Test Lenovo Legion Duel Phone 2 : cette console de jeu fait aussi téléphone

 
test lenovo legion duel phone 2

Le premier Legion Duel Phone de Lenovo et Motorola nous a franchement plu, avec son design bien pensé, sa charge complètement folle, sa bonne autonomie et ses belles performances. Moins d’un an plus tard, Lenovo réitère avec le Legion Duel Phone 2 pour contrer le ROG Phone 5. Peut-il chahuter le roi du gaming mobile ? La réponse dans ce test complet.

test lenovo legion duel phone 2

Autant le dire, le ROG Phone 5 nous a fait clairement très bonne impression. Et ce même s’il n’est pas exempt de petits défauts, notamment au niveau de la photographie où Asus n’a pas fait tous les efforts attendus pour offrir une expérience à la hauteur de son prix d'achat. Mais d’autres atouts en font un smartphone exceptionnel : la puissance de la plate-forme, la qualité de la construction, la cohérence de l’offre matérielle, la profondeur de la customisation. Et bien d'autres choses encore.

Lire aussi – Test du Oppo Find X3 Pro : élégance, puissance… et un poil d’impertinence !

Face à celui que nous avons gentiment surnommé le « roi » du gaming mobile, la concurrence s’organise et innove pour offrir une expérience au moins équivalente, tout en étant différente. La proposition la plus cohérente est clairement celle de Lenovo, avec la gamme Legion Duel. Après une première itération en 2020, qui a donné matière à réfléchir à Asus en termes d’architecture interne, le leader mondial du PC revient à la charge avec un second modèle sobrement appelé Legion Duel Phone 2 (ou Legion Duel 2).

C’est un smartphone qui s’appuie sur les forces de son prédécesseur, tout en apportant quelques changements ergonomiques qui ne manquent pas de faire lever des sourcils et d’étirer quelques zygomatiques. Design surprenant. Proposition tactile hallucinante. Performances détonantes. Recharge rapide ébouriffante. Voici donc le test complet du Legion Duel Phone 2, ici dans sa version la plus complète, avec 16 Go de RAM et 512 Go de stockage.

Prix et disponibilité

Le Legion Duel Phone 2 sera disponible en Europe dans le courant du mois de mai 2021. La date précise n’a pas été communiquée par Lenovo. Il s’agira d’un lancement international qui sera organisé sur le vieux continent en même temps qu’en Asie du Sud-Est. La Chine sera servie en premier, naturellement. Le Legion Duel Phone 2 y est attendu avant la fin du mois d’avril 2021.

Le Legion Duel Phone 2 sera lancé en Europe en deux versions. La première est équipée de 12 Go de RAM et de 256 Go de stockage (sans extension possible). La seconde est pourvue de 16 Go de RAM et de 512 Go de stockage. Ce sont des configurations équivalentes à celle du ROG Phone 5 intermédiaire et celle du ROG Phone 5 Pro, respectivement.

Le Legion Duel Phone 2 sera commercialisé à partir de 799 euros en version 12+256 Go. Soit le même prix que le ROG Phone 5 8+128 Go et 100 euros de moins que le ROG Phone 5 12+256 Go. Le Legion Duel Phone 2 sera proposé à 999 euros en version 16+512 Go. Soit le même prix que le ROG Phone 5 16+256 Go et 200 euros de moins que le ROG Phone 5 Pro (16+512 Go). Lenovo en offre donc plus qu’Asus pour le même prix (ou autant pour un prix moindre).

Notre test complet en vidéo du Legion Duel Phone 2

Fiche technique

 Lenovo Legion Duel Phone 2
Ecran6,92''
définition Full HD+ (388 pixels par pouce)
AMOLED
taux de rafraichissement 144 Hz
HDR10+
DCI-P3
Fréquence d'échantillonnage 720 Hz
Capteur de pression
Protection Corning Gorilla 6
ChipsetSnapdragon 888 (5nm)
OSAndroid 11
Legion OS ou ZUI
RAM12/16 Go
LPDDR5
Stockage128/256 Go
UFS 3.1
microSDNon
Capteur principal64 MP f/1.9, autofocus PDAF, taille du pixel 1 micron
16 MP f/2.2 grand-angle (123°)
vidéo : 8K @ 24 ips
ralenti : 240 ips @ 1080p
Capteur selfie44 MP f/2.0
Autofocus standard
Compatible HDR
Taille du pixel : 1 micron
Batterie5500 mAh
Recharge rapide 65W
5GOui
ConnectivitéBluetooth 5.2, WiFi 6E, NFC
USB type-C (x2)
BiométrieLecteur d'empreintes sous l'écran
AudioDouble haut-parleur frontal
Compatible Dolby Atmos
Quatre microphones
Adaptateur jack 3,5 mm vers USB type-C fourni
Résistance à l'eauNon
DiversLogo RGB au dos
4 touches Y-Triggers sur la tranche
2 touches capacitives au dos
Double ventilateur avec aération intégré

Unboxing et accessoires

Comme pour le ROG Phone 5, nous commençons ce test avec une partie Unboxing. Commençons donc avec la boîte et les accessoires intégrés avant d’évoquer l’étrange design du smartphone. La boîte du Legion Duel Phone 2 repose sur un design moins « classique » que celui du Legion Duel Phone. Elle est beaucoup plus grande. Elle est presque carrée quand vous l’observez de haut. Et elle est relativement plate, puisque les accessoires ne sont pas empilés les uns au-dessus des autres. Sur le dessus, un bel embossage reprend le logo Legion.

test lenovo legion duel phone 2

Contrairement à la boîte du Legion Duel, celle du Legion Duel Phone 2 n’émet aucun bruit quand vous l’ouvrez. En revanche, quand vous ouvrez les deux volets, le plateau où repose le smartphone s’élève dans un élégant mouvement simulant l’absence de pesanteur. Sous l’étui qui sert à ranger le smartphone, vous retrouvez deux rangements. Un premier plutôt épais, où vous retrouvez adaptateur secteur et deux câbles USB type-C. Nous reviendrons sur ces éléments dans la partie de ce test dédiée à la recharge. Et un deuxième rangement plutôt fin, avec une coque en plastique, un outil pour débloquer le tiroir de la SIM et un adaptateur USB type-C vers jack 3,5 mm.

test lenovo legion duel phone 2

Deux remarques sur ces accessoires. D’abord, nous sommes ravis de constater que Lenovo conserve le dongle USB type-C vers jack 3,5 mm. Nous vous dirons pourquoi dans la partie audio de ce test. Ensuite, nous sommes également rassurés de trouver une protection pour le téléphone inclus dans la boîte. Celle-ci est en polycarbonate transparent. Elle est rigide. Et surtout, elle épouse bien le dos si particulier du téléphone.

Outre le fait de protéger le Legion Duel 2 tout en laissant tous les éléments importants à découvert, elle a deux avantages : elle réduit la bosse du dos et elle renforce la préhension grâce à deux zones texturées qui empêchent le mobile de glisser avec la sueur des mains. Rappelons que le premier Legion Duel profitait d’un revêtement antidérapant installé directement sur la coque en verre. Pas de revêtement antidérapant avec le Legion Duel 2. La coque pallie donc cette absence. C’est une très bonne nouvelle.

test lenovo legion duel phone 2

Dernier point enfin sur cette boîte : il y est marqué que le smartphone a été développé et fabriqué par Lenovo. Sur celle du Legion Duel Phone, vous pouvez y lire que le téléphone a été développé et fabriqué par Motorola. La filiale américaine du géant chinois a-t-elle travaillé sur le Legion Duel Phone 2 ? C’est très probable, mais ce n’est pas officiel.

Design

Après avoir observé les différents éléments dans la boîte, passons au smartphone. Nous l’avons évoqué dans notre article de présentation : le Legion Duel Phone 2 s’appuie sur un design atypique, très différent de ce que vous pouvez retrouver même chez les spécialistes du gaming mobile, comme Black Shark et Asus. Il ne s’agit pas simplement d’un design marqué par l’historique gaming de la gamme Legion de Lenovo. De nombreux détails sont à découvrir tout autour.

test lenovo legion duel phone 2

Comme vous pouvez le constater, le dos du Legion Duel 2 est formé de trois parties : une au centre, ici noire, et deux autres qui flanquent la première. Ces trois parties sont habillées de verre minéral, du Gorilla Glass 6 de Corning, et sont assemblées sur l’un des châssis métalliques les plus complexes qu’il nous ait été donné de tester. Observez bien l’aluminium qui entoure le verre minéral et sépare chaque plaque. Même s’il est clivant, ce design montre une certaine ingéniosité.

Un châssis techniquement très étonnant

Commençons par observer celle au centre. Vous y retrouver le nom de la marque « Legion » et son logo. Les deux peuvent s’allumer. Et comme le ROG Phone 5, les LED sont capables d’afficher plusieurs couleurs en même temps (alors que le Legion Duel 1 ne pouvait en afficher qu’une seule). De nombreux effets sont possibles et peuvent s'adapter en fonction des besoins (recharge, lancement d'un jeu, notification, etc.).

test lenovo legion duel phone 2

Sous le logo, vous retrouvez une ouverture circulaire. Il s’agit d’un ventilateur. Lors de notre test du Legion Duel Phone originel, nous avions trouvé que la gestion passive de la chaleur était bonne, mais qu’un petit ventilateur pour refroidir la coque ne serait pas de trop. Lenovo semble avoir entendu notre souhait. Et contrairement à Asus, le ventilateur est directement intégré dans le châssis. Pas d’accessoire additionnel payant à acheter pour profiter d’une dissipation active. Bien joué.

À droite du logo, il y a quatre éléments techniques. De haut en bas, vous retrouvez le capteur photo grand-angle, le capteur photo principal, un micro dédié à la prise de son en capture vidéo et un flash LED. Nous verrons dans la partie photo de ce test leurs détails techniques. À droite du mot Legion (et au-dessus du capteur photo grand-angle), vous pouvez remarquer un cercle légèrement dessiné : à cet emplacement, sous la coque, se trouve un deuxième ventilateur. Il est situé à proximité du processeur.

test lenovo legion duel phone 2

Le but de ces deux ventilateurs est donc de créer un circuit qui alimente en air frais l’environnement proche du SoC. Le premier (celui qui est apparent) aspire l’air et le propulse sur la carte-mère. Où va l’air une fois chaud ? Il s’échappe par les deux aérations que vous pouvez distinguer sur les tranches latérales. Comme sur un PC ! Excellente idée. Évidemment, cela a un contrecoup : le Legion Duel Phone 2 n’est pas étanche, bien évidemment.

Regardons à présent les deux autres parties de la coque en verre. La partie centrale est blanche et brillante, tandis que les côtés sont argentés et mats. Vous pouvez distinguer deux marquages gris près de la bordure qui sépare chaque partie blanche latérale de la partie centrale noire. Ici, vous retrouvez une zone tactile que vous pouvez assigner à un jeu. C’est l’une des innovations ergonomiques de Lenovo en termes de jouabilité. Nous en reparlerons dans la partie gaming de ce test.

test lenovo legion duel phone 2
Les deux Legion Duel Phone, le nouveau à gauche et le précédent à droite

Notez que, comme le Legion Duel Phone originel, le Legion Duel Phone 2 s’appuie sur une architecture avec une carte-mère centrale, située donc sous la partie noire, et deux batteries placées sous les parties blanches. Cette bonne idée, Asus l’a reprise pour le ROG Phone 5, avec tous les avantages que cela comporte. Rendons donc hommage ici à Lenovo pour cette brillante idée.

Des tranches pratiquement toutes utiles

Observons maintenant les tranches, lesquelles sont toutes métalliques (avec de belles séparations pour les antennes). Elles sont épaisses, mais ce n’est pas grave : dans un smartphone gaming, cela offre une meilleure préhension en jeu. Il y a ici aussi plusieurs éléments à regarder. Commençons avec la tranche inférieure. Vous y trouvez un port USB type-C, un micro pour les appels et le tiroir de la SIM. À l’opposé, sur la tranche supérieure, vous ne retrouvez qu’un micro, pour la réduction de bruit active.

test lenovo legion duel phone 2

Passons à la tranche de gauche (photo ci-dessus), celle avec le contrôle du volume. Sur cette tranche, vous retrouvez un autre port USB type-C. Comme Asus, Lenovo a bien compris l’intérêt d’intégrer un port USB sur cette tranche pour améliorer la prise en main en jeu. Vous avez également, à côté du port USB, un microphone pour passer les appels en jeu. C’est une idée que Lenovo avait déjà implanté dans le précédent Legion Duel. Pour finir, vous retrouvez l’une des deux aérations précédemment citées.

Tournons le smartphone pour regarder la dernière tranche (photo ci-dessous). Ici vous retrouvez le bouton d’alimentation, légèrement texturé, sous lequel se cache un tiroir mécanique pour le capteur selfie (qui sert surtout ici de webcam, autant l’avouer). Encore une fois, il s’agit d’un héritage du premier Legion Duel. Son activation est uniquement logicielle. Et son déploiement est plutôt rapide. Vous retrouvez aussi la seconde aération, déjà évoquée.

Enfin, vous avez sur cette tranche des zones tactiles (et sensibles à la pression). Chez Asus, cela s’appelle Air Triggers. Chez Lenovo, ça s’appelle Y-Triggers. Le Legion Duel 2 vous en propose deux de chaque côté (donc quatre au total, contre deux seulement dans les autres smartphones gaming). Elles sont marquées R1, L1, R2 et L2. Nous en reparlerons également dans la partie jeu.

test lenovo legion duel phone 2

Passons à l’avant. Nous retrouvons ici la fameuse dalle Samsung que nous vous avions présentée lors de l’officialisation du smartphone. Nous aborderons dans quelques instants ses caractéristiques techniques. Elle est totalement plate bien sûr, pour offrir une excellente visibilité. Elle est entourée de bordures relativement fines, puisque le capteur selfie a été déporté dans son tiroir mécanique. Et elle est flanquée de deux haut-parleurs frontaux, promesse d’une expérience audio qualitative. Nous verrons bien évidemment si elle est tenue.

Dans l’ensemble, le smartphone est clairement très grand, très large et très lourd (259 grammes) : impossible à utiliser à une seule main. Il est peut-être assez fragile, compte tenu de la complexité de la construction. Mais, nous n’avons pas essayé de le tordre comme le YouTubeur JerryRigEverything. C’est un smartphone gaming, pas un téléphone outdoor ! En plus, il ne tient pas dans une poche. Il ne risque donc pas de se plier en vous asseyant…

Écran

Allumons le smartphone et découvrons donc son écran. Les caractéristiques techniques de cette dalle sont assez impressionnantes sur le papier. Revenons quelques instants dessus. Taille de la dalle : 6,92 pouces. Presque les dimensions d’une tablette. Le ratio entre la surface de l’écran et la surface totale à l’avant du smartphone est de 82 % environ.

test lenovo legion duel phone 2

La nature de la dalle est AMOLED, avec ses contrastes infinis. Lenovo affirme avoir aidé Samsung à customiser l’écran pour répondre à ces besoins. La définition est Full HD+, pour une résolution de 388 pixels par pouce. Cela peut paraître un peu juste par rapport aux smartphones qui affichent du Quad HD+ (voire de la 4K). Mais c’est bien suffisant pour jouer. En outre, contrairement à un film, un jeu vidéo demande beaucoup plus de ressources pour l’affichage. Il aurait été déconseillé d’avoir une dalle dotée d’une définition plus élevée.

La dalle affiche un taux de rafraichissement de 144 Hz, comme le concurrent le plus direct. Mais la fréquence d’échantillonnage (c’est à dire le nombre de fois que la surface tactile vérifie si l’utilisateur touche l’écran) est de 720 Hz. Soit cinq fois le taux de rafraichissement. Habituellement, le rapport entre les deux chiffres est de 2x. Pour le ROG Phone 5, il est très légèrement supérieur à 2. Pour le Mi 11 de Xiaomi, il est de 4 fois. Ici, c’est 5. Selon Lenovo, le temps de réponse de la dalle est de 3,8 millisecondes. Ce qui est extrêmement faible.

test lenovo legion duel phone 2

Cela ne veut pas dire que le Legion Duel Phone 2 est plus rapide que le ROG Phone 5. En effet, la latence ne dépend pas que du temps de réponse de l’écran. Cela dépend aussi de l’intégration de l’OS et des jeux, des optimisations réseau, etc. Cependant, nous constatons que l’écran du Legion Duel Phone 2 est très réactif. Notez que vous pouvez aussi réduire le taux de rafraichissement : 60 Hz, 90 Hz et 120 Hz. Si vous choisissez d’utiliser le smartphone à 90 Hz, par exemple, une option permet de basculer automatiquement à 144 Hz quand un jeu est lancé à partir de Région de Legion.

Bonne luminosité, mais colorimétrie pas très précise

La luminosité annoncée de l’écran est de 1300 nits. Il s’agit d’une valeur locale et en mode automatique, quand vous êtes en extérieur, en plein soleil. Autant dire que vous ne pouvez pas profiter réellement de cette intensité. Nous verrons, grâce à notre sonde, quelle est la véritable luminosité à votre disposition. Notez aussi que la dalle est compatible HDR10+.

Parlons maintenant couleurs. L’écran est compatible DCI-P3, affichant un spectre colorimétrique étendu. Cet échantillon est affiché avec l’un des modes d’affichage proposés par l’interface : le mode vibrant. Il offre des contrastes élevés et ravive les couleurs. Peut-être un peu trop. Les deux autres modes sont “naturel” et “standard ». Il existe également d’autres réglages qui permettent d’accentuer encore le contraste, la gamme dynamique et la luminosité. En revanche, vous n’avez pas de réglages pour refroidir ou réchauffer l’affichage en fonction des besoins. Cela nous paraît pour être un minimum. Dommage.

test lenovo legion duel phone 2

Jusque là, nous étions sur les données théoriques et notre impression visuelle. Quels sont les résultats obtenus avec notre sonde ? Tout d’abord, nous avons relevé une luminosité manuelle maximale assez élevée. Entre 565 et 575 cd/m² selon les modes d’affichage. Ensuite, tous les modes présentent quasiment les mêmes défauts, notamment une température générale de la dalle supérieure aux données idéales : autour des 7100°.

Ensuite, nous avons constaté un Delta E moyen qui dépasse légèrement les 3 points en mode naturel et en mode standard. Cela reste correct, mais pas excellent non plus. Et c’est très loin de la promesse annoncée par le constructeur. En mode vibrant, le Delta E moyen dépasse les 4 et il atteint quasiment les 6 points pour la moitié des couleurs. Les tons les moins bien reproduits sont généralement le vert foncé et le bleu clair.

Au final, même si les couleurs ne sont pas forcément bien retranscrites, nous trouvons que ce bel écran reste plaisant à utiliser et à regarder. Il est très fluide. Il est bien lumineux. Il offre des contrastes profonds. Il est simplement dommage que l’interface s’attache tellement à améliorer l’expérience visuelle en jeu, qu’elle en oublie presque totalement les autres usages.

Interface

En allumant le téléphone, vous retrouvez Legion OS, basé sur Android 11. Il s’agit d’une déclinaison de ZUI, la ROM Android customisée que Lenovo utilise dans ses smartphones, notamment en Chine. Legion OS ne diffère que très peu de toutes les autres ROM chinoises que vous retrouvez sur le marché (EMUI, MIUI, ColorOS, Funtouch, etc.). Comme avec les ROG Phone et le premier Legion Duel, vous avez le choix au démarrage entre Legion OS et ZUI. La différence est seulement esthétique. Et vous pouvez passer d’une interface à l’autre a posteriori si vous changez d’avis.

test lenovo legion duel phone 2

Sur un tel, produit, nous préférons largement Legion OS. Autant assumer le choix d’un smartphone gamer jusqu’au bout ! D’autant que l’interface par défaut du Legion Duel Phone 2 est moins marquée que celle de son prédécesseur. Si vous avez aimé Légion d’Acier et Tempête Rouge, les deux thèmes préinstallés dans le Legion Duel, rassurez-vous : ils sont aussi présents ici. Vous pouvez aussi jongler : opter pour le thème par défaut pour le nouveau design des icônes et choisir le fond d’écran animé de Légion d’Acier.

test lenovo legion duel phone 2
Interface Legion OS par défaut, interface ZUI et interface Legion d'Acier (par défaut dans le premier Legion Duel)

Vous n’avez que très peu d’outils pour personnaliser visuellement l’interface de Legion OS. Chez Oppo, avec le Find X3 Pro, par exemple, vous avez de nombreux paramètres pour changer l’interface. Ici, vous avez les thèmes et les fonds d’écran. Point. De même dans la personnalisation de l’expérience hors jeu, vous n’avez également que très peu de leviers à votre disposition. Vous pouvez notamment opter pour une navigation gestuelle (pour effacer les touches virtuelles d’Android). Vous pouvez modifier le nombre d’icônes par écran d’accueil. Vous pouvez opter pour un mode sombre ou lumineux.

Même si son esthétique est très marquée, Legion OS est une interface Android très classique. Un accueil avec deux panneaux. Un écran pour le fil d’actualité. Un tiroir d’application. Une zone de notification et de réglages rapides (que vous pouvez personnaliser bien évidemment). Comme partout ailleurs. Seule exubérance, vous pouvez, comme avec le Legion Duel Phone 1, passer du mode portrait en mode paysage partout dans l’interface : accueil, menu « paramètres », applications système, etc.

test lenovo legion duel phone 2

Hormis donc son esthétique, Legion OS est relativement simplifiée. Vous le constatez par exemple avec les applications préinstallées. Outre un panel (très) complet de logiciels issus de Google, il n’y a aucune application partenaire. Pas de Facebook. Pas de Netflix. Pas de WhatsApp. C’est presque incroyable. Vous avez simplement un lien appelé « Appli au Quotidien », que nous avions déjà croisé dans le test du Legion Duel Phone originel. Il ne s’agit pas d’une boutique, mais d’une liste de liens vers des applications présentes sur le Play Store. Vous y retrouvez une sélection de VPN, de jeux de seconde zone et d’applications variées (La Redoute, PMU, Babbel, TikTok, etc.). Ce n’est pas avec ça que Lenovo va gagner de l’argent…

Parmi les applications préinstallées, hormis Région de Legion sur lequel nous reviendrons dans la partie gaming, vous retrouvez deux pépites. « Commentaires » est une application qui permet d’envoyer un rapport technique à Lenovo suite à un plantage. « Sécurité » est la boîte à outils habituelle pour gérer le smartphone. Il sert à supprimer les fichiers inutiles, à enlever des processus à la phase de démarrage, à nettoyer la RAM et à améliorer (dans une petite mesure) la sécurité des données personnelles. Ce n’est absolument pas un logiciel de sécurité comme sur PC, avec un antivirus, un firewall, etc. Notez aussi la présence dans le tiroir d’applications d’un lien direct vers l’outil de mise à jour système.

test lenovo legion duel phone 2
Appli au Quotidien (gauche) et Sécurité (centre et droite)

Cette sobriété applicative, vous la ressentez aussi en partie dans le menu paramètre. Outre une rubrique dédiée à Region de Legion (activer certaines touches tactiles, paramétrer les raccourcis du volet in-game, customiser l'éclairage), il y a peu de paramètres inédits dans cette ROM. Nous avons relevé quelques paramètres pour l’écran et la batterie, que nous évoquons dans les parties respectives de ce test. Et nous avons relevé également une rubrique appelée Fonction Avancées dans laquelle vous retrouvez un mode pour utiliser le téléphone avec un périphérique externe. C’est un mode très intéressant, compatibles avec les claviers, souris et manettes Bluetooth les plus courantes. Nous en reparlerons dans la partie gaming de ce test.

test lenovo legion duel phone 2
Rubrique dédiée à Région de Legion dans le menu Paramètres

Au final, Legion OS est donc assez simple à utiliser, outre l’aspect purement ludique. Il n’y a aucun piège dans cette interface qui semble pourtant si particulière. Cela participe évidemment à une certaine fluidité, même si les qualités de l’écran, mais aussi de la plate-forme, influencent beaucoup cette impression.

Performances

Parlons justement de la plate-forme. Le Legion Duel 2 profite évidemment de la configuration la plus puissante du moment : le Snapdragon 888. Le SoC de Qualcomm est accompagné selon les configurations de 12 ou 16 Go et de 256 ou 512 Go de stockage. Pour rappel, notre unité de test est équipée de 16 Go de RAM et 512 Go de stockage. Notez qu’il existe en Chine des versions avec moins de RAM/Stockage, mais aussi une version avec la barrette de 18 Go de RAM développée par SK Hynix. Lenovo fait tout comme Asus !

test lenovo legion duel phone 2

Une petite remarque à propos des scores que vous retrouvez ici : le Legion Duel 2 détecte automatiquement les applications de benchmark et force le passage en mode Turbo (que vous pouvez activer manuellement en jeu). Celui-ci offre les meilleures performances et active les ventilateurs pour alimenter en air frais la carte-mère. Est-ce un problème ? Non. Nous voulons justement savoir ce que ce téléphone a dans le ventre !

Quels sont les résultats obtenus lors de nos séances de benchmarks ? Première information importante, le Legion Duel 2 offre des performances brutes à la hauteur du ROG Phone 5 Pro, voire même Ultimate. Vous pouvez voir sur les captures d’écran ci-dessous des scores extrêmement élevés sur AnTuTu. Au-delà de 800 000 points. Et même au-delà des 830 000 points, soit un score très proche du ROG Phone 5 Ultimate. C’est donc une excellente performance.

test lenovo legion duel phone 2

Quand nous comparons les scores des deux smartphones, nous découvrons des notes très proches dans tous les domaines à quelques centaines de points près seulement. En revanche, le ROG Phone 5 Ultimate chauffe très légèrement moins pendant le test AnTuTu : 32,7° contre 34°. Nous reviendrons sur ce problème de chauffe.

Même chose sur Geekbench. Les deux téléphones obtiennent des notes très similaires, ici à l’avantage du Legion Duel 2. En revanche, sur 3DMark Wild Life, c’est le contraire : le ROG Phone 5 Ultimate prend l’avantage et obtient 150 points supplémentaires avec un framerate de 34,7, contre 33,7. Le ROG Phone 5 « classique » (16+256 Go) est lui aussi très légèrement au-dessus du Legion Duel 2. Mais la différence est minime. Vous pouvez découvrir ci-contre quelques benchmarks supplémentaires, comme GFXBench ou encore PC Mark. Dans tous ces bancs, le Legion Duel 2 offre d’excellents résultats. Bravo, Lenovo !

test lenovo legion duel phone 2

Qu’est-ce que cela veut dire ? D’abord, que le smartphone a un moteur de Ferrari, rien de plus rien de moins. Il égale le ROG Phone 5 dans de nombreux domaines. Il est généralement un peu derrière, mais le dépasse aussi à quelques occasions. Le Legion Duel 2 peut donc tout faire, en théorie. Et rien ne lui résiste. Bien sûr, nous n’allons pas nous contenter de ces résultats. Nous allons un peu plus loin, dans la partie de ce test consacrée au gaming pur. Ahhhh….

Expérience gaming

Comme pour le ROG Phone 5 et le Legion Duel 1, nous consacrons dans ce test une partie dédiée au gaming. Vous y retrouverez quelques benchmarks supplémentaires dédiés au jeu. Vous y retrouverez aussi nos impressions sur les différents apports ergonomiques et techniques pour le gaming. Et il y en a beaucoup. Et nous reviendrons sur Legion Realm, aussi appelé « Region de Legion ».

Excellente stabilité, moins bonne maitrise de la température

Revenons tout d’abord sur les performances en jeu. Nous avons pu voir que le smartphone offre des performances incroyables. Et cela grâce à la combinaison du Snapdragon 888, de 16 Go de RAM et, surtout, du système de refroidissement actif. Nous pensons clairement que ce dernier joue un rôle très important dans le maintien des performances sur la durée. Ce que nous appelons « la stabilité » de la plate-forme.

test lenovo legion duel phone 2

Nous avons lancé à plusieurs reprises 3D Mark WildLife Stress Test, un benchmark qui dure 20 minutes et durant lesquelles la plate-forme est fortement éprouvée. Ce test offre des informations intéressantes sur la température, sur l’autonomie et la stabilité. Nous avons découvert que les performances du Legion Duel Phone 2 ne baissent que très peu par rapport à d’autres smartphones sous Snapdragon 888.

test lenovo legion duel phone 2

Précisément, nous avons pu observer que les performances du téléphone baissent de 10 % à 12 % environ. Nous sommes sur des chiffres similaires à ceux du ROG Phone 5. Cela veut dire que le téléphone offre d’excellentes performances sur la durée. Il n’y a pas de pertes de réactivité. Et c’est une excellente nouvelle pour les gamers experts qui pourront compter sur le Legion Duel 2 pour être au top.

Qu’en est-il de la température ? Elle monte assez haut, autant être honnête. Lors du test Wild Life Stress Test, qui pressurise la plate-forme pendant 20 minutes, nous avons mesuré 50° (voire un peu plus) en interne, malgré l’effet des ventilateurs (et cela aurait certainement été encore pire sans). C’est ça, le prix à payer pour avoir des performances de très haut niveau. À titre de comparaison, le ROG Phone 5 ne monte jamais au-dessus des 45°. Rares sont les smartphones à atteindre les 50°, heureusement.

test lenovo legion duel phone 2
La chaleur se ressent surtout au-dessus du mot Legion, près du tiroir du capteur selfie

La montée en température se ressent-elle ? La réponse est oui. Cependant, quand vous jouez, vos mains sont positionnées à la hauteur des batteries et non de la carte-mère. Si bien que vous ressentez une très légère chauffe au niveau du châssis métallique. Elle est peu perceptible. En revanche, sur la partie centrale de la coque (notamment sur les parties en métal), là où la température est la plus élevée, il est impossible de tenir le smartphone : ce n’est pas gênant, c’est brulant. Notamment au niveau du tiroir du capteur selfie, car il est proche du SoC. Vous ressentez nettement la chaleur aussi sur la partie centrale de l’écran.

test lenovo legion duel phone 2
Wild Life Stress Test, avec contournement de charge actif (la charge de la batterie ne baisse pas)

Nous avons essayé de réaliser le même stress test avec plusieurs réglages. D’abord avec le contournement de charge, pour soulager les batteries. Ensuite en réduisant la fréquence de l’affichage. Rien n’y fait : le même phénomène se répète. Grâce à la construction interne très intelligente du Legion Duel 2, héritage de son prédécesseur, cela ne gène pas quand vous jouez. Mais cela peut inquiéter.

Les fonctions ergonomiques qui vont bien

Il y a dans ce téléphone plusieurs fonctions ergonomiques dédiées aux joueurs. La première est le système d’aération et de refroidissement actif. La seconde est l’ensemble de contrôles intégrés dans le châssis et dans l’écran. Nous avons commencé d’en parler quand nous avons observé le design du téléphone. Nous allons maintenant entrer dans le détail.

test lenovo legion duel phone 2

Le premier élément est le double moteur haptique. Ce sont deux petits moteurs qui offrent des vibrations dans les jeux compatibles (pour des sensations plus réalistes) et dans l’interface. Quand vous tenez le téléphone à l’horizontale (capteur selfie vers le haut), ils sont situés dans les coins en contact avec votre paume de main. L’effet est sympa. Et vous pouvez moduler l’intensité des vibrations.

test lenovo legion duel phone 2

Continuons avec les Y-Triggers, cette alternative aux AirTriggers d’Asus. Ce sont des boutons capacitifs situés sur la tranche de droite du téléphone. Ils sont ultrasoniques : ils sont très réactifs et offrent plusieurs interactions possibles : un appui, un appui long ou un glissement sur le côté. Les boutons R1 et L1 sont très faciles à atteindre avec les doigts, tandis que les boutons L2 et R2 le sont un peu moins. Et c’est un peu dommage, car l’idée est top.

test lenovo legion duel phone 2
Différence entre les Y-Triggers du Duel Phone et celles du Duel Phone 2

Les deux autres touches sont situées à l’arrière du téléphone, à la jonction entre la partie centrale et les parties latérales. Ce sont des touches capacitives sur lesquelles le joueur peut tapoter ou glisser. Elles s’appellent M1 (à gauche quand vous regardez l'écran) et M2 (à droite). Pour les utiliser, il faut d’abord les activer dans Legion Realm (en choisissant l’option Y-Triggers), puis les assigner à une zone dans le configurateur du jeu (même endroit que Y-Triggers). Elles peuvent aussi servir comme raccourci pour des fonctions système. L’idée est intéressante, mais ces touches tactiles ne sont pas très pratiques à atteindre et sont parfois difficiles à activer.

test lenovo legion duel phone 2

Continuons avec L3 et R3. Dans une manette type DualShock de Sony, L3 et R3 sont les touches situées sous les sticks analogiques. Ici, l’idée est la même : proposer des touches virtuelles au même endroit… donc sous l’écran. Deux zones de l’écran sont sensibles à la pression : appuyez fort pour réaliser une action. C’est très pratique pour activer un mode de visée, pour déclencher un combo, ou pour réinitialiser une caméra. Vous pouvez régler l’intensité de la pression afin que l’activation soit plus ou moins facile à réaliser. Voilà une excellente idée de la part de Lenovo. Elles sont activables avec le menu Toucher de Force, accessible depuis les raccourcis du volet Legion Realm.

test lenovo legion duel phone 2

Dernier élément de gameplay : le stick analogique virtuel. Il s’agit d’un stick analogique que vous pouvez positionner ou bon vous semble et qui se contrôle avec l’accéléromètre. Il est identifié par l’appellation « 4D » dans le menu Y-Triggers. C’est un outil pratique pour les jeux de course automobile par exemple. C’est une idée intéressante, mais elle est moins « matérielle » que les autres. Ce n’est pas la seule idée logicielle que Lenovo propose avec ce mobile en termes de gameplay. Nous avons évoqué précédemment le « mode périphérique », présent dans le menu paramètre. Ce mode permet de mapper des touches et des boutons d’une manette, d’une souris ou d’un clavier. Cela permet de pallier l’absence de prise en charge de certaines manettes par certains développeurs ou certains jeux. Là encore, une très bonne idée.

test lenovo legion duel phone 2

Legion Realm : là où le joueur se révèle

Finissons ce chapitre gaming avec Legion Realm ou Region de Legion. Il s’agit d’une alternative à ArmouryCrate d’Asus. Plus qu’une application, c’est un environnement de jeu qui comprend non seulement des outils de gestion du smartphone, mais aussi des contrôles in-game pour personnaliser l’expérience.

L’application en elle-même comprend plusieurs onglets : le « Hall », pour ajouter et gérer les jeux et applications prises en charge par Legion Realm ; « Jeux », qui vous propose des jeux compatibles avec les principales fonctions du Legion Duel 2 (144 Hz, Y-Triggers, mode périphérique, double moteur haptique) ; « Réseau », sorte de réseau social dédié aux joueurs Legion ; « Nouvelles », avec des flux d’information sur différentes thématiques liées à Android et au jeu vidéo ; et « Utilisateur », où vous retrouvez votre profil.

test lenovo legion duel phone 2

Vous remarquerez que certains réglages de l’application ne sont pas présents ici. Il vous faut aller dans la rubrique dédiée dans les paramètres généraux du téléphone. C’est un peu dommage. Notez aussi que vous ne pouvez pas régler le comportement du téléphone par jeu, contrairement à ArmouryCrate. Tous les réglages proposés par le Legion Duel Phone 2 sont in-game seulement. C’était déjà le cas avant. Et ce n'est pas toujours très pratique.

test lenovo legion duel phone 2

Entrons dans un jeu (ici Genshin Impact) et observons les options proposées par le volet Legion Realm. Plusieurs informations à votre disposition : force du signal WiFi et GSM (avec vitesse du Ping), niveau des FPS et du taux de rafraichissement. Température interne. Vitesse du CPU et du GPU. Niveau de charge de la batterie. D’ici, vous pouvez activer le mode Turbo (qui va allumer le ventilateur), régler la luminosité et le volume sonore. Il y a aussi quelques boutons virtuels (en haut à droite). Ce sont eux qui nous intéressent le plus.

test lenovo legion duel phone 2

Ils servent à activer les ventilateurs, par exemple (laissez-les sur automatique, c’est tout aussi bien), à activer et régler les contrôles Y-Triggers, à nettoyer la RAM (pour en laisser le maximum au jeu), à activer le « toucher de force », le double moteur haptique (si le jeu est compatible) ou encore l’éclairage RGB à l’arrière du téléphone. Vous pouvez également lancer depuis ces boutons l’enregistrement de l’écran, une capture simple ou le streaming de votre partie. Vous pouvez activer le contournement de charge (si vous jouez longtemps) et désactiver appels et notifications. Il y a aussi un réglage appelé Visuel+ qui permet d’accentuer le contraste et la colorimétrie. Ce volet est plein de surprises pour parfaire l’expérience gaming.

Autonomie et recharge

Avec une telle puissance (et une propension à dégager de la chaleur), la question de l’autonomie se pose naturellement. Là encore, il y a une très bonne nouvelle : l’autonomie du Legion Duel Phone 2 est très bonne, même sur des usages très exigeants comme le gaming. Rappelons tout d’abord que ce téléphone est équipé de deux batteries de 2750 mAh chacune. Soit une capacité totale de 5500 mAh. L’augmentation de la capacité disponible entre le Legion Duel 1 et le Legion Duel 2 est donc de 10 %. C’est considérable.



test lenovo legion duel phone 2

À la question de la mesure d'autonomie, nous avons deux réponses. La première concerne les usages courants (réseaux sociaux, web, streaming vidéo, streaming audio, messagerie, casual gaming, etc.). Si vous le sollicitez de façon normale, le Legion Duel 2 offre une autonomie de deux jours. C’est donc excellent. Vous devrez peut-être faire quelques compromis sur le taux de rafraichissement en fonction du nombre de sollicitations.

Si vous êtes joueur, notre impression est également très bonne. Nous avons réalisé deux séances de Genshin Impact, notre jeu étalon, avec le Legion Duel Phone 2. Une première de 15 minutes avec les graphismes par défaut (ici qualité moyenne et 30 images par seconde). Une seconde de 15 minutes avec les graphismes les plus élevés (qualité très haute et 60 images par seconde). La première fois, nous avons perdu entre 6 % et 7 % de batterie. Soit une autonomie théorique de 4 heures en moyenne.

test lenovo legion duel phone 2

Durant la seconde phase, nous avons perdu 10 %. Soit une autonomie théorique de 2 heures et 30 minutes. Notez que, pendant cette phase, le ventilateur s’est lancé automatiquement, même sans avoir activé le mode Turbo. La raison est simple : le SoC est monté en température. Dans les deux cas, les résultats de nos tests sont assez proches de ceux obtenus avec le ROG Phone 5. Encore une fois, le Legion Duel Phone 2 offre ici une expérience proche de la proposition d’Asus. Le Stress Test de 3D Mark fait également perdre 10 % de batterie au Legion Duel Phone 2.

Parlons maintenant recharge. Comme nous l’avons signalé précédemment, le Legion Duel Phone 2 est livré avec un adaptateur secteur et deux câbles USB. C’était déjà le cas avec le premier Legion Duel. Notre unité de test a été livrée avec un adaptateur secteur compatible 90 watts réservé à la Chine. Avec celui-ci, vous rechargez le smartphone en une demi-heure en branchant les deux câbles sur les deux ports USB type-C et en une heure environ en branchant un seul des deux câbles.

test lenovo legion duel phone 2

Si vous achetez le smartphone en France, vous n’aurez pas ce chargeur, mais un modèle 65 watts, toujours avec deux ports USB. Nous n’avons pas reçu d’exemplaires de ce dernier. Nous ne pouvons donc pas confirmer le temps de charge. Cependant, nous estimons que la batterie devrait se recharger en 45 minutes avec le chargeur 65 watts. Nous mettrons à jour ce test quand nous serons en mesure de confirmer le temps de charge réel. Si vous n’utilisez qu’un seul câble USB, la charge reste rapide, mais moins véloce. Si vous utilisez un chargeur d'une autre marque, vous devrez attendre entre une heure et demie et deux heures (selon les chargeurs).

test lenovo legion duel phone 2

Le smartphone inclut quelques outils pour optimiser la durée de vie de la batterie. Nous retrouvons le contournement de charge (Bypass) qui permet d’alimenter la carte-mère du smartphone sans passer par les batteries. Ces dernières ne subissent pas de tension électrique pendant ce temps. Cela veut dire que vous pouvez brancher le téléphone à un chargeur, jouer pendant des heures, sans que cela abime les batteries. C’est une très bonne idée déjà utilisée dans le Legion Duel Phone 1 et récemment apparue dans le ROG Phone 5.

Nous retrouvons également la charge programmée qui permet d’ajuster les cycles de charge en fonction de vos habitudes. Le but : éviter qu’une batterie chargée à 100 % reste trop longtemps branchée à un adaptateur secteur. Enfin, Lenovo ajoute dans le Legion Duel 2 un nouvel outil qui bride la charge à 90 % de la capacité durant les jours de semaine (et repasse à 100 % le week-end pour étalonner la batterie).

Audio

Passons à la partie audio. Nous parlerons ici des haut-parleurs frontaux et des différents microphones (il y en a quand même quatre). Mais commençons tout d’abord par la bonne nouvelle : Lenovo continue de fournir un adaptateur USB type-C vers jack 3,5 mm avec son téléphone. Car, contrairement à Asus qui a réintégré (d’une très belle manière) un port jack 3,5 mm dans le ROG Phone 5 après l’avoir supprimé du ROG Phone 3, Lenovo choisit de ne pas le réintroduire. Il faut donc une solution de remplacement crédible. Ce dongle, qui s’utilise sur n’importe lequel des deux ports, pallie donc (en partie) cela.

test lenovo legion duel phone 2
Le grand écran est flanqué de deux bons haut-parleurs

C’est d’autant plus une bonne nouvelle qu’il permet d’utiliser aisément un casque haut de gamme et de profiter de la compatibilité avec le codec Dolby Atmos. Il faut bien sûr pour cela que le casque puisse le prendre en charge. Notez que le codec est activé par défaut, puisque les haut-parleurs sont compatibles. En outre, vous avez un égaliseur complet dans les paramètres pour parfaire votre expérience, que ce soit avec un casque ou les haut-parleurs.

test lenovo legion duel phone 2

Évoquons justement les haut-parleurs. Ils ont été retravaillés par rapport au Legion Duel Phone. Ils sont plus grands et profitent d'un double amplificateur, offrant non seulement plus de puissance sonore, mais également plus de profondeur sur les basses. L’expérience avec ces haut-parleurs frontaux est excellente.

Elle est largement supérieure à celle que vous pourrez obtenir avec un smartphone dont les haut-parleurs sont déséquilibrés (un gros haut-parleur dans la tranche inférieure et un petit haut-parleur dans l’écouteur téléphonique). Et l'expérience est aussi bonne pour les jeux que pour les contenus audiovisuels. Nous continuons cependant de préférer celle du ROG Phone 5 dont les haut-parleurs sont optimisés avec Dirac.

test lenovo legion duel phone 2
Le dongle USB type-C vers jack 3,5 mm

Comme nous l’avons vu précédemment, il y a quatre micros dans le Legion Duel Phone 2, comme dans le modèle précédent. Chaque micro a sa fonction. Tranche du bas : micro principal pour les appels téléphoniques. Tranche du haut : micro secondaire pour la réduction de bruit active. Tranche de gauche : micro alternatif pour la prise de son durant les appels (audio, visio) et le streaming en mode paysage. C’est idéal quand vous jouez, car les deux micro précédents sont souvent obstrués quand vous tenez le téléphone à l’horizontale. Et dos de l’appareil : micro dédié à la prise de son en capture vidéo.

test lenovo legion duel phone 2

Globalement, la prise de son du téléphone est bonne, quel que soit l’usage ou la situation. Non pas parce que les micros sont d’une qualité exceptionnelle (ils restent très corrects), mais justement parce qu’aucun d’eux n’est gêné par un doigt mal positionné. C’est très bien pensé, une fois encore. Nous aurions été déçus que cela soit autrement.

Photo et vidéo

Finissons ce test avec la partie dédiée à la photo. Le Legion Duel Phone 2 nous a clairement demandé moins de travail dans cette partie qu’un Find X3 Pro, un Mi 11 ou un Galaxy S21. Les smartphones gaming ne s’intéressent pas à la partie photo. Et ce malgré le fait qu’il faudrait quand même y consacrer un peu de budget. Un signe qui ne trompe pas : lors de la présentation officielle à la presse du téléphone, Lenovo n’a pas abordé le sujet, hormis pour signaler que le capteur selfie était déporté, comme dans le modèle précédent.

test lenovo legion duel phone 2

Quel est donc l’équipement photographique du Legion Duel 2 ? Il y a donc trois capteurs dans ce téléphone. Deux à l’arrière, un 64 mégapixels avec objectif ouvrant à f/1.9 et un 16 mégapixels avec objectif ultra grand-angle ouvrant à f/2.2. Le premier est équipé d’un autofocus à détection de phase, mais pas le second.

Le dernier capteur est situé dans le tiroir mécanique, comme nous l'avons signalé précédemment. Il s’agit d’un capteur selfie 44 mégapixels avec autofocus standard et objectif ouvrant à f/2.0. Si l’équipement principal a assez peu changé (le capteur principal est plus grand, pour des pixels photosensibles pour larges), c’est le capteur selfie qui bénéficie d’une belle mise à jour, passant donc de 20 à 44 mégapixels. Et il gagne même un autofocus. Pour le bonheur des joueurs sur Twitch et YouTube.

test lenovo legion duel phone 2

Passons donc aux résultats avec, pour commencer, les qualités des clichés du capteur 64 mégapixels. Celui-ci capture par défaut en 16 mégapixels (avec la technologie quad-bayer qui combine quatre pixels adjacents). De jour, les clichés sont assez beaux, colorés, contrastés et équilibrés. Attention aux détails qui sont souvent lissés par les algorithmes de traitement. Vous perdez en netteté rapidement quand vous zoomez. C’est dommage.

test lenovo legion duel phone 2
Capteur principal, mode automatique

De nuit, le capteur 64 mégapixels profite également des mêmes atouts : du contraste et de belles couleurs. Un bon équilibre et une bonne maitrise des sources de lumière. Comme en journée, les détails sont parfois un peu trop lisses. Sans le mode nuit, vous obtenez de belles photos. Avec le mode nuit, les sources de lumière sont moins agressives et vous gagnez en détail dans les ombres. En revanche, le temps de pause est propice au flou et l’autofocus est bien moins rapide. Nous irions parfois jusqu’à préférer les photos sans le mode nuit pour gagner en réactivité et en spontanéité.

test lenovo legion duel phone 2
Capteur principal, mode nuit

test lenovo legion duel phone 2
Capteur principal, mode automatique (haut) et mode nuit (bas)

test lenovo legion duel phone 2
Capteur principal, mode automatique (gauche) et mode nuit (droite)

Le capteur 64 mégapixels se charge bien évidemment des portraits. Ce mode propose un curseur pour accentuer ou adoucir l’effet bokeh. Et le résultat est plutôt bon. Le détourage du sujet est efficace, qu’il s’agisse d’un humain, d’un objet ou d’un bugdroid. Et ce de jour comme de nuit. Le mode portrait n’est pas compatible mode nuit, mais le Legion Duel Phone 2 capte assez de lumière pour pallier à cela.

test lenovo legion duel phone 2
Capteur principal, mode portrait

test lenovo legion duel phone 2
Capteur principal, mode portrait

Il n’y a évidemment aucun zoom optique dans ce smartphone. Vous devez donc vous contenter d’un zoom numérique qui va naturellement rogner sur la qualité des photos. L’interface vous propose facilement de zoomer avec un rapport 2x. Et, de jour, les résultats restent propres. Vous pouvez pousser le zoom optique jusqu’à 8x. Mais le résultat ne sera pas à la hauteur de vos attentes, même les plus simples. De nuit, cela se dégrade fortement. À partir du rapport 5x, il devient compliqué d’obtenir une photo nette et lumineuse. Préférez ici aussi désactiver le mode nuit.

test lenovo legion duel phone 2
Capteur principal, mode automatique. En bas : zoom 2x (gauche) et zoom 8x (droite)

test lenovo legion duel phone 2
Capteur principal, mode automatique. En bas : zoom 2x (gauche) et zoom 8x (droite)

Si le réglage par défaut permet de prendre des images en 16 mégapixels, vous pouvez activer le mode « Photo HD » qui offre la possibilité d’utiliser tous les pixels du capteur pour prendre un cliché en 64 mégapixels. Le format est ici obligatoire 4/3. Et le résultat est bon si vous avez assez de lumière. Au moindre défaut de lumière, vous perdez en contraste et les couleurs ternissent. En revanche, vous avez un niveau de détail bien supérieur. Le mode « Photo HD » n’est pas compatible mode nuit. Si bien que les photos 64 mégapixels sont bien plus sombres une fois le soleil couché.

test lenovo legion duel phone 2
Capteur principal, mode Photo HD

test lenovo legion duel phone 2
Capteur principal, mode Photo HD

test lenovo legion duel phone 2
Capteur principal, mode Photo HD

Parlons maintenant du capteur ultra grand-angle. C’est un capteur qui a la double mission de capturer les panoramas et les photos de proximité dites « macro ». C’est un capteur qui, de jour avec une bonne lumière, offre des panoramas très satisfaisants, mais qui est très sensible à la moindre fluctuation de luminosité. Dès que le soleil se cache, la scène devient sombre, les contrastes s’effondrent et les couleurs ternissent. Sans parler d’une perte absence de mise au point qui grève la netteté des clichés.

test lenovo legion duel phone 2
Capteur grand-angle, mode automatique

test lenovo legion duel phone 2
Capteur grand-angle, mode automatique

C’est plus vrai encore la nuit : peu de lumière, peu de couleurs, peu de détails. C’est dommage. D’autant que le capteur grand-angle est incompatible avec le mode nuit. Une vraie curiosité. Les photos de proximité ne sont pas son fort non plus. La mise au point est difficile à obtenir. Le lissage des détails est accentué. Et cela manque beaucoup de contraste. Que ce soit de jour ou de nuit. Notez que bien évidemment, le mode nuit n’est pas combinable avec le mode macro. Bref, l’expérience n’est pas géniale.

test lenovo legion duel phone 2
Capteur grand-angle, mode automatique

test lenovo legion duel phone 2
Capteur grand-angle, mode macro (gauche) ; capteur principal, mode automatique (droite)

Abordons maintenant le capteur selfie. Celui-ci est compatible mode nuit et mode portrait, mais pas les deux en même temps. Qu’à cela ne tienne, les clichés sont généralement de bonne qualité. Étonnamment, quand le mode portrait est activé, le capteur 44 mégapixels réalise de bien plus belles photos qu’en mode automatique, de jour ou de nuit. Il y a plus de contraste, plus de netteté et même une meilleure maitrise de la lumière. Et qu’est-ce que c’est fun de se prendre en photo en mode paysage !

test lenovo legion duel phone 2
Capteur selfie, mode automatique

test lenovo legion duel phone 2
Capteur selfie, mode portrait

test lenovo legion duel phone 2
Capteur selfie, mode portrait

Terminons avec la vidéo. Ce n’est pas un exercice très facile pour le Legion Duel Phone 2, mais il s’en tire avec les honneurs de jour (et moins de nuit). Il est capable de capturer en 8K à 24 images par seconde, en 4K à 60 images par seconde et en 1080p jusqu’à 240 images par seconde (par défaut en 1080p à 30 images par seconde). Vous êtes limité à 10 minutes consécutives en 4K et 8K, mais il n’y a aucune limite en 1080p. Enfin, une stabilisation électronique (avec le gyroscope) est proposée.

Les résultats sont très corrects, même si le lissage des détails est assez prononcé. Ce qui se remarque beaucoup en 8K. Vous aurez également une teinte plus froide en 4K et en 8K, ainsi qu’un contraste moins élevé, comme quand vous passez en mode « Photo HD ». Les raisons de cette différence sont identiques : en utilisant les pixels de façon autonome, ils doivent gérer seuls les informations reçues. En 1080p, la qualité est, paradoxalement, bien meilleure. En outre, dans cette qualité, vous pouvez basculer du capteur principal au capteur ultra grand-angle, ce qui est impossible en 4K/8K.

Conclusion

Nous avons pris plaisir à jouer avec le Legion Duel Phone 2. S’appuyant sur certaines des bonnes idées du premier Legion Duel, ce smartphone offre une expérience plus complète pour les gamers que les flagships moins typés. Parmi les qualités qui nous ont plu, nous retrouvons les touches tactiles sur les tranches, l’écran à la belle luminosité et qui plus est sensible à la pression, le système de refroidissement actif intégré au châssis, les très belles performances de la plate-forme, la bonne autonomie générale, la très belle expérience audio, ainsi que la coque offerte qui offre un excellent maintien. Et il y en a d’autres bien évidemment.

test lenovo legion duel phone 2

Parmi nos reproches, nous notons de petits défauts ergonomiques (des touches pas faciles à atteindre ou à activer), une customisation moins profonde de la plate-forme pour chaque jeu, une tendance à la surchauffe notable malgré les ventilateurs, un écran à la colorimétrie qui aurait pu être plus précise et, surtout, une expérience photo en demi-teinte, malgré un capteur selfie de haut vol. N’oublions pas non plus le chargeur 90 watts qui n’est pas fourni, même si le chargeur 65 watts devrait être un bon palliatif.

Beaucoup de bonnes idées. Certaines empruntées à la concurrence. D’autres, totalement inédites, comme le principe de la double charge sur les deux ports USB. En voilà une idée amusante. Nous retenons aussi son prix, plus bas que celui du ROG Phone 5 à configuration égale, alors que l’expérience gaming est presque équivalente. Nous continuons cependant à préférer techniquement la proposition d’Asus. Mais cela ne se joue à pas grand-chose. Un bravo d’encouragement pour la suite.



Note finale du test : Lenovo Legion Duel Phone 2

Il n'y a pas que ROG dans la vie du gamer mobile. Il y a aussi Legion. Avec ce deuxième Legion Duel Phone 2, Lenovo prouve qu'Asus ne doit pas se reposer sur ses lauriers, bien au contraire. Le smartphone offre une expérience complète, mais assez différente de la concurrence pour se démarquer. Si la marque chinoise n'offre pas l'éventail de réglage pour chaque jeu du ROG Phone 5, elle compense largement grâce aux "touches" tactiles configurables. Bonne autonomie, très belles performances, expérience audio au top, le Legion Phone Duel 2 compte quelques petits défauts sur la colorimétrie, la surchauffe, mais surtout l'expérience photo qui n'est convaincante que dans quelques situations.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !