Weibo : le réseau social chinois force désormais ses utilisateurs à révéler leur localisation

 

Weibo, l’équivalent chinois de Twitter, vient de mettre en place une nouvelle mesure intrusive envers ses utilisateurs. En effet, le profil de ces derniers affiche désormais obligatoirement leur position via leur adresse IP. Bien qu’il soit impossible d’empêcher cela, beaucoup affirment être ravis par cette nouveauté.

weibo

En Chine, Internet a un visage bien différent de celui que nous lui connaissons en Occident. Point de Google, Netflix ou YouTube : là-bas, la plupart des sites majeurs chez nous sont remplacés par des équivalents locaux. Ainsi, les utilisateurs chinois se rejoignent massivement sur Weibo, sorte de Twitter comptant 570 millions de membres et à qui l’on doit notamment de nombreuses fuites sur de futurs smartphones et autres appareils. En revanche, qui dit Chine dit nécessairement règlement très strict.

En effet, il n’est aujourd’hui pas rare d’avoir des échos de censures diverses en place dans l’Empire du Milieu, comme cela a récemment été le cas de la série Friends qui a été tronquée de scènes faisant référence à l’homosexualité. Bien évidemment, Internet n’y fait pas exception et les réseaux sociaux y sont durement surveillés. Weibo, donc, en fait une nouvelle illustration depuis ce mardi 26 avril. Désormais, le compte de chaque utilisateur dévoile leur localisation.

Vous ne pouvez plus vous cacher sur Weibo

Il s’agit d’un changement irréversible. Impossible de remanier des paramètres pour cacher cette information : elle est imposée par le réseau social. Pour les résidents chinois, le compte affiche la province, voire parfois la ville de l’utilisateur. Pour les expatriés, le pays depuis lequel le compte est utilisé apparaît sur le profil. Dans un communiqué accompagnant le déploiement de la fonctionnalité, Weibo évoque sa volonté de « réduire les mauvais comportements » sur sa plateforme.

Sur le même sujet : La Chine force les citoyens musulmans à installer une application de surveillance

Si quelques protestations se sont fait entendre, il semblerait que la majorité des utilisateurs soient en accord avec cette décision. « Surtout à une période où la situation du COVID est encore grave, la divulgation rapide des adresses IP peut réduire efficacement l’apparition de contenus dégoûtants de la part des créateurs de rumeurs », écrit ainsi l’utilisateur UltraScarry.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !