Google Play Store vs Apple App Store : match au sommet !

Maj. le 9 juin 2016 à 9 h 25 min

Sur le marché des smartphones, il y a Android, iOS et les autres. Les deux systèmes d’exploitation de Google et Apple sont aujourd’hui adoptés en masse par les utilisateurs. Un tel succès n’est pas dû au hasard. Si Android et iOS plaisent tellement c’est notamment grâce à leurs boutiques d’applications : le Play Store pour Google, et l’App Store pour Apple.

Nous en parlions il y a peu lorsque nous avons appris que Samsung envisageait de quitter Android pour utiliser Tizen pour ses prochains produits, le succès d’un OS n’est pas dû qu’à son interface mais aussi et surtout à son Store. Le destin de Blackberry en témoigne, puisque BB10 est un excellent OS dont la grande faiblesse est incontestable son catalogue d’applications bien trop pauvre.

app store vs google play

Mais alors, quels sont les similitudes et les différences entre le Play Store et l’App Store ? Qu’est ce qui pousse un utilisateur à en aimer un plus que l’autre ? Pour y voir plus clair, voici un match au sommet entre les deux boutiques d’applications les plus plébiscitées par les utilisateurs.

Le match des chiffres

Qui dit comparatif entre le Google Play Store et l’Apple App Store dit match des chiffres : nombre d’applications, taux d’applications gratuites, nombre total de téléchargements etc. Commençons par la firme de Cupertino.

Apple a ouvert son App Store en 2008 lors du lancement de l’iPhone 3G. A l’époque la firme annonçait 500 applications pour démarrer. En à peine trois mois, on comptait 3000 applications et 100 millions de téléchargements !

Un an plus tard, on atteignait les 2 milliards de téléchargements, en 2010 les 3 milliards et en 2011 les 10 milliards. Une ascension fulgurante qui n’a jamais ralenti puisque depuis 2011 le nombre de téléchargements et d’applications n’a cessé d’augmenter.

google play vs app store chiffres
Source : Statista

En 2012 on comptait 550 000 applications dont 170 000 destinées exclusivement à l’iPad. On atteignait alors les 25 milliards de téléchargements. Un an plus tard ce chiffre doublait et on franchissait alors fin 2013 la barre du premier million d’applications disponibles.

Aujourd’hui, Apple se targue de proposer pas moins de 1,4 millions d’applications et d’avoir enregistré (à fin 2014) 85 millions de téléchargements. Des chiffres impressionnants et qui démontrent l’importance des applications dans le succès d’un OS.

Sur ce terrain, Google n’a rien à envier à la firme de Cupertino. Comme Apple, la firme de Mountain View a lancé son store, baptisé à l’époque Android Market, en 2008. Dans ses débuts, il n’avait que quelques applications Google, bien loin des 500 de l’App Store. Néanmoins, le catalogue s’est vite rempli et en 2009 l’Android Market comptait 2300 applications et à l’été 2010 il avait atteint les 80 000 et 1 milliard de téléchargements.

En 2011, une une seule année, Google a enregistré 3, 6 puis 10 milliards de téléchargements d’applications.  En 2012, l’Android Market atteignait 500 000 d’applications disponibles et 25 milliards de téléchargements, et devenait le 6 Mars de la même année Google Play. Sont alors apparus deux nouveaux services : Google Music et Google eBookstore.

google play vs app store telechargements q1 2015

En 2015, selon le Wall Street Journal, Google Play aurait enregistré 70% de téléchargements de plus que l’App Store durant le premier trimestre de l’année. En revanche, les revenus d’Apple sont supérieurs à ceux de Google sur ce terrain de 70%.

On peut en donc en déduire que les utilisateurs d’Android téléchargent davantage d’applications gratuites. Ou qu’Apple dégage plus de marges sur les applications créées par les développeurs. D’ailleurs, qu’en est-il des développeurs ?

Les développeurs préfèrent l’App Store

C’est un état de fait, les développeurs majoritairement préfèrent l’App Store. Pourquoi ? Parce qu’il rapporte plus d’argent. Si Apple tire plus de revenus des applications c’est aussi le cas des développeurs.

L’explication la plus évidente est que les clients Apple ont, globalement, de meilleurs revenus que les utilisateurs Android et sont donc plus prompts à télécharger des applications payantes. De plus, en achetant un iPhone ou un iPad, les clients Apple sont en quelque sorte préparés à dépenser davantage. Dès l’achat du smartphone ils entrent dans une sorte d’état d’esprit où acheter pour un service ou un travail est quelque chose de normal.

Les utilisateurs Android, eux, accordent plus d’importance au prix de leur smartphone même si certains n’hésitent pas à acheter des smartphones aux prix élevés comme le Galaxy S6. Le choix reste néanmoins aussi bien plus large.

De fait, ils auront la même démarche en ce qui concerne les applications : aller vers le moins cher ou au mieux le gratuit. Et c’est sans compter les pays émergents dans lesquels les utilisateurs ont des smartphones Android d’entrée de gamme mais n’ont pas nécessairement de carte de crédit pour acheter des applis.

revenus developpeurs ios android
Etude menée par le cabinet vision mobile auprès de 10 000 développeurs

Du coup, la différence principale entre applications Google Play et applications de l’App Store se fait au niveau de la publicité. Android proposant moins d’applis payantes, les développeurs sont « obligés » de dégager des revenus liés à la publicité.

Mais pas uniquement puisque les achats in-app permettent aussi aux développeurs de dégager une bonne partie de leurs revenus mais sur les 1,2 milliards d’applications gratuites , 110 000 seulement reposent sur un modèle Freemium.

Enfin, c’est un détail pour les non-développeurs mais un investissement à prendre en compte pour les développeurs : pour créer une application iOS il faut absolument avoir un Mac alors qu’une appli Android peut être écrite sur Windows, OS X et même Linux. Mais visiblement l’achat d’un Mac n’a pas l’air de les déranger.

Interfaces et contenus multimédias : Google est plus flexible

Sur le terrain de l’interface des contenus multimédia, Google Play est incontestablement au dessus de l’App Store. Si sur mobile, chacun s’y retrouvera assez facilement, il est difficile d’accéder à l’App Store depuis un PC ou un Mac.

Alors que Google propose d’accéder à une interface web très claire pour retrouver toutes les applications de Google Play avec la possibilité d’installer à distance des applications sur son smartphone ou sa tablette, ce n’est pas du tout le cas chez Apple.

Sur PC, il est obligatoire d’installer iTunes pour accéder à l’App Store. Installer un client propriétaire dans son PC en 2015, c’est un sacré bon en arrière. On peut aussi accéder à une application sur le web mais le lien renverra systématiquement vers iTunes.

google play store app store multimedia

Ce « verrouillage », on le retrouve dans l’exploitation des contenus multimédias. Car comme vous le savez l’App Store et le Google Play Store proposent tous deux d’accéder à des musiques, films, séries ou livres. Là encore, le problème avec l’App Store c’est que ces contenus ne pourront être visionnés que sur des appareils Apple ou via iTunes pour ce qui est des musiques, films et séries.

Google de son côté est bien plus flexible. Le géant américain propose en effet des applications pour iOS permettant d’accéder à ses contenus multimédias. Il est de plus possible de profiter de tous ces contenus sur n’importe quel appareil depuis n’importe quel navigateur. Un avantage certain.

Alors, après avoir fait le tour de la question, quel est selon-vous le meilleur des deux stores ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Samsung trolle encore Apple et l’iPhone X dans une nouvelle pub

Samsung s’amuse une nouvelle fois à troller Apple et l’iPhone X dans une pub. Est mise en scène une cliente dans un Apple Store qui se renseigne sur le dernier flagship d’Apple, et regrette que l’auto-proclamé « smartphone du futur » bénéficie…

iPhone 9 : des visuels révèlent son design complet !

Mise à jour 17 juillet 2018 : Une nouvelle photo partagée par Benjamin Geskin donne un aperçu de la face avant des trois modèles qui devraient être prochainement présentés par Apple. On y voit très peu de surprises hormis des…

iPhone : les Indiens n’en veulent pas, le flop pour Apple

Les iPhone ne connaissent pas le succès espéré par Apple en Inde, un marché stratégiquement très important. Avec moins d’un million d’unités vendues dans le pays au premier semestre 2018, la firme de Cupertino y est en grosse difficulté et…