Google Pixel 2 XL VS Galaxy Note 8 : le créateur affronte le numéro 1

Le Google Pixel 2 XL a été récemment présenté par Google. Mais le créateur et développeur d’Android a-t-il vraiment de quoi se frotter au numéro 1 du marché Samsung ? Pour cela, il suffit de le comparer directement avec le Galaxy Note 8, le dernier téléphone fer de lance du constructeur coréen qui domine depuis longtemps l’écosystème.

Pixel 2 XL VS Note 8

Google présente toujours ses nouveaux produits en fin d’année, peu avant les fêtes. Et l’événement est attendu aussi bien pour les consommateurs que pour les simples observateurs, du fait que le constructeur a tendance à donner les grandes lignes de ce que devrait être un smartphone Android. Ses annonces deviennent donc vite des marqueurs importants des tendances de l’année.

Lorsque celui-ci a présenté son Google Pixel 2 XL, nous avons pu vite comprendre qu’il cherchait à offrir l’expérience Android la plus simple et la plus complète possible en 2018. Toutefois, les nouvelles ambitions de constructeur de Google peuvent-elles vraiment être à la hauteur de Samsung, le numéro 1 du marché depuis de longues années ? C’est ce que nous allons chercher à savoir le comparant directement avec le Galaxy Note 8, nouveau fer de lance du coréen.

Fiches techniques comparées des Pixel 2 XL et Galaxy Note 8

Google Pixel 2 XL Galaxy Note 8
Dimensions 157.5×76.2×7.6 mm 162.5 x 74.8 x 8.6 mm
Poids 174,9 grammes 195 grammes
Ecran P-OLED 6 pouces 18:9 2880×1440 Super AMOLED 6.3 pouces 2880×1440
Processeur Qualcomm Snapdragon 835 Exynos 8895
RAM 4Go 6Go
Stockage 64Go / 128Go 64Go
Appareil photo dorsal 12MP 12 MP + 12 MP
Appareil photo frontal 8 MP 8 MP
Batterie 3520 mAh 3300 mAh
OS Android 8.0 Oreo Android 7.1.1 Nougat + Samsung Experience

Ce que l’on peut remarquer sur ces fiches techniques comparées est que sur le papier, le Galaxy Note 8 est tout simplement plus puissant. L’Exynos 8895 a prouvé être supérieur au Snapdragon 835 sur le Note 8, et l’optimisation qu’aurait pu recevoir Google pour ses Pixel 2 reste encore à prouver. Qui plus est, avec ses 6 go de RAM, l’appareil de Samsung devrait être bien plus fluide à utiliser au quotidien.

Toutefois, la différence n’est pas si marquée qu’elle pourrait paraître. En soi, 2 go de RAM de différence ne se ressentiront pas pour l’utilisateur moyen : il faut pour en profiter utiliser des logiciels extrêmement gourmands et être un accro au mode multitâche d’Android. Aussi, seule une petite catégorie d’utilisateurs verra véritablement la différence.

Un point sur lequel le Google Pixel 2 XL a l’avantage est la taille de la batterie. Avec une différence notable tout de même de 220 mAh, en prime d’utiliser Android sans surcouche, il est sûr d’offrir une autonomie plus que confortable. Il ne dispose toutefois pas d’un stylet, même si celui-ci devient vite accessoire sur le Note 8 au fil de l’utilisation.

Ecran : la bataille du borderless et de l’OLED

galaxy note 8

C’est peut-être le point de comparaison le plus intéressant entre les deux téléphones. D’un côté, nous avons le Galaxy Note 8 : élu meilleur écran disponible sur le marché, sa dalle Super AMOLED déjà bien connue de Samsung est disponible en définition Wide Quad HD (2880×1440), soit le format Quad HD au ratio 18:9ème. Elle fait 6.3 pouces, est compatible HDR et profite bien évidemment du design Infinity Display qui vient épouser les contours latéraux de l’appareil.

Face à lui se dresse le Google Pixel 2 XL, qui profite loin d’un écran P-OLED conçu par LG ayant sensiblement les mêmes caractéristiques, à savoir une définition Wide Quad HD ainsi qu’une compatibilité HDR. Il est toutefois légèrement plus petit à 6 pouces, et n’est pas incurvé sur les côtés. En de nombreux points, il rappelle le design du LG G6.

Les deux écrans sont de très bonne qualité, faisant qu’il devient difficile de véritablement en mettre un au-dessus du lot. Empiriquement parlant, en attendant que DisplayMate ne se penche sur le cas Pixel 2, on donnera un certain avantage au Galaxy Note 8… mais l’incurvation des écrans n’est pas pour tout le monde, certains utilisateurs ayant toujours du mal à bien saisir le téléphone à pleine main à cause de cela.

Design : Infinity Display ou sobriété

Le Galaxy Note 8 profite du même design que les Galaxy S8, à savoir le fameux « Infinity Display ». Son écran est vraiment la star du show, et va « enrouler » la face avant pour ne laisser que lui. Ce qui veut aussi dire une chose : le capteur d’empreinte digitale passe à l’arrière, en parallèle de son double capteur photo. Qu’on se le dise : ce placement est loin d’être optimal, faisant que le téléphone est très joli à regarder mais moins pratique à utiliser. On appréciera toutefois ces lignes plus carrées que les modèles de début 2017, le rendant un brin plus sobre et donc plus « professionnel ».

A côté de cela, nous avons le droit au Google Pixel 2 XL dont le grand écran ne vient pas pour autant effacer la notion de bordures, et notamment les bordures latérales qui restent tout de même très présentes. Son design est simpliste : une face avant convenue, une face arrière avec un capteur photo et un scanner d’empreinte bien placé, une petite fenêtre de verre pour les antennes… et point. Pas de fioriture, seulement l’essentiel. On notera tout de même un grand avantage pratique pour le Pixel 2 XL : la présence de ses haut-parleurs à l’avant du téléphone, qui rend la consommation de contenu bien plus pratique et agréable.

Appareil photo : double contre simple capteur

galaxy note 8

C’est sur le terrain de la photo que les deux appareils se démarquent véritablement. Le Samsung Galaxy Note 8 embarque un double capteur photo arrière, composé d’un capteur principal de 12 mégapixels f/1.7 et d’un second capteur 12 mégapixels telephoto f/2.4. Le but est de non seulement proposer un zoom sans perte x2, mais également un mode portrait permettant de capturer des photos avec effet bokeh. La surcouche de Samsung fait que vous conservez directement les deux photos prises, et pouvez retoucher l’effet de flou à loisir après la capture en en refaisant l’intensité par exemple.

Le Pixel 2 XL est différent. Celui-ci est équipé d’un unique capteur arrière de 12 mégapixels f/1.8. Pourtant, il permet tout de même de profiter du même effet bokeh grâce aux algorithmes de Google, qui excelle toujours dans l’aspect logiciel des choses. Et cela a été remarqué, puisque DxOMark lui a offert la note de 98 sur son échelle, la meilleure note jamais donnée par leurs tests dépassant de loin le Note 8. Qui plus est, le téléphone est capable d’appliquer cet effet portrait sur le capteur avant également, contrairement à son concurrent.

Qu’on se le dise : les deux téléphones ont énormément d’atouts en matière de photo, et ne décevront jamais leurs acheteurs. On donnera toutefois une légère avance au Pixel 2 XL, qui par sa simplicité et sa vitesse d’exécution convaincra la majorité des utilisateurs. Mais ne fourvoyez pas : les capacités photos du Note 8 sont au-dessus du lot.

Surcouche : le pur l’emporte

google pixel 2 xl

Samsung a toujours été critiqué pour ses surcouches très lourdes, et si sa copie a été revue avec le temps… il n’empêche qu’on y arrive toujours cette tendance à vouloir s’accaparer l’intégralité des services d’Android. On peut le voir dans l’intégration de Bixby, qui dispose d’un bouton dédié que l’on ne peut pas reprogrammer, et de tous les petits services liés qui existent souvent « en doublon » avec ce que Google intègre déjà de base comme le Google Assistant.

Le Pixel 2 XL est l’antithèse de cela. Ici, nous avons le droit au fameux Pixel Launcher qui évolue pour rendre la recherche toujours plus facilement accessible. Tous les services Google, qui sont devenus synonymes de l’expérience Android, sont intégrés dans une surcouche qui est totalement pure. Pas de ralentissements, pas de déchets, la simplicité prime ici.

Quitte à ce qu’il manque quelques fonctionnalités. Avec la surcouche du Galaxy Note 8, Samsung a par exemple rendu l’utilisation du mode multitâche beaucoup plus naturel en permettant de créer des raccourcis lançant deux applications automatiquement. Ce sont ces petites idées qui pourront souvent faire sa force, tout autant qu’être sa plus grande faiblesse.

En soi, il s’agit d’une question de goût. Si avoir un monstre de productivité est votre focus numéro 1, le Galaxy Note 8 sera votre meilleur allié. Mais si vous voulez surtout un téléphone rapide et très simple d’utilisation, alors le Google Pixel 2 XL est prêt à devenir votre meilleur ami en ce bas monde.

Réagissez à cet article !
  • Lochheart

    C’est marrant de faire croire que l’experience Android pur est l’experience ultime.
    Juste pour info, rien que le bouton « Retour » / « Multitache » est à l’envers sur l’interface Android « pur ».

    • Maxime

      C’est bête ce que tu dis, il n’y a pas d’ordre officiel ou défini pour le placement des boutons de navigation.
      Je pourrais dire aussi que ceux de Samsung sont à l’envers.

      L’interface du Pixel est considérée comme l’expérience « ultime » car Google n’a qu’un seul nouveau téléphone à gérer tous les ans pour ses mises à jour et son interface. Et surtout, Google est une entreprise qui excelle dans le software contrairement à Samsung qui est plutôt connu pour son hardware.

      • MIDORIJIN

        Ce n’est pas considéré comme l’expérience ultime par ce que 1 seul téléphone par an, c’est considéré comme l’expérience ultime par ce que les pixel (et nexus) sont la vitrine d’android, ce que les autres constructeurs devraient suivre (au moins au minimum). Et qu’il s’agit la aussi de l’expérience la plus épuré.
        Après, google emprunte beaucoup de fonctionnalités de ses partenaires (beaucoup de fonctionnalités viennent à l’origine de samsung, reprise sur la version suivante d’android)

        • Maxime

          Lorsque je parlais de 1 téléphone par an, je voulais dire que là où Samsung doit gérer les mises à jour et interface de leurs bas, milieux et hauts de gamme, Google ne gère les mises à jour et interfaces des hauts de gammes (

        • Maxime

          Lorsque je parlais de 1 téléphone par an, je voulais dire que là où Samsung (par exemple) doit gérer les mises à jour et interfaces de leurs bas, milieux et hauts de gamme, Google ne gère que les mises à jour et interfaces de leurs hauts de gamme (2 ou 3 modèles par ans).
          Google à donc plus de temps à consacrer aux logiciel de ses hauts de gamme.

          Je ne pense pas que les Pixel sont fait pour n’être que de simples vitrines technologiques comme les Nexus.
          Les Nexus n’étaient pas construit par Google, n’avaient aucunes fonctions particulières et surtout, n’avaient aucunes pubs pour être commercialisé à grande échelle, c’était surtout des vitrines technologiques.

          Les Pixels sont commercialisés en tant que « made by Google » (même si c’est pas manufacturé par Google), ont des fonctions qui leurs sont exclusives et ont eu énormément de pubs.
          Après effectivement ils ont l’interface la plus épuré pour beaucoup de personnes.

          Google a toujours ajouté des fonctions d’autres constructeurs plus tard dans Android car il préfère bien développer ces fonctions plutôt que de les sortir trop tôt.
          Par exemple, je me souviens du multi-fenêtre de Samsung qui ne marchait qu’avec une sélection d’application alors qu’avec Android Nougat, ça marche avec presque toutes les apps.
          Et puis surtout, mieux vaut tard que jamais.

        • Louis Ngardium-Levioussaan

          C’est considéré comme l’expérience ultime parce que c’est google qui développe android, c’est donc eux qui donnent la direction.
          Et sinon « (beaucoup de fonctionnalités viennent à l’origine de samsung, reprise sur la version suivante d’android) » Tu feras gaffe, c’est comme ça que fonctionne l’évolution

  • biboy25

    « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Lavoisier

  • trollinlove

    « le créateur et développeur d’Android « :
    Bah non c’est faux en partie du moins,Google est bien le developpeur d’Android,mais pas son créateur.

    • Louis Ngardium-Levioussaan

      tu chipotes trop pour ces « journalistes »

    • Stef80

      Bof. Quand tu vois qu’ici ils disent que siri (et plein d’autres choses) a été inventé par apple…

  • Yann Goubert

    Une précision qui a son importance je pense.
    Pour la partie photo je rajouterais que le note 8 a eu 100 sur Dxo contre 99 pour le pixel 2 mais le note a eu moins en vidéo ce qui les différencie.
    Là l’analyse est plus complète si vous détaillez les chiffres …

  • Nescaev

    Comment vous pouvez « donner une légère avance au pixel » sur la partie photo alors que vous ne l’avez même pas encore testé?? Juste d’après dxomark?? D’ailleurs, pour information, le note 8 à une meilleure note en photo que le pixel, c’est en video que le pixel le rattrape… Et puis bon les notes dxomark, faut quand même les prendre avec des pincettes…

  • EowynCarter

    Pixel 2 XL sans hésiter si j’avais eut le choix. Là, google ayant décidé d’ignorer la France… Note 8 au final.

    • Stef80

      Import pour ma part :)

      • EowynCarter

        Me suis posé la question. Trop galère si besoin de garantie.

        • Stef80

          Me le ferais certainement rapporter par ma belle sœur pour noël :)
          Achat en Oregon, VAT à 1 ou 2% de mémoire.

  • Martin Dallaire

    Le numero 1. hahahahahahahaha, Ce site est vraiment amusant.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone vs Android : comment choisir son smartphone ?

Lors d’un achat de smartphone, il est toujours difficile de faire son choix. L’offre est large et les prix variés alors que les modèles se ressemblent tous. Alors comment choisir entre un iPhone et un smartphone Android ? Nos réponses.