Nissan revoit sa stratégie sur fonds de difficultés en Europe : le constructeur a décidé de se repositionner sur les voitures hybrides et 100% électriques. La première concrétisation serait de nouveaux SUV Juke, X-Trail et Qashqai dotés d’une motorisation hybride et rechargeable courant 2020. Mais aussi des véhicules 100% électriques, notamment l’Ariya, et une nouvelle itération mineure de la Leaf – mais dans un premier temps au japon. 

La nouvelle Nissan Juke PHEV 2019 / Crédits : Nissan

Partons d’un constat : les ventes de Nissan ne sont guère rassurantes en Europe. Les projections pour 2019 annoncent une baisse des ventes de 24 % sur le vieux continent. Alors pour inverser la tendance, le constructeur Nippon détenu à plus de 43% par Renault a décidé, selon Automotive News de tirer une bonne fois pour toutes un trait sur le diesel, pour mieux embrasser les motorisations hybrides rechargeables et 100% électriques. Le lineup de SUV européens sera ainsi rafraichi avec des modèles à la fois hybrides et rechargeables.

Les premiers changements majeurs auront lien en 2020 : on devrait ainsi voir de nouvelles versions du Juke et du Qashqai sur des motorisations électriques avec batterie qui se rechargent sur des bonnes de recharge ou sur secteur comme des voitures électriques classiques – mais qui ont en prime un moteur à essence pour étendre leur autonomie. Le système est le même que sur le Outlander PHEV selon Automotive News qui précise que Nissan a pris une participation dans Mitsubishi en 2017.

On peut donc se donner une idée de leur « fiche technique » : le Mitsubishi Outlander a en effet une batterie 13,8 kWh qui lui donne une autonomie tout électrique d’environ 52 km. Elle consomme 1,9 litres aux 100 km lors de l’utilisation du générateur essence. A en croire Automotive News, le Mitsubishi Outlander PHEV était l’une des meilleures ventes du marché en 2018 avant qu’il ne soit supplanté par la BMW 330e cette année. D’où ce choix de Nissan pour revenir dans la course.

Lire également : Renault Zoe, Tesla Model 3, Nissan Leaf – la liste des voitures électriques les plus vendues en France en 2019

Néanmoins la reconquête se fera d’abord par le segment premium dans un premier temps en Europe. A l’image de la future Ariya qui devrait frontalement concurrencer des voitures comme la Tesla Model Y avec un prix de départ autour de 50 000 €. Au japon, Nissan prévoit aussi une petite mise à jour de la Leaf, donc tout n’est peut-être pas perdu pour le segment entrée de gamme, même si cela se fera vraisemblablement plus tard pour l’Europe.

Source : Automotive News



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !