YouTube veut limiter l’usage du bouton « J’aime pas »

 

LiYouTube souhaite s’attaquer à un abus connu sur sa plateforme : des campagnes malveillantes visant à affubler une vidéo d’un maximum de mentions « je n’aime pas ». La firme prévoit de tester plusieurs options qui limitent l’usage du bouton « Jaime pas », l’encadrent, lui donne moins d’importance – sans faire de sa suppression pure et simple un tabou. 

youtube dislike

YouTube veut s’attaquer aux « dislike mobs » autrement dit les attaques malveillantes visant une chaîne pour lesquelles un groupe appelle ou s’organise pour appuyer sur le bouton « J’aime pas » de vidéos – parfois sans même les regarder. Le système des boutons « J’aime » et « J’aime pas » existe depuis 2005 : au début il s’agissait de pouces verts et rouge – un système rapidement remplacé pour en éviter les abus. Car ces appréciations permettent à l’algorithme de la plateforme de mieux classer les vidéos. Une chaîne qui subit des attaques coordonnées pour appuyer sur le bouton « J’aime pas » pourra ainsi avoir plus de mal à toucher son audience. Et perdra des vues, et donc, très concrètement, une partie de sa rémunération.

YouTube veut empêcher le bouton « J’aime pas » d’endommager la visibilité des vidéos

Tom Leung, chef de projet chez YouTube explique dans une vidéo que plusieurs modifications ou alternatives seront prochainement testées pour rendre cette information plus pertinente. Parmi les pistes envisagées, YouTube évoque une nouvelle option permettant aux créateurs de cacher le score des boutons « J’aime » et « J’aime pas » sur tout ou partie de leurs vidéos. Une autre possibilité serait d’afficher en cas de dislike un formulaire obligeant l’internaute à cocher une ou plusieurs raisons pour laquelle il a appuyé sur ce bouton. Enfin une autre option serait de supprimer purement et simplement le bouton « j’aime pas ». Une idée finalement pas si farfelue, surtout quand on sait qu’un tel bouton n’a longtemps jamais existé sous une forme ou une autre sur Facebook.

Lire aussi : YouTube Rewind 2018 est déjà la deuxième vidéo la plus dislikée de YouTube

Pour autant, les meilleures idées semblent venir des utilisateurs eux-mêmes. Ainsi le youtubeur Learn English With Bob The Canadian suggère dans les commentaires : « cela fait longtemps que je souhaite que le timing des pouces vers le haut et vers le bas soit pris en compte et reflétés sur un graphique dans YouTube Studio pour que je puisse voir quand les spectateurs appuient le plus sur like dans une vidéo et où la plupart des dislikes sont ». Une façon pour le créateur de voir immédiatement au passage si les pouces vers le bas sont décernés sans même avoir regardé la vidéo – ou si ces derniers sont justifiés.

Un autre, Vaping Biker suggère : « ce serait cool si une vidéo ne puisse pas être aimée ou dislikée sans que le spectateur n’en regarde au moins 50% ». Un autre suggère que les dislikes ne puissent plus endommager la visibilité d’une vidéo. Pour l’heure, YouTube ne donne pas de calendrier pour ces expérimentations. Qu’en pensez-vous ? Quelle serait selon-vous la meilleure solution pour éviter tout abus ? Partagez votre avis dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Youtube logo
Youtube expérimente les publicités audio comme à la radio

Youtube est beaucoup utilisé pour écouter de la musique, que ce soit en Premium ou même en gratuit. Cependant, les publicités diffusées par la plate-forme ne sont pas adaptées à l’écoute seule, et Youtube veut changer ça en incitant les…

hold up documentaire polémique youtube
Hold-up, le documentaire sur le coronavirus fait polémique sur YouTube

Hold-up, le documentaire qui prétend lever le voile sur les complots derrière la pandémie de coronavirus, continue de faire polémique sur YouTube. Après avoir été supprimé de plateformes payantes comme Vimeo VOD, le film a été partagé en masse sur le site…

Youtube logo
YouTube permet enfin de régler la qualité des vidéos par défaut

YouTube permet enfin aux internautes de définir la qualité des vidéos par défaut. Promise depuis des mois, une nouvelle option beta laisse les utilisateurs régler la qualité des séquences sur haute, basse ou automatique en accédant directement aux réglages. Lors des…