Un faux Elon Musk a trompé Facebook pour partager des arnaques au Bitcoin

 

Facebook a accordé la vérification à une fausse page « officielle » d’Elon Musk, alors que celle-ci a commencé à partager des arnaques au Bitcoin. Une nouvelle embarrassante pour le réseau social, d’autant que cette page a changé plusieurs fois de nom avant d’adopter celui du milliardaire.

Elon Musk
Crédits : Daniel Oberhaus

Le système de vérification sur les réseaux sociaux, qui permet d’attester que la personne qui tient le compte est bien celle qu’elle prétend, semble poser bien des soucis. Sur Twitter et Instagram, ils sont nombreux à partager leurs déboires pour obtenir le fameux badge bleu, tandis que certains comptes le gagnent sans trop d’efforts. Ce qui pousse certains à profiter du système.

C’est ainsi qu’une fausse page Facebook appartenant soi-disant à Elon Musk est parvenue à obtenir 153 000 followers. Alors que l’auteur de cette dernière a usurpé l’identité du milliardaire, il n’a visiblement eu qu’à remplir le formulaire de Facebook pour avoir droit à sa vérification. Pourtant, tout portait à croire qu’il s’agissait bien d’une arnaque, notamment quand il a commencé à partager des pages de dons de Bitcoin.

Sur le même sujet — Elon Musk s’engage à donner 6 milliards de dollars pour éradiquer la faim dans le monde

Il se fait passer pour Elon Musk, Facebook laisse faire

À en croire l’historique de la page, celle-ci a été créée le 28 juillet 2019 et portait alors le nom de Kizito Gavin, un joueur de football ougandais. Elle a ensuite changé de nom six fois au total, jusqu’à opter pour celui d’Elon Musk le 17 octobre dernier. À noter qu’on apprend également que son gestionnaire vit en Égypte, alors que le patron de Tesla habite au Texas.

Sur le même sujet : Bitcoin — non, Elon Musk ne vous offre pas de l’argent, c’est encore une arnaque

Jusqu’à il y a quelques jours, la page contenait une dizaine de posts, dont la plupart étant des captures d’écrans des tweets de l’homme d’affaires. Le dernier en date était un lien permettant d’effectuer un donc en Bitcoin, que l’on imagine relié au portefeuille personnel de l’usurpateur. Visiblement, ce dernier a attiré les suspicions, puisqu’il s’est alors empressé de mettre à jour sa description :

« M. Musk possède un Tesla Roadster 0001 (le premier à sortir de la chaîne de production) de Tesla Motors, une société dans laquelle il est un investisseur de longue date. Le Roadster est une voiture de sport électrique à batterie avec une autonomie de 220 miles. Il s’agit d’une page de fans, qui poste ses tweets, etc. » La page a depuis été supprimée par Facebook.

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !