WhatsApp supprime 2 millions de comptes tous les mois

WhatsApp supprime jusqu’à 2 millions de comptes par mois, annonce l’application de messagerie instantanée. Son but ? Lutter contre la propagation de fausses informations, notamment en Inde, où l’application est particulièrement populaire. Pour repérer les comptes qui relaient en masse des fake news, des spams ou des arnaques, WhatsApp s’appuie sur l’intelligence artificielle.

whatsapp supprime 2 millions comptes mois

Lors d’une conférence organisée à New Delhi (en Inde), WhatsApp a longuement détaillé les mesures mises en place pour empêcher les utilisateurs de relayer de fausses informations, rapportent nos confrères de VentureBeat. L’application a d’abord expliqué supprimer jusqu’à 2 millions de comptes dans le monde tous les mois.

Dans sa lutte contre les fake news et le spam, WhatsApp bannit 2 millions de comptes par mois

Selon WhatsApp, 75% de ces suppressions sont automatisées et ne nécessitent aucune intervention humaine de la part d’un modérateur. Pour repérer les comptes à l’origine de campagnes de fake news et automatiser le processus, WhatsApp s’appuie sur une intelligence artificielle dopée au machine learning (apprentissage de la machine), une technologie permettant aux ordinateurs d’apprendre sans devoir être programmé au préalable, explique Matt Jones, ingénieur logiciel. Au fur et à mesure de ses expériences, l’intelligence apprend en fait d’elle-même, un peu comme un être humain.

L’intelligence artificielle va en fait simplement trier et classer les utilisateurs en fonction de leur comportement en ligne. Sans surprise, les internautes qui ouvrent plusieurs comptes et envoient une foule de message dès leur inscription se retrouvent rapidement dans le viseur de WhatsApp. Le système vérifie aussi si l’adresse IP et le numéro de téléphone utilisés sont du même pays.

Lire aussi : des groupes WhatsApp échangent des images pédopornographiques en toute impunité

Pour identifier les comptes problématiques, l’intelligence artificielle se base aussi sur les précédentes campagnes de désinformation apparues sur WhatsApp. Elle parvient à déceler les schémas récurrents qui caractérisent les utilisateurs adeptes des fake news. Grâce à ces mesures, l’intelligence artificielle est capable de bannir jusqu’à 20% des internautes nocifs dès leur inscription.

Pour rappel, ce n’est pas la première mesure mise en place pour lutter contre le spam et les fake news. En Inde, WhatsApp a en effet décidé de limiter le transfert d’un message à 20 destinataires. En janvier dernier, l’application a décidé de resserrer encore la vis en limitant le transfert à 5 contacts pour tous les utilisateurs dans le monde.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
Google Maps va supprimer automatiquement l’historique de vos déplacements

Des lignes identifiées dans le code source de Google Maps indiquent qu’il se prépare une fonctionnalité pour supprimer automatiquement l’historique des déplacements. Si cette fonctionnalité est effectivement déployée dans l’une des prochaines mises à jour, ceux qui le souhaitent pourraient…

Google Maps : la précision du GPS va s’améliorer

Google travaille sur une technologie qui va permettre d’améliorer la précision de la localisation et de l’orientation sur son application Maps. Un procédé plus fiable que le GPS et la boussole alliant imagerie, Street View et l’IA avec le machine learning. …