Twitter : Donald Trump et Kim Jong-Un jouent à qui a la plus grosse… bombe nucléaire

Maj. le 10 novembre 2018 à 19 h 02 min

Donald Trump a répondu sur Twitter à Kim Jong-Un, dirigeant de la Corée du Nord. Il a subtilement déclaré qu’il avait un bouton nucléaire sur son bureau et que la puissance de frappe des États-Unis était bien supérieure à celle de Pyongyang. Un énième tweet provocateur pour le président américain, accoutumé du fait.

donald trump twitter

Donald Trump a répondu sur Twitter à la provocation du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, qui déclarait avoir toujours un bouton nucléaire prêt sur son bureau. Comme d’habitude, le président des États-Unis n’a pas fait dans la diplomatie en choisissant de publier un tweet bien dans son style : agressif, enfantin et qui ne fait pas vraiment avancer la discussion.

Donald Trump s’en prend à Kim Jong-Un sur Twitter

“Le leader de la Corée du Nord Kim Jong-Un vient de déclarer que ‘le Bouton Nucléaire est tout le temps sur son bureau’. S’il vous plaît, quelqu’un de son régime pauvre et affamé va-t-il l’informer que j’ai aussi un Bouton Nucléaire, mais qu’il est bien plus gros et puissant que le sien, et que le mien fonctionne !”, a tweeté Donald Trump, qui a eu du mal à quitter son vieux Samsung Galaxy S3 malgré son statut de président des États-Unis.

Donald Trump est un habitué de ce genre de tweets impulsifs qui s’en prennent directement à un individu, un État ou une entreprise. En quelques jours, il s’en est notamment pris au Pakistan et à la Palestine via le réseau social, les menaçant de couper les aides financières dont ils bénéficient. En août 2017, un tweet de Trump faisait plonger le cours de l’action Amazon en bourse.

Cette escalade entre la Corée du Nord et les États-Unis est inquiétante dans un contexte géopolitique international tendu. La Chine et le Japon tentent de calmer le jeu, mais Trump ne veut rien savoir. La situation semble cependant légèrement s’améliorer entre Corée du Nord et Corée du Sud. Ce 3 janvier 2018, a été annoncée la réouverture du canal de communication entre les deux pays. Des discussions sont aussi en cours pour envoyer des athlètes nord-coréen aux Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang, qui se tiendront en février 2018 en Corée du Sud.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !