L’antivirus Windows Defender ATP est désormais disponible sur Android. Microsoft lance une solution de protection avancée pour les smartphones. Elle embarquent une myriade d’options de sécurité : protection anti-phishing, détection de malwares, validation des applications installées, entre autres fonctionnalités.

Windows Defender ATP sur Android

Dans une note publiée sur son blog Technocomunity, Microsoft annonce la disponibilité de son antivirus Windows Defender ATP pour les smartphones. L’application est disponible en préversion publique sur Android. Les utilisateurs sur iOS vont devoir encore patienter. En annonçant son antivirus sur les mobiles en février dernier, Microsoft était resté peu bavard sur les fonctionnalités attendues.

Malwares, phishing, connexions dangereuses : que propose Windows Defender ATP su Android ?

Nous disposons désormais d’un tableau complet des options de protections offertes Windows Defender ATP sur Android. L’antivirus intègre un outil de protection contre le phishing qui bloque instantanément les sites web dangereux dont les liens sont envoyés par SMS, WhatsApp, e-mail ou autres applications.

Microsoft utilise également sa technologie SmartScreen que l’on connait déjà sur Windows pour bloquer les connexions réseau dangereuses que les applications malveillantes pourraient essayer de créer à l’insu des utilisateurs. Ces derniers bénéficient également d’une protection intégrée contre les malwares qui pullulent sur Android. Cette fonctionnalité viendra en appoint à Google Play Protect pour offrir une détection des applications malveillantes basée sur les signatures.

« Les analyses sont effectuées instantanément pour détecter les malwares et les applications potentiellement indésirables », explique Kanishka Srivastava, responsable de programme senior chez Microsoft. « Si une application sûre est téléchargée, l’utilisateur verra une notification lui faisant savoir que l’application est saine ».

Bloquer l’accès aux données sensibles

L’antivirus dispose également d’une option de protection des données et applications sensibles. « Lorsque Microsoft Defender ATP pour Android détecte qu’un appareil possède des applications malveillantes installées, il classe l’appareil comme étant à haut risque ». Par exemple, il sera impossible sur un appareil compromis d’accéder à la messagerie Outlook. Cette fonctionnalité utilise les règles des accès conditionnels définis par les utilisateurs et était déjà proposé dans l’application Microsoft Intunes pour les professionnels.

À l’instar de Windows Defender ATP pour macOS, l’antivirus est accessible sous licence. Il n’est pour le moment pas disponible depuis le Play Store. Le processus d’installation de la préversion publique est détaillé sur cette page d’assistance de Microsoft.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Windows 10 : comment installer le nouveau menu Démarrer

Microsoft a récemment publié une toute nouvelle mise à jour de Windows 10 (la build 20161) à destination des utilisateurs du programme Windows Insider. Il se peut qu’en l’installant, vous ne profitiez pas de l’une des nouveautés les plus importantes…

Microsoft force les utilisateurs à adopter Edge sur Windows 10

Microsoft force les utilisateurs à adopter Edge sur Windows 10. Comme nous l’apprennent nos confrères du site The Verge, la firme de Redmond vient de dépasser un cap dans la pratique des mises à jour forcées avec son navigateur. La…