion de l’énergie. Enfin, la nouvelle interface Samsung Experience 8.1 se veut plus économe également.

samsung galaxy s8 plus review

Sur le papier, tout est réuni pour faire du Galaxy S8+ un champion de l’autonomie. En pratique qu’en est-il ? Et bien le Galaxy S8+ est tout simplement un monstre d’autonomie. Il est même meilleur que le Galaxy A5 (2017) qui est pourtant une référence en la matière. Je suis un utilisateur intensif de mon smartphone (emails, rédaction, internet, jeux, Netflix, Youtube, réseaux sociaux, photo, vidéo etc.) et je n’ai pas eu besoin de recharger le Galaxy S8+ tous les jours.

En réalité, le nouveau haut de gamme de Samsung a presque atteint les deux jours d’autonomie pour mon usage. Je dis bien presque. J’ai pu tenir deux jours de travail. Mais le deuxième jour, à 19 heures, plus de son plus d’image. Mais c’est en soi une prouesse. Pour un utilisateur standard, le Galaxy S8+ tient donc largement les deux jours, voire plus encore.

Mais ce n’est pas tout. Car si le Galaxy S8+ se décharge très lentement, cela ne l’empêche pas de se recharger très rapidement. Samsung a en effet intégré la recharge rapide. Le chargeur fourni délivre 5V et 2A soit 10W ou 9V et 1,67A soit 15W. En pratique il faut donc à peine 45 minutes pour passer de 0 à 50% et 1h45 pour atteindre les 100%.

Nous précisons que ces tests ont été effectués avec les réglages par défaut (définition de l’écran en Full HD+ et les performances en mode standard) et la gestion de la luminosité automatique. En poussant le tout au max l’autonomie va forcément en souffrir. Mais la plupart des utilisateurs optent pour des paramètres par défaut.

Vous l’avez compris, l’autonomie du Galaxy S8+ est son gros point fort avec la qualité d’écran. Si vous cherchez un smartphone qui bat tous les records de ce côté, c’est le S8+ qu’il vous faut.

Samsung Galaxy S8+ : tarif et date de lancement

La date de lancement du Galaxy S8+ (comme le Galaxy S8) est prévue le 28 avril 2017. Mais les premiers acheteurs, ceux ayant pré-commandé leur précieux l’ont déjà reçu. Samsung s’était engagé à les livrer à partir du 20 avril. Le coréen a tenu sa promesse.

Du côté du prix, il faudra être prêt à débourser une jolie somme. Le Galaxy S8+ démarre à 909 euros pour la version 64 Go. Vous remarquerez que chaque année le prix de l’excellence augmente. Si vous avez les moyens, foncez, aucun smartphone n’atteint le niveau du Galaxy S8+.

Si en revanche, le tarif vous pique un peu les yeux, on vous conseille d’attendre un peu. Le prix devrait baisser dans les mois à venir et Samsung proposera très certainement comme chaque année de belles remises lors des périodes estivales (rentrée scolaire, black friday et Noël).

Samsung Galaxy S8+ : notre verdict

Le Galaxy S8+ est incontestablement le meilleur smartphone Android disponible actuellement sur le marché. Sur presque tous les critères, il devance la concurrence et de loin. Son écran est sublime avec une intégration au design qui ferait pâlir les meilleurs designers de ce monde.

test samsung galaxy S8 plus verdict

Les performances sont au top, l’appareil photo est toujours aussi bon et son autonomie de près de deux jours apporte un confort incomparable. Enfin, la partie logicielle revue et corrigée offre certainement la meilleure expérience d’Android.

Reste que le Galaxy S8+ n’est pas sans défaut. L’appareil photo, s’il est excellent, n’a pas évolué depuis un an. On notera également que la partie audio a été bâclée, que l’assistant Bixby n’est pas au point et que les différentes méthodes de déverrouillages ne sont pas très bien intégrées. Pour un smartphone vendu 909 euros, nous aurions aimé qu’il n’affiche aucun défaut et qu’un travail supplémentaire sur l’appareil photo eut été fait. Cela ne l’empêche pas d’être le meilleur smartphone jamais créé.

Galaxy S8+ : notre avis

Samsung revient en force avec son Galaxy S8+ qui est une vraie réussite. Le coréen réussit à faire oublier le fiasco du Galaxy Note 7 avec un smartphone au top à tous les niveaux, ou presque. Son sublime écran est de loin son plus gros atout, son intégration au design est parfaite. L'autonomie est également un point fort du smartphone. On regrettera cependant quelques petites erreurs qui auraient pu être évitées. On pense au mauvais placement du capteur d'empreintes, à l'appareil photo qui n'évolue pas depuis le Galaxy S7 ou encore la partie audio complètement délaissée. Sans parler de Bixby qui n'est clairement pas abouti. Pour un smartphone à 909 euros, on s'attend à un smartphone irréprochable, le Galaxy S8+ ne l'est pas, même s'il est incontestablement le meilleur smartphone du marché actuellement.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Xiaomi Mi 8 Pro : transparent comme une Game Boy, et c’est tout

Avec son Xiaomi Mi 8 Pro, le constructeur mise sur la nostalgie en proposant une version transparente de son smartphone. C’est aussi le premier smartphone de la marque équipé d’un lecteur d’empreintes sous l’écran. Pour le reste, c’est un Xiaomi Mi 8. Suffisant pour concurrencer le OnePlus 6T ? Réponse dans notre test complet !

Test du Razer Phone 2 : moi, moche et méchant

Razer lance le Razer Phone 2, le successeur du premier smartphone doté d’un écran 120Hz. Razer dit avoir corrigé les défauts du premier opus. Nous avons utilisé le Razer Phone 2 pendant quelques jours. Verdict dans notre test complet.

Test de l’Asus ROG Phone : le vrai smartphone gaming, c’est lui !

Né d’un poisson d’avril en 2016, l’Asus ROG Phone débarque sur le marché français. Le constructeur a conçu le smartphone gaming de l’extrême. Tout ou presque sur le papier est réuni pour proposer la meilleure expérience de jeu sur smartphone. Mais qu’en est-il en réalité ? Réponse dans notre test complet !

Test du Oppo RX17 Pro : le presque OnePlus 6T

Après un Oppo Find X accueilli en demi-teinte, le Oppo RX17 Pro s’attaque au marché des smartphones haut de gamme à moins de 600 euros. Il affiche beaucoup de similitudes avec le OnePlus 6T, mais est-il à son niveau ? Nous avons pu utiliser le Oppo RX17 Pro pendant plusieurs jours. Découvrez notre test complet !