Windows 365 : un pirate a déjà réussi à voler les mots de passe et les noms d’utilisateur

 

Windows 365 a déjà été piraté. Quelques semaines seulement après le lancement de la solution de cloud PC, un pirate informatique est parvenu à s'emparer des mots de passe et des noms d'utilisateur de certains clients. Chercheur en cybersécurité, le hacker a détaillé comment il est parvenu à contourner les mesures de sécurité mises en place par Microsoft. 

Windows 365
Crédits : Microsoft

Mi-juillet, Microsoft a finalement levé le voile sur Windows 365. Ce service de PC en ligne permet d'accéder à une copie de Windows 11 sur n’importe quel appareil, qu’il s’agisse d’un ordinateur, d'une tablette ou d’un smartphone. Destiné aux entreprises, le service est proposé à partir de 18,20 euros/mois.

Quelques semaines seulement après le lancement de Windows 365, Benjamin Delphy, chercheur en sécurité informatique, a réussi à contourner les mesures de sécurité de Microsoft pour voler des mots de passe et des noms d'utilisateur. Spécialiste des vulnérabilités, l'expert a détaillé le procédé afin de mettre en garde Microsoft sur son compte Twitter.

Le pirate explique comment il a piraté Windows 365

Comme il l'explique à nos confrères de Bleeping Computer, il a réussi à extraire les noms d'utilisateur (adresse e-mail) et les mots de passe des utilisateurs dans un fichier texte brut en passant par Windows 365. Avec un peu d'expertise, il est parvenu à collecter les données relatives à tous les utilisateurs connectés en simultané. Pour parvenir à cet exploit, le pirate a utilisé Mimikatz, un outil open-source qui permet aux chercheurs en cybersécurité de tester rapidement des vulnérabilités.

Benjamin Delphy explique être passé par un abonnement Windows 365 gratuit pour tester la vulnérabilité. Jusqu'à récemment, Microsoft proposait en effet une offre d'essai gratuite. Malheureusement, l'éditeur de logiciels a été contraint d'abandonner cette offre gratuite face la forte demande.

Grâce à ces informations, le pirate explique être en mesure de pénétrer dans le compte d'autres services Microsoft ainsi qu'au sein du réseau interne d'une entreprise. “C'est exactement comme vider des mots de passe d'une session normale. Si je peux vider votre mot de passe dans les sessions Windows 365, je peux l'utiliser sur d'autres systèmes où vous pouvez avoir plus de privilèges, de données, etc”, détaille Benjamin Delphy. Pour l'heure, Microsoft n'a pas encore réagi à la découverte de l'expert.

Source : Bleeping Computer



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !