Windows 11 : les anciens PC n’auront pas droit aux futures mises à jour du système

 

S'il est finalement possible d'installer Windows 11 sur un PC dépourvu de puce PCM, l'ordinateur n'aura pas droit aux différentes mises à jour du système d'exploitation. Microsoft vient en effet de préciser que l'installation de Windows 11 sur un vieux PC est surtout destinée à tester l'OS, mais qu'une mise à niveau matérielle est fortement recommandée par la suite.

Windows 11 Mise a jour impossible

Il y a quelques jours, Microsoft a apporté quelques éclaircissements sur la configuration nécessaire à l'installation de Windows 11. le nouveau système d'exploitation requiert un processeur 64 bits, 4 Go de RAM, 64 Go d'espace de stockage, une carte graphique récente, un UEFI sécurisé et une puce TPM 2.0. Dans le cas où votre PC n'aurait qu'une puce TPM 1.2, la machine serait officiellement considérée comme non prise en charge.

Mais le géant de Redmond est finalement revenu sur sa décision concernant le nouveau système d'exploitation et les anciens ordinateurs. Les utilisateurs de vieux PC pourront installer Windows 11, même si leur configuration ne dispose pas d'une puce TCM récente. En revanche, Microsoft vient de préciser un point d'une importance capitale : cette installation n'est que temporaire, puisque les ordinateurs en question ne bénéficieront pas des mises à jour du système d'exploitation.

Les anciens PC sans puce TPM n'auront pas droit aux mises à jour de Windows 11

Si votre ancien PC ne remplit pas les conditions d'installation de Windows 11, il vous sera donc néanmoins possible de profiter du nouveau système d'exploitation sur votre ordinateur. Certes, il sera toujours impossible de migrer de Windows 10 vers Windows 11 à l'aide de Windows Update. En revanche, vous aurez le moyen d'installer Windows 11 depuis l'ISO ou le programme Windows Media Creation Tool. De quoi réjouir celles et ceux qui se voyaient déjà dans l'obligation de changer de PC pour bénéficier des dernières avancées de Windows 11.

Cependant, il y a un hic, et il est de taille : une fois Windows 11 mis en place, l'ordinateur ne sera pas éligible aux mises à jour du système d'exploitation. Ce qui signifie que le PC ne profitera pas des nouvelles fonctionnalités de l'OS, ni des nouveaux pilotes, et encore moins des mises à jour de sécurité.

La possibilité accordée par Microsoft d'installer Windows 11 sur un PC non compatible n'est donc pas définitive. Arrivera nécessairement un moment où la première version de Windows 11 sera obsolète. Dès lors, il faudra mettre à niveau la configuration matérielle, probablement d'ici début 2023. À moins peut-être de systématiquement réinstaller tout le système depuis le fichier ISO de Windows 11. Une opération qui est finalement contraignante, d'autant que l'on ignore combien de temps cette possibilité d'installation durera.

Un changement de configuration matérielle semble donc inévitable d'ici un à deux ans, sauf pour celles et ceux qui continueront à utiliser Windows 10, dont la fin est annoncée pour 2025, ou qui se tourneront vers un OS alternatif.

Source : PCWorld



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !