Microsoft lance Windows 365, son cloud PC pour utiliser Windows 11 n’importe où

 

Microsoft a enfin dévoilé sa solution de cloud PC, intitulée Windows 365. Sur la base d’un abonnement, l’utilisateur peut accéder à Windows 11 depuis n’importe quel appareil. Le service sera disponible à partir du 2 août 2021.

Windows 365
Crédits : Microsoft

On s’attendait à une annonce de Microsoft cet été, c’est désormais chose faite. Alors que l’industrie se tourne de plus en plus vers des solutions cloud pour accompagner les utilisateurs et les entreprises dans le télétravail, l’éditeur s’est enfin décidé à lever le voile sur Windows 365. Un nom qui n’inspire pas tout de suite le PC en ligne et pourtant, c’est bien ce dont il s’agit. L’idée est simple : avoir accès à une copie de Windows 11 sur n’importe quel appareil, qu’il s’agisse d’un ordinateur ou d’un smartphone.

Pour cela, il faut d’abord souscrire à un abonnement, dont on ne connaît pas encore le prix. Seule certitude, ce dernier s’adaptera au nombre d’utilisateurs, au stockage nécessaire et de la durée d’installation. On peut néanmoins se baser sur les tarifs appliqués par Microsoft 365, la solution cloud pour la suite Office, qui propose des abonnements annuels à 69 € et 99 €. À noter que le service disponible en deux versions : Windows 365 Business and Windows 365 Enterprise.

Sur le même sujet : Windows 11 — jouez à vos titres préférés en 4K 120 FPS grâce au xCloud intégré

Windows 11 partout, tout le temps

Comment ça fonctionne ? Le service repose sur une version virtualisée de Windows 10 et 11, hébergée sur Azure. Dès que vous vous trouvez dans un lieu avec une connexion Internet décente, il vous suffit de vous connecter à la machine virtuelle via un navigateur web ou l’application Remote Desktop. Et le tour est joué.

« Windows 365 combine la puissance et la sécurité du cloud à la polyvalence et la simplicité d’un PC pour permettre aux équipes et organisations de gagner en souplesse et en efficacité », explique Microsoft. La firme semble en effet viser tout particulièrement les entreprises, arguant que Windows 365 va faciliter le management et le développement technologique du personnel.

De là à parler du Windows du futur, il n’y a qu’un pas. Microsoft devra certes booster les performances graphiques et proposer une véritable formule de stockage pour en arriver là, mais force est de constater que la solution fonctionne d’après l’aperçu donné par l’éditeur de Redmond. Rendez-vous le 2 août prochain pour en avoir la confirmation.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !