Voitures électriques : dites adieu aux recharges gratuites

 

Les propriétaires de voitures électriques qui misent sur des recharges gratuites aux abords de certains centres commerciaux vont désormais devoir payer leur recharge. L'un des derniers opérateurs à proposer des bornes gratuites dans les centres commerciaux, Westfield, rend ses points de charge payants, tandis que Nissan se désengage de son partenariat avec des grandes enseignes, notamment Auchan et IKEA.

borne charge voiture électrique
Crédits : Unsplash

Les propriétaires de voitures électriques et ceux qui aimeraient le devenir le savent : l'un des atouts des voitures électriques sur leurs homologues thermiques, c'est qu'il est encore possible de “faire le plein” gratuitement dans certains endroits, ou pour un coût relativement faible à la maison. Or il semble que les jours des bornes de charge gratuites sont désormais comptés. On trouve en général ce type de bornes aux abords de certains centres commerciaux, et grandes enseignes comme Auchan et IKEA.

Ces bornes gratuites étaient le fruit de partenariats et visaient essentiellement à attirer des clients. Or, le nombre de véhicules électriques en circulation augmente rapidement, et même si les acteurs concernés ne le disent pas explicitement, on comprend que ces derniers doivent absorber trop de coûts pour une énergie qui n'est pas, à la base, gratuite.

Lire également : Borne de recharge pour voiture électrique – où trouver des stations en France ?

Les bornes de recharge rapide sont une espèce en voie de disparition

Challenges explique ainsi que Westfield, le plus gros opérateur de bornes gratuites qui opère dans les parkings de 21 centres commerciaux français a décidé de passer ses bornes à un modèle payant. La firme s'est associée à Izivia – et devrait proposer des charges à 0,25 € le kWh – soit le double de ce que facture normalement EDF.

Et on s'attend à ce que Nissan qui a également conclu des partenariats avec de grosses enseignes notamment Auchan, IKEA et les stations-service BP, finisse également par se désengager de son réseau de chargeurs rapides gratuits pour les propriétaires de véhicules Nissan, comme Tesla l'a d'ailleurs fait il y a déjà de cela quelques années. Le constructeur mise en effet tout sur les véhicules électriques et hybrides et on le voit mal continuer de financer gratuitement l'énergie de ses clients.

Il est à ce stade incertain de savoir si cela aura un impact sur les ventes de voitures électriques en France. Dans une enquête citée par Challenges, le manque de bornes de charge est un obstacle au passage à l'électrique pour un conducteur sur deux. Il n'est néanmoins pas mention du prix de ces recharges, qui est au mieux une fraction du prix du plein d'essence, et dans le pire des cas pratiquement équivalent (sur certaines bornes rapides).

Pour inciter le plus de monde possible à passer à l'électrique le gouvernement a déjà annoncé que 100 000 bornes de recharge seront déployées sur tout le territoire, de sorte qu'il devienne possible de traverser le pays dans n'importe quelle direction sans risquer de tomber à plat.

Source : Challenges



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !