4 raisons de préférer Android pur aux surcouches

Android pur ou surcouches constructeurs ? De nombreux utilisateurs se posent la question de savoir laquelle des deux propositions est la meilleure. Car l’une des forces d’Android est d’être ouvert et de permettre aux différentes marques d’apposer leur petit (ou leur grosse) touche.

Si certains constructeurs proposent des fonctionnalités intéressantes, Android pur a des atouts indéniables pour l’expérience utilisateur. Loin de nous l’idée d’orienter les consommateurs dans leur choix. Toutefois, nous avons relevé 4 raisons de préférer Android pur aux surcouches constructeurs. Les voici.

Léger, épuré, intuitif

C’est indéniable, la version d’Android proposée par Google est d’une légèreté remarquable. L’interface est épurée, fluide et les animations correspondent à l’idéal de l’OS selon Google. Il y a peu d’éléments superflus.

Le Material Design initié avec Android Lollipop à permis d’améliorer encore l’expérience. L’interface est plus claire et les animations très agréables à l’usage. De plus, Google a intégré de nouvelles fonctionnalités comme le mode Doze ou la gestion des permissions d’applications qui ont permis à Android d’être plus mature tout en restant léger. On ne peut pas en dire autant des surcouches constructeurs qui ajoutent par exemple un nombre incalculable d’applications préinstallées.

Moins d’applications préinstallées

C’est l’une des plus grosses critiques des utilisateurs. Les surcouches constructeurs sont souvent, pour ne pas dire toujours, accompagnées d’applications préinstallées. Le but recherché est très simple : proposer des services différents de ceux de Google, des services maison qui permettent à la marque d’habituer l’utilisateur à son univers et à le fidéliser.

L’intérêt est également commercial puisque certaines applications préinstallées permettent de dégager des profits. On pense par exemple aux différents stores alternatifs préinstallés dans les modèles de certaines marques. Samsung a par exemple intégré à sa surcouches Touchwiz son propre store en plus du Google Play Store.

Si pour les marques l’intérêt est clair, pour l’utilisateur il n’y a pas vraiment d’utilité. Pire, cela détériore l’expérience. Pourquoi avoir besoin d’un deuxième store alors que le Google Play Store dispose du plus grand nombre d’applications ?

La conséquence directe de ces applications préinstallées, c’est qu’elle occupent plus de mémoire interne. Touchwiz est par exemple une surcouche extrêmement lourde qui occupe énormément de mémoire interne. Or, le stockage est très important pour l’utilisateur. Lorsqu’il achète un smartphone de 32 Go il n’a pas envie de se retrouver avec seulement 24 Go pour des applications qu’il n’a pas choisi.

L’autre inconvénient c’est évidemment le changement d’interface avec des dossiers comprenant des applications inutiles. On peut vite personnaliser tout ça c’est vrai, mais ce n’est pas le plus optimal pour une première approche d’Android. Commencer son expérience en supprimant des éléments, c’est moyen. Et au delà de ces deux aspects c’est la démarche même qui dérange. On impose beaucoup trop de choses à l’utilisateur alors qu’il fait aussi le choix d’Android pour sa liberté et son ouverture.

Le suivi des mises à jour

S’il y a bien un problème récurrent dans l’univers Android, c’est la question des mises à jour. Les derniers chiffres de la répartition des différentes versions sont parlants. Bientôt un an après le déploiement d’Android Marshmallow, cette version n’a même pas encore passé la barre des 10% d’utilisateurs Android. A titre de comparaison, la dernière version d’iOS est présente sur plus de 80% des terminaux vendus par Apple.

Si la répartition est si mauvaise, c’est majoritairement à cause de ces surcouches constructeurs. Car sur une version pure présente sur les smartphones Nexus, la mise à jour se fait sans délai. En revanche, pour HTC, Samsung, Sony, Motorola et les autres, il est obligatoire de retravailler sur la nouvelle version d’Android et d’adapter la surcouche à toutes les nouveautés. Ce travail prend énormément de temps. Et parfois les surcouches sont tellement lourdes qu’on saute carrément une version d’Android. Autant dire que ce n’est vraiment pas sérieux surtout lorsqu’il s’agit de produits haut de gamme vendus à des prix très élevés.

L’esprit Google, la philosophie Android

Ça a l’air bête comme ça, mais Android c’est une vraie expérience à part entière. Google sait faire de bons logiciels, de bons systèmes, épurés, simples, intuitifs. Et en prime, ils sont ouverts et offrent une liberté incroyable.

L’esprit Google ressort parfaitement dans une version pure d’Android. Et c’est aussi ce qui est séduisant. Le design, l’interface, les animations, tout correspond parfaitement à la philosophie de l’entreprise. Et les surcouches viennent dénaturer cette philosophie.

Certes, elles permettent à chaque marque de se créer une propre personnalité. Touchwiz représente clairement Samsung, Sense est HTC. Mais de l’avis de nombreux utilisateurs et observateurs, les version d’Android les plus séduisantes restent les versions pures.

Motorola par exemple a fait le choix de n’intégrer que quelques petites fonctionnalités supplémentaires mais sans dénaturer la version pure. Le résultat : un OS fluide, léger, dans l’esprit Google avec des petits plus. Et c’est ce qui plait à de nombreux utilisateurs.

Bien évidemment cela n’enlève rien au fait que certaines marques font de très bonnes choses. Mais l’expérience Android pur reste unique en son genre, c’est une philosophie, un état d’esprit.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • iAndroid

    Quand vous dites « Intuitif » je ne suis pas d’accord car on est encore loin de l’expérience utilisateur d’iOS, et si les constructeurs ajoutent toujours des surcouches (au passage de plus en plus légères) c’est aussi parce que les nouvelles versions d’Android intègrent ce que les constructeurs ont éprouvé au fil du temps, et aussi pour palier à l’austérité d’Android pur.
    Pour moi il est inconcevable que Mr Toulemonde ou Mme Michu ait un smartphone sans surcouche et ça restera le territoire des technophiles et autres développeurs.
    Mais quand j’entends malgré tout des personnes dire que c’est plus simple avec un iPhone qu’avec un Samsung (car encore une fois les non technophiles ne connaissent pas iOS ou Android) ben Google a encore et toujours du chemin à parcourir.
    Et puis tant que j’y suis, il suffit de lire sur le mag « Auto-Moto » un comparo sur les OS embarqués, ben c’est encore Carplay d’Apple qui est la référence et Android Auto manque de fluidité, dommage.

    • Alexandre S

      Ça a beau être « inconcevable » pour toi, Android stock est aussi utilisable par Mr/Mme Toutlemonde.
      Les surcouches ne sont clairement plus » obligation » pour utiliser un smartphone car la pluspart n’apportent pas grand chose.

      • Benji

        Totalement d’accord ! C’est même mieux pour Mme Michu d’utiliser une version sans surcouche parce que ça lui permet d’avoir une version d’Android plus fluide que la majorité des autres utilisateurs (ceux qui ont une surcouche) sans avoir à payer trop cher.

        • Alexandre S

          On le voit avec les derniers Nexus, ils sont aussi cher que les flagship avec surcouche :) De plus, je ne pense pas que cela coûte cher de développer une surcouche (sur le prix d’un smartphone).

      • Hans LOISEAU

        Je crois que iAndroid est resté bloqué sur Android éclair…

        • Benji

          J’aurais plutôt dit Donut :P

    • Kokyn

      Android se veut comme une base distribuée à tous et flexible.
      C’est une BASE malléable, sur le principe de l’univers Linux et ses distributions.

      iOS est n’est pas distribué et non ouvert donc tout comme l’univers Windows il se doit d’être totalement opérationnel et de tout posséder car personne ne pourra l’adapter. Il est unique et n’existe que sous un format.

      Ce n’est donc pas comparable.

      Sinon Android stock est tout à fait opérationnel et ergonomique. À moins d’avoir des soucis au cerveau ou d’être une personne âgée, sinon ça roule.
      Et les OS embarqués c’est ici hors sujet.

  • @guef

    HTC sense une surcouche épurée, légère, intuitive, fluide que google devait lui même adopter sans oublier que HTC fait partie des meilleurs élèves en matière de mise à jour

    • Kokyn

      Faut laisser Sense à HTC, c’est tout ce qu’il leur reste.

  • RamsDu38

    Bah, visiblement, pour Archos, c’est pas les surcouches qui ralentissent les mises à jour, hein! Pas foutus de nous mettre ne serai-ce que Lollipop après plus d’un an sur le 50 Diamond!

    • Archos ne fait en général qu’une màj majeure d’Android par appareil et ils la font assez tôt. Du moins c’était le cas quand j’avais ma G9 (elle a commencé sous Honeycomb pour finir sur ICS parmi les premières màjs hors Nexus).

      • RamsDu38

        Bah là j’ai eu 0 grosse màj… Ils avaient promis Lollipop, au début ils disaient qu’il pourrait être là à la sortie du téléphone, après ils disaient « peu après la sortie », c’est seulement 6 mois après qu’on a des nouvelles avec une version bêta (seulement) et depuis plus rien.

  • Attention à ne pas non plus trop vanter les Nexus qui peuvent être par certains endroits des Android purs avec une surcouche Google.

    Sinon oui rien ne vaut l’Android pur.

    • Hans LOISEAU

      Tu peux expliquer ce que tu veux dire par « Android pur avec une surcouche Google » sur un nexus.
      Parce que la, et je ne pense pas être le seul, je ne comprend rien.

      • Alexandre S

        En faite, Android pure est la version Aosp. Et dernièrement, Google sort ses Nexus avec une version Android Google (il y a quelques trucs ajoutés)

        • Hans LOISEAU

          Ok. Vous parlez des apps. Pour moi, ce n’est pas une surcouche, mais des bloatwares.
          Une surcouche, à l’origine, est le fait d’ajouter par dessus l’aosp, une interface différente. Ça se ressentait énormément à l’époque de donuts ou eclair.

          Ps: il est vrai que à partir du nexus 5,nous avons droit à un launcher propriétaire. On peut peut-être parler de surcouche, en effet.

          • Kokyn

            Une surcouche signifie un ajout par dessus l’aosp.
            Donc Android sur les nexus comporte une surcouche sur aosp, aussi légère soit elle.

          • Hans LOISEAU

            D’où mon Ps 😉

          • Kokyn

            Le ps parle du launcher, je n’en parlais pas.

          • Une surcouche n’est pas un synonyme de launcher. C’est un ensemble d’applications proposés par l’OEM remplaçant parfois celles de base d’Android et venant également en supplément des Google Apps imposées par Google. Le launcher fait parti de ces apps (je considère un peu les launchers comme étant des applications à cause de leur fonctionnement similaire. « Launcher = application qu’on lance en appuyant sur HOME », pour faire simple).

      • Quand je dis ça j’ai entre autres en tête le passage de Jelly Bean 4.3 à KitKat 4.4. Je pense à Android SMS qui a laissé sa place à Google Hangouts pour les SMS, à un launcher stock qui doit désormais céder la place au Google Now Launcher sur les Nexus. Le Google Now Launcher qui a même été un temps une « exclusivité Nexus 5 ». Bref on s’était retrouvé avec un Nexus 5 mettant plus en valeur Google qu’Android. Plus tôt il y a aussi eu des Android Browser qui a cédé sa place à GOOGLE Chrome. Plus récemment on a aussi GMail qui vient empiéter sur l’application Android Email (et je suis gentil en disant cela).

        Quand je parle de « surcouche Google », je pense à toutes ces applications Google qui prennent le pas sur leurs équivalents Android, notamment sur les Nexus.

  • sachouba

    3 raisons de préférer Android pur aux surcouches :
    – des fonctionnalités basiques qui arrivent 3 ans après les surcouches constructeurs,
    – une interface intuitive comme le mode « Ne pas déranger » qui se met en route à la place du mode silencieux,
    – du choix : applications Google ou applications Google.

    • Kokyn

      Quand on est connaisseur Android pur c’est :
      – Une base légère sur laquelle on peut y ajouter ce que l’on souhaite (comme le double tape to wake par exemple)
      – Un mode « ne pas déranger » que l’on a compris au bout de 5minutes.
      – des applications Google que l’on peut garder ou supprimer et être 100% bloatwares-free rapidement.

      • super_dalton…..

        Alors tu ne connais rien toi !

        • Kokyn

          Jerry Golay

  • tonycartier

    Avoir un smartphone sous Android Stock c’est un vrai bonheur, surtout après des années sous iOS. Et puis l’accessibilité des Developers Previews sur Nexus c’est un vrai plus.
    Après, certaines surcouches sont pas mal, mais celles à la iOS (Meizu, Huawei) font très mal aux yeux. NO SHADE.
    Par contre, pour rien au monde je pourrai passer d’Android pur à une surcouche constructeur !

    • Shem68

      Pareil. je suis passé de Touchwizz à Android stock, c’est la délivrance. Certaines sont pires que d’autres, mais pour rien au monde je ne tolèrerai à nouveau une surcouche. A mes yeux, la version stock se suffit à elle-même. Les surcouches ne font qu’ajouter du superflu, parfois avec beaucoup de mauvais goût.

      • tonycartier

        Alleluia !

  • PMN

    C’est pour ces raisons (et d’autres) que j’opterai pour un nexus quand je devrai remplacer mon G4.

    Certes, j’installerai Nova Launcher, mais ce sera de toute façon mieux sans une surcouche que je n’utilise pas

  • La surcouche de Google est déjà bien de trop, la série des PlayStore est insupportable!

  • Stegue

    Je suis d’accord avec l’article, surtout pour les mises à jour. C’est inadmissible que les constructeurs ne les assument pas à partir du moment ou ils font le choix de créer une surcouche, et ce, jusqu’à l’incompatibilité matériel. Faut arrêter de les excuser et d’être fataliste. Après, certains commentaires sont justes. Il faudrait aussi que Android comble quelques trous. Surtout un majeur à mon goût, les notifications avec les pastilles colorées, bien plus visuelles, et donc bien plus efficaces.

  • Nicolas Khodja

    Android stock est à vomir ! Peu être plus fluide mais est carrément en retard et largué par rapport à se qu’apporte les surcouches qui rende les Smartphones bien plus beaux ! Quand je vois Android stock j’ai l’impression de faire un bon 6 ans en arrière avec mon Galaxy S1 tout est moche fade sans âmes et les surcouches amènent un bien plus beau design et moi je prend Samsung justement pour sa Surcouche Touchwizz qui est à mes yeux la plus belle et la plus complète des surcouches et comparez à Android stock nous les fonctionnalités tel que le multi fenêtre par exemple existe depuis des années alors que sous Android stock il aura fallu attendre la version Lollipop et il y a plusieurs exemples encore comme ça ! Dsl je préfère avoir moins de fluidité et avoir un Smartphones complet et qui plus ai il n’y a que les gens qui viennent sur des sites ou forum comme ici qui se plaignent de la surcouche touchwizz mais force est de constater que Samsung est leader incontestable sur les Smartphones ce qui signifie que Touchwizz est la Surcouches la plus utilisé dans le mondes donc en clair Touchwizz est un Total succès et est la surcouches la plus Apprécié dans le monde et d’ailleurs à mes yeux c’est ce qui a fait et fait encore une partie du succès de Samsung aujourd’hui ! Voilà la réalité que vous le vouliez ou non car de toute façon on voit bien plus de gens se plaindre que de gens venir dire qu’il sont contents et ça c’est pour tout dans la vie

    • PMN

      Essaie Nova Launcher avec un pack d’icones de ton choix. Bien mieux que Touchwizz.

      • Nicolas Khodja

        Je connais depuis des années nova launcher et j’en ai tester pleins d’autres ! Et j’en reviens à chaque fois à mon bon vieux touchwizz que je préfère largement

  • Paterne M. DIDI

    Les surcouches sont juste écoeurante !

  • Florian Alonso

    Et comment on installe un Android stock sur un P9?

  • alexxfr

    « Le suivi des mises à jour »
    Quand je vois le nombre ENORME de téléphones sous rom stock n’étant pas à jours…

  • Noname

    FlyMe OS > pur > all

  • Arachnos

    Pour ma part, j’utilise l’interface EMUI 4.0 de Huawei sur un Honor 6 et la surcouche et plutôt légère et proche d’un Android pur. L’avantage, ce sont certaines fonctionnalités de bases, mais rendues plus simples d’utilisation, notamment en ce qui concerne l’optimisation.

    Par contre, ma mère a un Acer Liquid Z3 et là, c’est la grosse galère effectivement pour « retrouver ses petits » !!!

    Je pense que tout dépend de la surcouche. La 1ère version de Samsung sur le Galaxy S1 était trop gourmande et faisait planter le téléphone.