Trottinettes électriques : après les restrictions, Paris menace de les interdire

Après un certain nombre de restrictions imposées aux trottinettes électriques, la mairie de Paris menace désormais de les interdire purement et simplement si la charte de bonne conduite établie il y a quelques jours n’est pas respectée par les opérateurs de location et les conducteurs.

Des trottinettes électriques Lime S à Austin, Texas

Avant même me vote et l’entrée en vigueur de la loi sur les mobilités, le gouvernement a pris un décret qui prévoit un certain nombre de restrictions pour les trottinettes électriques.  Elles seront notamment interdites de circuler sur les trottoirs à partir de septembre 2019. Mais la maire de Paris n’a pas attendu le gouvernement avant de mettre en place ses propres mesures. Rouler sur les trottoirs avec une trottinette électrique à Paris expose déjà le conducteur à une amende de 135 euros.

En plus de ne pas pouvoir y circuler, les conducteurs n’ont également pas le droit de stationner leur trottinette sur les trottoirs. Les opérateurs de location subissent eux aussi des contraintes : leurs engins en location ne doivent plus être posés anarchiquement sur les trottoirs, entre autres restrictions. La municipalité a également rédigé une charte de bonne conduite à laquelle ils doivent désormais se soumettre.

Paris menace d’interdire les trottinettes électriques

La charte de bonne conduite a été signée par ces acteurs le lundi 13 mai à la mairie de Paris. À l’issue de la rencontre avec les responsables de la municipalité, Christophe Najdoski, adjoint aux transports et Jean-Louis Missika, en charge de l’urbanisme se sont montrés formels.

Dans les prochaines semaines, les opérateurs doivent trouver une solution au « bordel généralisé » dans la ville. Le cas échéant, Paris n’aura d’autre choix que d’interdire les trottinettes électriques. Du moins provisoirement d’ici l’entrée en vigueur de la loi d’orientation des mobilités. « Cette charte a pour objectif de réguler l’usage des trottinettes. Nous mettons à disposition l’espace public. En contrepartie, nous espérons que les opérateurs trouveront des solutions tant au niveau de la circulation que du stationnement », explique Christophe Najdovski cité par le Parisien.

Une autre contrainte devra également être respectée pour rester dans les objectifs fixés. La mairie ne veut pas plus de 30 000 trottinettes en circulation à Paris dans les prochains mois. « Nous sommes autour de 15000 trottinettes. Mais si nous suivons les courbes de croissance, nous pourrions aller jusqu’à 30 0000, voire 40 000 véhicules dans quelques mois. Ce ne sera pas tolérable, ni toléré ».

Les adjoints mettent en garde : « Si l’autorégulation échoue, nous devrons interdire provisoirement le service, en attendant que la LOM (loi sur les mobilités en cours d’étude à l’Assemblée nationale) soit adoptée ». Voilà qui est clair.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Hadopi accuse Facebook, Twitter et YouTube de servir au piratage

La Hadopi vient de publier un niveau rapport qui met en lumière le rôle de YouTube, Facebook, Twitter ou encore Reddit dans l’ampleur grandissante du piratage. Selon l’autorité, 16% des pirates Français utilisent les réseaux sociaux pour accéder aux films,…

Tesla Model Y : la production serait avancée au premier semestre 2020

Au cours de la présentation de son nouveau SUV électrique Model Y, Tesla avait indiqué que les commandes seraient honorées à partir de fin 2020, voire même début 2021 pour l’Europe. Cependant, une source anonyme a dévoilé l’information selon laquelle l’entreprise accélère…

Model 3 : Tesla dévoile son crash test officiel en vidéo

Tesla vient de mettre en ligne une vidéo présentant les crash tests de la Model 3 réalisés dans son laboratoire dédié en Californie. Afin de s’assurer de la sécurité de ses voitures électriques, le constructeur automobile réalise en effet de nombreuses simulations en interne avant…

Audi arrête de rêver et suspend son projet de voiture volante

À l’occasion du salon international de l’automobile de Genève de 2018, Audi avait présenté un étonnant concept à mi-chemin entre une voiture électrique autonome et un drone, en association avec Italdesign et Airbus. Le constructeur automobile annonce maintenant se retirer du…