Très haut débit dans les zones rurales : Emmanuel Macron dit « presser » les opérateurs

Les opérateurs ne sont pas très enthousiastes à l’idée d’accélérer le dépliement du Très haut débit dans les campagnes. Face à l’inquiétude manifestée par les maires, Emmanuel Macron a tenu à rappeler les raisons de ce retard, tout en affirmant mettre la pression sur les opérateurs.

Emmanuel Macron

 

Alors qu’il s’exprimait devant plus de 600 maires dans le cadre du grand débat national, Emmanuel Macron a été interpellé sur la question de l’Internet très haut débit qui est encore inaccessible pour la plupart des personnes vivant dans les campagnes, et ce, malgré la volonté de l’État qui a encore récemment débloqué plus de 600 millions d’euros pour accélérer le déploiement. Et rappelons que cette somme n’est qu’une partie des 3,3 milliards d’euros promis par Emmanuel Macron pour le respect de l’échéance fixée pour le Plan Très Haut Débit.

Très haut débit dans les campagnes : Emmanuel Macron tente de rassurer les maires

Le président de la République a dans un premier temps expliqué que « la ruralité a un désavantage par rapport aux métropoles » c’est « qu’elle n’est pas rentable toute seule ». Pour la raison bien connue qui est souvent avancée par les opérateurs : les investissements à consentir sont trop lourds pour espérer une rentabilisation vu le faible potentiel en nombre de clients.

Le décor ainsi planté, Emmanuel Macron a également abordé les revers de ce lent déploiement du très haut débit dans les zones rurales, une qualité de connexion qui est nécessaire « pour avoir des écoles connectées, pour avoir du télétravail, de la santé, de l’industrie ».  Tant de raisons qui font que le gouvernement est « obligé de mettre la pression » sur les opérateurs pour que le déploiement se fasse au bon rythme.

Lire égalementTrès haut débit : 50% des accès internet sont désormais en fibre FTTH

Reste qu’avec les Box Internet 4G, les opérateurs ont trouvé un moyen de contourner tant soit peu le problème. Mais on est encore assez loin du confort et de la stabilité de la fibre optique.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google accusé d’avoir saboté Firefox pendant des années

Google aurait-il saboté Firefox pour imposer son navigateur Chrome ? C’est en tout cas ce qu’affirme un ancien cadre de Mozilla. Selon lui, Google a délibérément laissé traîner des bugs qui affectaient spécifiquement Firefox dans ses services en ligne. Une…

Fibre optique : on arrive enfin aux 5 millions d’abonnés FttH

La fibre optique continue de se développer progressivement en France. Symbole de cette croissance, la technologie FttH (de bout en bout, jusqu’à l’abonné) qui compte désormais près de 5 millions de clients (+ 1,5 millions en 2018) et représente plus…