IOTA : le Bitcoin bientôt dépassé par cette cryptomonnaie révolutionnaire ?

Maj. le 30 mars 2018 à 21 h 36 min

Le IOTA est la nouvelle cryptomonnaie phare du moment. Moins connue que le Bitcoin, elle repose sur une technologie totalement différente que les autres monnaies virtuelles. Grâce au IOTA et au projet Tangle, il est en effet possible de transférer de l’argent virtuel, ou d’autres données, instantanément grâce aux objets connectés. Comment ça marche ? 

iota

Ces derniers mois, les cryptomonnaies sont sur toutes les lèvres. La plus emblématique d’entre elles, le Bitcoin, a vu son cours s’envoler jusqu’à 15 000$ au cours du mois de novembre dernier. On estime d’ailleurs que chaque seconde, 30 nouvelles personnes investissent d’ailleurs dans un portefeuille en Bitcoins. Face à cet essor fulgurant, l’Etat français a même tenu à vous rappeler que vous devez déclarer les gains perçus grâce à la vente de Bitcoins sur votre déclaration d’impôts. Si vous ne le faites pas, vous risquez un redressement fiscal assez salé.

Pourtant, si le Bitcoin reste la monnaie virtuelle la plus populaire du moment, et se retrouve même en tête des recherches Google de 2017, elle n’est pas la seule cryptomonnaie dont le cours ne cesse de grimper. Parmi les plus populaires, citons d’abord le Litecoin, dont sa valeur a explosé de 8000% en seulement 1 an. Intéressons-nous aujourd’hui au IOTA, une cryptomonnaie révolutionnaire montante très différente du Bitcoin mais tout aussi prometteuse.

IOTA : la monnaie virtuelle sans Blockchain qui vous fera oublier le Bitcoin

Conçue en 2015 par David Sonstebo, Sergey Ivancheglo, Dominik Schiener et Dr. Serguei Popov, le IOTA repose sur une technologie totalement différente du Bitcoin, le Litecoin ou l’Ether. Là où le Bitcoin est basée sur le Blockchain, la technologie de stockage et de transfert d’informations sans organe de contrôle, le IOTA repose sur les objets connectés. C’est en effet grâce à l’Internet Of Things (IOT) que vous allez pouvoir transférer de la monnaie en IOTA.

Le IOTA fonctionne en fait grâce à la technologie Tangle. Comme le Blokchain, cette technologie n’est controlée par aucun organisme. Tangle permet des transactions rapides et sans aucun frais via les appareils connectés. C’est assez révolutionnaire et novateur pour avoir attiré l’attention de grosses entreprises comme Microsoft, Samsung ( avec sa plateforme Smart Things, au coeur de son enceinte connectée Bixby) ou encore Volkswagen. Grâce à la technologie Tangle, il est possible de transférer instantanément toutes sortes de données électroniques.

Le IOTA reste une jeune cryptomonnaie par rapport au Bitcoin. Pourtant, sa valeur totale a explosé ces dernières semaines pour atteindre les 10 milliards de dollars. A l’heure où j’écris ces lignes, le cours du IOTA s’est stabilisé autour des 3000€. Selon David Sønstebø, l’un des cofondateurs du Iota et de Tangle, son innovation n’est pourtant pas seulement destinée à supplanter les autres monnaies virtuelles.

Selon lui, la technologie Tangle permettrait aussi aux consommateurs adeptes des produits connectés, comme le Google Home, de s’assurer de la protection de leurs données personnelles. Grâce à Tangle, il est en effet possible de stocker ces données de façon totalement décentralisées. Vous l’aurez compris, le IOTA a bien d’autres vocations qu’économique.

Pourtant, ce système va permettre aussi aux utilisateurs de monétiser leurs données contre des IOTA. Tout étant entièrement décentralisé, vous pourrez vendre vos données à des entreprises de façon instantanée sans qu’aucun organisme de contrôle ne mette la main sur une partie de la transaction. C’est assez révolutionnaire voire même abstrait dans l’état actuel des choses.

Toujours selon son cofondateur, IOTA est encore en phase beta. La cryptomonnaie n’est en effet pas aussi accessible au grand public que le Bitcoin, le Litecoin ou l’Ether. Pas de Iota sur Coinbase par exemple, l’application la plus populaire pour acheter de la cryptomonnaie. Malgré tout, l’équipe de IOTA multiplie actuellement les partenariats avec de grosses structures, comme Deutsche Telekom. On entendra encore beaucoup parler du Iota dans les années à venir….

iota

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !