WhatsApp héberge un volume massif de contenus pédopornographiques

WhatsApp sert de moyen de communication et de plateforme d'échange pour des contenus pédopornographiques, s'alarme une ONG. Le chiffrement de bout en bout protège les utilisateurs qui souhaitent rester discrets. Des centaines de milliers de comptes sont tout de même supprimés chaque semaine grâce à l'IA, mais cela est encore insuffisant.

whatsapp

Selon une enquête menée par l'ONG indienne Cyber Peace Foundation, WhatsApp est devenu un outil privilégié pour l'échange et l'hébergement de contenus à caractère pédopornographique, rapporte le quotidien indien The Economic Times dans un article repéré par BFMTV. L'application de messagerie instantanée de Facebook abrite des dizaines de groupes privés dans lesquels se trouvent des centaines de membres actifs, déplore-t-elle.

WhatsApp : le chiffrement empêche la détection des contenus illégaux

“Face au danger d’opérer dans les zones de trafic habituelles, des proxénètes se tournent vers Internet. Il est possible que de nouveaux acteurs en profitent pour tenter de gagner de l’argent”, s'inquiète l'ONG. Le chiffrement de bout en bout est l'une des fonctionnalités qui est particulièrement appréciée sur WhatsApp. Mais celle-ci rend quasiment impossible le travail de modérateurs et les utilisateurs sont libres de partages ce que bon leur semble. Nous apprenions d'ailleurs il y a quelques jours que WhatsApp servait de médium d'information de la propagande nazie en Allemagne.

Lire aussi : WhatsApp : comment vos amis peuvent vous espionner

“WhatsApp porte une grande attention à la sécurité des utilisateurs. Nous ne tolérons aucun contenu lié à des abus sur mineurs”, a réagi un porte-parole de l'application. “Nous nous basons sur les données auxquelles nous avons accès, comme les informations liées à un groupe de discussion, pour détecter et bannir les comptes suspectés d’envoyer ou de recevoir des images pédopornographiques”, explique-t-il.

D'ailleurs, WhatsApp bannirait 2 millions de comptes tous les mois. En plus des contenus illégaux comme la pédopornographie, sont traqués les spams et les fake news. 75% des suppressions sont automatisées et ne nécessitent aucune intervention humaine, indiquait WhatsApp lors d'une conférence organisée début 2019. Une prouesse rendue possible grâce à l'IA et au machine learning. Mais qui ne suffisent pas encore pour tout contrôler.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !
tousanticovid
TousAntiCovid : l’attestation de déplacement disponible sur l’application

L’application TousAntiCovid devrait prochainement proposer de remplir l’attestation de déplacement directement sur votre smartphone. Pour l’heure, il faut juste se contenter du générateur disponible sur le site internet du ministère de l’Intérieur. En réponse à la seconde vague de l’épidémie…

tousanticovid réduit autonomie batterie
L’application TousAntiCovid réduit l’autonomie de la batterie, c’est officiel

TousAntiCovid réduit l’autonomie de la batterie des smartphones, admet la Direction générale de la santé (DGS). L’organisme estime que les utilisateurs de l’application de contact tracing perdent environ 15 minutes d’autonomie tous les jours. Pour réduire l’impact de l’application, il est conseillé d’activer…

tousanticovid
TousAntiCovid : un bug affiche des chiffres de contamination complètement faux

TousAntiCovid, l’application de contact tracing du gouvernement français, a été victime d’un nouveau bug. Ce mercredi soir, l’application de suivi affirmait que 69.854 personnes ont été testées positives au Covid-19 en l’espace de seulement 24 heures. En fait, le successeur de…

tousanticovid
TousAntiCovid n’est pas compatible avec les smartphones trop anciens

TousAntiCovid n’est pas compatible avec les smartphones trop anciens. Comme StopCovid, la première version de l’application de contact tracing, TousAntiCovid ne fonctionnera tout simplement pas sur les téléphones qui tournent sur d’anciennes versions d’Android ou iOS. On fait le point sur les…

tousanticovid
TousAntiCovid a déjà été téléchargé plus de 1,2 million de fois

TousAntiCovid semble enfin connaître le succès que le gouvernement espérait. L’application de contact tracing devant aider à lutter contre le COVID-19 a en effet été téléchargée plus de 1,2 million de fois selon Cédric O. La solution française reste pourtant…

WhatsApp : comment télécharger l’APK sur Android

Si vous utilisez WhatsApp, alors vous n’êtes pas sans savoir que les dernières nouveautés mettent un certain temps à arriver dans le Play Store. Heureusement, la société propose chaque nouvelle version sur son site internet sous forme de fichier APK avant son arrivée dans la boutique d’application de Google. Voici comment installer la dernière version du client de messagerie instantanée.

tousanticovid
TousAntiCovid victime de son succès, les serveurs sont tombés en panne !

Le lancement de TousAntiCovid a connu un raté au démarrage : dans la soirée de jeudi, les utilisateurs constataient que l’application était criblée de bugs. Le secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques Cedric O explique…