Piratage Uber : une tentative de phishing s’en sert pour vous piéger !

Si vous faites partie des utilisateurs du célèbre service de VTC, vous avez peut-être reçu un mail d’Uber qui vous demande de changer votre mot de passe. Ne répondez surtout pas : il s’agit en fait d’une grossière tentative de phishing qui cherche à tirer profit du piratage révélé il y a quelques jours.  Conscient de la confusion qui règne chez les utilisateurs, les cybercriminels tentent de profiter de la situation pour subtiliser votre mot de passe et voyager à vos frais !

uber

Il y a quelques jours, le nouveau PDG de Uber a fait des révélations fracassantes sur la firme et sur les méthodes de son prédécesseur, le très controversé Travis Kalanick. L’homme a révélé l’existence d’un important piratage survenu en octobre 2016. Les deux pirates incriminés sont parvenus à s'emparer de 57 millions de données utilisateurs directement dans un serveur informatique détenu par la compagnie. Le pire dans cette histoire, c’est que l’ancien dirigeant de Uber, et certains membres de son service sécurité, ont décidé d’étouffer l’affaire en versant une rançon de 100 000 dollars aux hackers.

Piratage Uber : une tentative de phishing cherche à en tirer profit !

Dans ce contexte, plusieurs utilisateurs affirment avoir reçu des mails frauduleux se faisant passer pour Uber. Les pirates vous demandent de cliquer sur un lien pour changer votre mot de passe. Ce mail de phishing tire toute sa force du chaos ambiant. Les pirates font en effet directement référence au piratage dévoilé il y a quelques jours. Ils vont même jusqu’à s’en servir comme d’un prétexte pour berner les usagers.

Pour changer votre mot de passe, comme le demande le mail, vous allez d’abord devoir renseigner votre code actuel, et c’est là que les hackers obtiennent ce qu’ils veulent. Afin de convaincre les usagers, le mail va même jusqu’à offrir un bon pour Lyft, le célèbre concurrent de Uber. Bref, si vous recevez ce type de mail, ne tergiversez pas et supprimez-le. Retenez bien qu’Uber ne vous demande pas actuellement de modifier votre mot de passe.

Du reste, cette énième tentative de phishing rappelle beaucoup celle qui a touché les usagers Netflix il y a quelques semaines. En usurpant l’identité d’une marque ou d’une entreprise, les hackers espèrent pouvoir endormir votre vigilance. Dans certains cas, ces tentatives de phishing sont très élaborées. Afin de berner les abonnés Free Mobile, certains pirates ont même été jusqu’à ajouter la photo d’un responsable clientèle dans leurs mails. Rien n’arrête les pirates alors surtout, restez vigilant !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Téléchargez GHIDRA et prenez vous pour un espion de la NSA

Le logiciel GHIDRA utilisé par la NSA pour repérer et contrer des programmes malveillants est désormais disponible gratuitement pour tous. Open-source, il peut même être amélioré par la communauté.  Comme promis, la National Security Agency (NSA) des États-Unis a rendu…

CMS : 90% des sites web piratés utilisent WordPress

90% des sites web piratés utilisant un CMS tournent sous WordPress d’après Sucuri, une entreprise spécialisée en sécurité web. Les sites e-commerce sont particulièrement prisés des hackers pour la simple raison qu’ils permettent d’accéder aux données bancaires des utilisateurs. Ce…

Windows : le nombre d’attaques phishing a explosé en 2018

Microsoft révèle dans son rapport Security Intelligence Report 2018 quelle cybermenaces ont visé l’écosystème Windows au cours de l’année passée. Le nombre d’attaques phishing a explosé de 150% tandis que le nombre de ransomware est en déclin. Globalement, le rapport relève…

Chrome : 85% des extensions se moquent de votre vie privée

Une étude Duo Labs autour des extensions Chrome révèle que 85% d’entre elles n’ont aucune politique en matière de vie privée – un document qui explique clairement comment vos données seront utilisées en cas de collecte. Pour en arriver à…

Attention, ce câble USB peut pirater n’importe quel ordinateur

Ce câble USB modifié permet à un attaquant de pirater n’importe quel ordinateur. Conçu par un chercheur en cybersécurité, cet accessoire peut réagir à des commandes à distance transmises par un pirate. Bientôt produit en masse, il est destiné à mettre en garde le grand public…