Test du Samsung Galaxy S21 : une proposition premium, mais pas haut de gamme

 
test galaxy s21 cover 1

Après le test du Galaxy S21 Ultra, voici celui de la version standard, le Galaxy S21. Ici, Samsung a souhaité gommer certains défauts du Galaxy S20, tout en gardant une certaine distance avec le Galaxy S21 Ultra pour justifier la différence de prix. Un choix stratégique d’équilibriste permettant au flagship le plus abordable de Samsung d’être 50 euros moins chers que son prédécesseur. Mais reste-t-il haut de gamme pour autant ? Réponse dans ce test complet.

test galaxy s21 cover 1
Photo de samsung-galaxy-s21-128-go

Samsung Galaxy S21 (128 Go)

Meilleurs prix

  • Boulanger 859.00 € Voir Boulanger
  • Cdiscount 859.00 € Voir Cdiscount
  • Darty 859.00 € Voir Darty
  • Fnac 859.00 € Voir Fnac
  • Amazon 859.00 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 01/03/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.
Photo de samsung-galaxy-s21-256-go

Samsung Galaxy S21 (256 Go)

Meilleurs prix

  • Boulanger 909.00 € Voir Boulanger
  • Cdiscount 909.00 € Voir Cdiscount
  • Darty 909.00 € Voir Darty
  • Fnac 909.00 € Voir Fnac
  • Amazon 998.97 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 01/03/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Avec plus d’un mois d’avance sur son planning habituel, Samsung a présenté au début du mois de janvier ses nouveaux flagships haut de gamme, les Galaxy S21, S21+ et S21 Ultra. Nous vous les avons largement présentés, que ce soit au travers de nos dossiers, de notre prise en main vidéo ou de notre unboxing. Rendez-vous sur notre chaîne YouTube pour avoir accès à l’ensemble de ces contenus.

Même si nous n’en avons pas eu la confirmation auprès de Samsung lors de la conférence de lancement, il y a certainement deux raisons à la sortie hâtive des Galaxy S21. La première est l’absence de salon physique pour convaincre les journalistes, les influenceurs et les partenaires distributeurs. La seconde est le besoin de remplacer les Galaxy S20. Samsung a vu ses ventes reculer de 14 % en 2020. Et les modèles haut de gamme en sont (au moins) en partie fautifs.

Vous avez d’ores et déjà pu lire dans nos colonnes le test du plus grand des trois, le Galaxy S21 Ultra. Il est donc temps de passer au modèle le plus petit. Un modèle important, puisqu’il est non seulement le plus facile à utiliser à une main, mais également… le moins cher ! D’autant que le Galaxy S21 se paie le luxe d’être moins cher que son prédécesseur et d’en offrir plus pour un montant plus faible. Le Galaxy S21 offre donc un meilleur rapport qualité-prix sur le papier. Mais a-t-il gommé quelques-uns des défauts de son prédécesseur ? Réponse dans ce test complet.

Prix et disponibilité

Le Galaxy S21 est disponible à la vente depuis le 29 janvier dernier, que ce soit sur le site de Samsung ou chez les enseignes spécialisées. Il y est arrivé en même temps que les Galaxy S21+ et Galaxy S21 Ultra, après une période de deux semaines de précommandes.

Le Galaxy S21 est vendu au prix de 859 euros en version 128 Go. Il vous faut ajouter 50 euros pour doubler cet espace de stockage interne, soit 40 centimes d’euros le gigaoctet de stockage supplémentaire. C’est beaucoup moins cher que le prix des paliers de stockage des iPhone.

test galaxy s21 cover 4

Notez que, pour la première fois dans les Galaxy S, le choix de l’espace de stockage interne est important : le smartphone est incompatible avec les cartes microSD. Il n’est donc pas possible d’étendre la mémoire interne.

Samsung copie donc ici la stratégie d'Apple en termes de stockage. La firme l’adopte également dans le domaine des accessoires. Comme l’iPhone 12, le Galaxy S21 est dépourvu d’adaptateur secteur. Le smartphone n’est donc vendu qu’avec un câble USB type-C. Notez qu’un adaptateur secteur 25 watts est en vente sur la boutique Samsung au prix de 20 euros. Un chargeur sans fil 9 watts vous coûtera quant à lui 40 euros.

test galaxy s21 boite 1
Les écouteurs AKG fournis avec le Galaxy S20

Dernier point commercial, le Galaxy S21 est normalement livré sans écouteur. Mais la loi française oblige les constructeurs de smartphones à livrer des écouteurs avec leurs appareils. Le Galaxy S21 ne fait pas exception. Il est proposé en France à un prix très légèrement supérieur que dans d’autres pays européens (une dizaine d'euros), mais avec une paire d’écouteurs filaires (USB type-C) en provenance de AKG, une marque de Samsung.

Fiche technique

 Galaxy S21
Ecran6.2"
Dynamic AMOLED 2X
FHD+ (2400 x 1080 pixels)
421 pixels par pouce
120 Hz
HDR10+
Gorilla Glass Victus
ChipsetExynos 2100 (5nm)
OSAndroid 11 + One UI 3.1
RAM8 Go
Stockage128/256 Go
microSDNon
Capteur principalPrincipal :
12 MP avec autofocus Dual Pixel
taille du pixel : 1,8 micron
ouverture f/1.8 et stabilisation optique

Ultra grand angle :
12 MP
taille du pixel : 1,4 micron
ouverture f/2.2 et angle de vue à 120°

Téléobjectif :
64 MP avec autofocus Dual Pixel
taille du pixel : 0,8 micron
ouverture f/2.0 et stabilisation optique
zoom optique 1,1x, zoom hybride 3x, zoom numérique 30x
Mode vidéo8K @ 24 ips, 4K @ 60 ips, 1080p @ 240 ips et 720p @ 960 ips
Prise de son en stéréo
stabilisation électronique
compatibilité HDR10+
mode Super Steady avec capteur ultra grand-angle
Capteur selfie10 MP
taille du pixel : 1,22 micron
ouverture à f/2.2
autofocus Dual Pixel
Batterie4000 mAh
Recharge rapide 25W
Recharge sans fil Qi 15W
Charge inversée et charge inversée sans fil
5GOui
BiométrieScanner d’empreinte ultrasonique sous l'écran
Résistance à l'eauIP68

Contenu de la boîte

Avant de commencer à faire le tour du propriétaire, évoquons quelques instants la boîte. Comme vous pouvez le constater sur les photos ci-dessous, celle du S21 est beaucoup plus petite que celle du S20. Et pour cause, elle est moins fournie. Quand vous l’ouvrez, vous découvrez le smartphone dans un logement en carton. Sous le smartphone, il y a un rangement dans lequel vous retrouvez le câble USB type-C vers USB type-C. Et c’est tout !

test galaxy s21 boite 2

Pour les besoins de ce test, nous avons reçu de Samsung un Galaxy S21 Phantom Violet sans les écouteurs AKG qui sont normalement livrés avec le produit. Nous avons donc repris ceux de notre Galaxy S20 testé l’année dernière. Si vous achetez le S21, ce sont ces écouteurs qui devraient accompagner le produit. Rendez-vous dans la partie audio pour en savoir un peu plus. Nous avons également repris le chargeur 25 watts fourni avec le Galaxy S20 pour tester la charge rapide du Galaxy S21. Là encore, rendez-vous dans la partie autonomie de ce test pour en savoir plus.

Design

Nous avons sorti le Galaxy S21 de sa petite boîte. Et, à première vue, il semble différent de son prédécesseur. Peut-être est-ce dû au contour métallique plus épais et plus voyant. Ce contour, ici doré, tourne autour du smartphone et est très légèrement bombé. Il est moins fin non seulement physiquement, mais aussi esthétiquement, alors que celui du Galaxy S20 nous semble plus travaillé.

test galaxy s21 cover 3
Galaxy S20 à gauche et Galaxy S21 à droite

Le S21 nous semble aussi différent à cause du module photo, presque intégré dans le contour métallique vu juste avant. En réalité, ce n’est pas le cas. Une pièce de métal est positionnée par dessus. Et les formes de cette pièce répondent aux lignes du contour du smartphone pour donner l’illusion qu’il s’agit d’une seule et même pièce. Mais vous pouvez constater une légère séparation entre les deux pièces. Et celle des capteurs est moins brillante que celle du contour.

test galaxy s21 design 4

Les lentilles des capteurs photo sont toujours protégées par du verre, mais chaque partie en verre minéral est séparée des autres, placée dans un emplacement circulaire, donnant l’illusion (ici aussi) que les optiques sont larges. En réalité ils sont de la même taille. Le flash et le microphone pour la captation vidéo ne sont plus intégrés à ce module. Le premier flanque le module à sa droite. Et le second est déporté sur la tranche supérieure.

Le S21 nous semble différent. Peut-être est-ce à cause de ce nouveau coloris Phantom Violet qui sera la nouvelle robe iconique de la génération Galaxy S21. N’oublions pas non plus d’évoquer parmi les différences ce nouveau matériau utilisé par Samsung pour protéger le dos des Galaxy S21. Ce matériau est du polycarbonate offrant un toucher velours qui est loin d'être désagréable. Plus chaud que le verre minéral du Galaxy S20, le dos du Galaxy S21 est doux et ne retient pas les traces de doigt.

test galaxy s21 design 8

Cependant, malgré ces différences, nous retrouvons vite nos repères, avec un châssis qui reprend les fondamentaux du Galaxy S20. Les vrais changements sont donc avant tout esthétiques et non ergonomiques. Les éléments techniques n’ont que très peu bougé. Bouton de mise en marche et de contrôle du volume à droite. Port USB type-C, haut-parleur principal et microphone principal en bas. Microphone secondaire en haut pour la réduction de bruit active. Et quelques séparations pour isoler les antennes placées sur le contour métallique. Notez le déplacement du tiroir de la carte SIM depuis la tranche supérieure vers la tranche inférieure. Mais cela ne suffit pas à nous perdre.

test galaxy s21 design 5

De face, le S21 et le S20 se ressemblent beaucoup. Une grande dalle en façade. Un trou pour le capteur selfie positionné au centre de la bordure supérieure. Et un écouteur téléphonique toujours subtilement caché dans l’épaisseur entre le contour du téléphone et la bordure de l’écran. La dalle perd ses inclinaisons latérales, pour prendre une forme beaucoup plus plate. Les écrans incurvés ont perdu grâce aux yeux de Samsung. Les contours, autour de l’écran, sont de retour. Ça participe aussi à donner cette fausse impression de nouveauté. Une sorte d'esthétique “néo rétro“.

test galaxy s21 design 7

Enfin, les dimensions du S21 sont assez proches du S20. 151,7 mm de hauteur. 71,2 mm de largeur. Et 7,9 mm d’épaisseur. Le Galaxy S21 mesure donc la même taille que le Galaxy S20, à une exception : il est 0,3 mm plus large. Il pèse 170 grammes. Soit 7 grammes de plus que son prédécesseur. Ce n’est donc pas une révolution, mais une évolution que nous propose ici Samsung. Ce qui présente un avantage : la préhension est bonne, même à une seule main, et l’encombrement est maitrisé.

Écran

Nous avons évoqué l’écran dans la partie précédente. Nous allons maintenant entrer dans le détail. Le Galaxy S21 est équipé d’une dalle « Dynamic AMOLED 2X ». Technologiquement, c’est la même génération que l’écran des S20 et des Note 20. L’écran mesure 6,2 pouces de diagonal, sans changement par rapport à l’écran du S20. En revanche, la définition est largement moins élevée, puisque nous passons du Quad HD+ au Full HD+. Et, contrairement au Galaxy S21+, ce n’est pas une mauvaise idée.

test galaxy s21 ecran 1

Pourquoi ? D’abord, parce que la résolution du S20 était vraiment très élevée. Elle atteignait 563 pixels par pouce. Ici, la résolution descend fortement, passant à un plus raisonnable 421 pixels par pouce. À l’oeil nu, cela n’est pas si choquant. Et pour quasiment tous les usages, cette nouvelle résolution est largement suffisante (la lecture avec des caractères spéciaux types kanji ou alphabet arabe peut devenir légèrement moins agréable).

Deuxième raison, le gain en termes d’autonomie est très important, puisque le nombre de points à gérer est réduit de 70 %, passant de 4,6 millions à 2,6 millions. Moins de points à allumer, cela veut dire moins d’énergie pour les illuminer, mais aussi moins de calcul pour choisir ceux qu’il faut allumer. Samsung a certainement fait ce choix pour répondre à un point faible du S20 : son autonomie. Nous verrons dans la partie autonomie, justement, les gains apportés.

L’écran est compatible 120 Hz. Selon les informations de l’interface One UI, le S21 serait capable « d’ajuster automatiquement la fréquence d’actualisation de l’écran jusqu’à 120 Hz ». Comme le Note 20, le S21 serait donc capable de réduire le taux de rafraichissement. Notez que vous avez aussi la possibilité de le bloquer à 60 Hz pour économiser plus encore votre batterie.

test galaxy s21 ecran 4

L’écran est aussi compatible HDR10+. L’occasion d’évoquer la colorimétrie de la dalle du S21. Selon les relevés réalisés avec notre sonde, l’écran du Galaxy S21 reproduit très bien les couleurs. Nous avons testé les deux modes d’affichage, « naturel » et « vif ». Notez d’ailleurs que, par défaut, le mode vif est activé.

Le mode naturel offre un comportement presque parfait. Le Delta E moyen est de 1,1 seulement. La température des couleurs moyenne est de 6657 degrés. Et le taux de contraste est infini grâce à la nature de la dalle. Quelques couleurs dépassent un Delta E de 2 : le marron, le vert foncé et le bleu clair. Les jaunes sont pratiquement parfaits. En revanche, la luminosité manuelle maximum est relativement faible, puisqu’elle ne dépasse pas les 430 cd/m² (ce qui est toujours mieux que les 400 cd/m² atteint avec le Galaxy S20). Notez que, en pleine lumière, le système est en mesure d’accentuer encore la luminosité. Mais pas autant qu’en mode vif.

test galaxy s21 ecran 3

Le mode vif, justement, est plus excentrique, tout en gardant une belle homogénéité. Le Delta E moyen est de 3,9. La température moyenne des couleurs est légèrement supérieure à 7000 degrés. Quelques couleurs dépassent un Delta E de 6, comme le marron, le vert clair, le bleu clair et le violet. D’ailleurs, vous aurez une impression de voile bleu dans l’affichage des couleurs, tant les températures sont élevées. C’est un mode qui fait la part belle au HDR et aux couleurs vibrantes. Dans ce mode, la luminosité manuelle maximum est plus élevée : 530 cd/m².

Comme toujours, One UI propose de régler finement les couleurs de l’écran. Vous avez le choix entre les deux modes, bien sûr, mais vous pouvez aussi la possibilité de réduire ou accentuer chaque ton (bleu, rouge et vert) selon vos préférences. Une option proposée uniquement en mode vif, afin que les couleurs soient plus respectueuses, tout en conservant la bonne luminosité.

test galaxy s21 ecran 2

L’écran est protégé par du verre minéral. Il s’agit ici du Gorilla Victus, dernière génération de verre développé par Corning. Ce matériau est censé être plus résistant aux aléas de la vie tout en assurant à la couche tactile un temps de réponse très court. Et c’est le cas. Cependant, au-dessus de l’écran, Samsung dépose par défaut une protection. Celle-ci est très efficace, mais sujette elle-même aux rayures et aux petits tracas, comme celle du Galaxy S20. Attention donc à éviter de mettre le smartphone dans une poche ou un sac avec des clés, des stylos ou des pièces de monnaie.

Sous l'écran se cache un lecteur d'empreinte digitale à ultra-son. Ce capteur biométrique est, selon Samsung, plus grand que celui du Galaxy S20. Nous le trouvons à l'usage plus rapide et plus pratique à utiliser. Voilà une bonne amélioration.

Interface

Une fois le smartphone allumé, vous arrivez sur One UI, l’interface de Samsung qui a succédé il y a deux ans à Touchwiz. La version préinstallée dans les Galaxy S21 est estampillée 3.1 et s'appuie sur Android 11. Elle est donc plus récente que celle qui est accessible sur les flagships précédents, même le Galaxy Note 20, lancé avec One UI 3.0. Bien sûr, cette version sera poussée sur de nombreux appareils du parc installé de Samsung. Cependant, en attendant, elle reste exclusive aux Galaxy S21.

test galaxy s21 interface 1

Si vous êtes sous One UI 3.0, vous ne perdez cependant pas beaucoup au change. Les nouveautés de One UI 3.1 sont peu nombreuses. Et plus rares encore sont celles qui méritent le détour. L’intégration de Google Discover dans l’écran Samsung Upday. L’intégration de l’application Google Home dans le système One UI. Intégration de Google Duo dans l’application Téléphone. Et l’option pour supprimer les tags géolocalisés des métadonnées des photos. Pour le reste, vous retrouvez les changements apportés par la version 3.0 découverte avec le Note 20.

test galaxy s21 interface 2

Pour ceux qui ne connaissent pas One UI, il s’agit d’une interface qui propose une expérience relativement proche de celle d’Android stock, mais avec quelques petites touches esthétiques. Vous retrouvez bien évidemment deux écrans principaux dès le démarrage du téléphone, ainsi qu’un écran secondaire pour le fil d’actualité et d’informations personnalisées (« Samsung Upday»). Sur le premier écran d’accueil se trouvent le widget Search et le dossier Google, le Play Store, le Galaxy Store et Samsung Galerie. Sur l’écran secondaire, vous retrouvez un dossier Microsoft, Samsung Free, Game Launcher et Horloge.

test galaxy s21 interface 5
Samsung Free, Galaxy Store et Maintenance de l'Appareil

Quelques applications supplémentaires sont accessibles depuis le tiroir. Dont quelques partenaires commerciaux. Spotify. Netflix. Facebook. Si vous n’en avez pas l’utilité, vous pouvez bien évidemment les supprimer pour gagner de la place. D’autant que l’espace de stockage n’est pas extensible. Vous retrouvez aussi dès le démarrage du mobile les applications Samsung les plus importantes : Samsung Health (suivi de santé), SmartThings (domotique), Galaxy Wearable (connexion aux accessoires connectés de Samsung), SmartSwitch (transfert de données d’un smartphone vers le S21) et Bixby.

Et en, parlant de Bixby, l’assistant virtuel est toujours intégré dans One UI, même si Google Assistant est également préinstallé. Vous pouvez l’appeler en réalisant un appui long sur le bouton de mise en marche (commandes vocales) ou ouvrir l’application dédiée avec deux appuis rapides sur ce même bouton. Bixby est compatible avec les objets connectés à Samsung Wearable et à SmartThings. Vous pouvez donc allumer une lumière avec votre smartphone, activer vos écouteurs, ou payer avec Samsung Pay, etc. Comme Siri chez Apple, Bixby intègre des « capsules » et des routines. Les premières servent à connecter Bixby à d’autres applications. Les secondes permettent d’automatiser plusieurs actions. Bixby est méconnu. Et c’est dommage. Voilà pourquoi nous avons souhaité faire un petit focus dessus.

test galaxy s21 interface 4

Dans le menu Paramètres, quelques actions importantes à ne pas manquer. D’abord, le sous-menu « Ecran », pour réduire ou allonger le temps de veille, bloquer le taux de rafraichissement et modifier le profil colorimétrique. Ensuite « Position » qui permet de régler spécifiquement les autorisations à votre localisation. Enfin « Batterie et Maintenance de l’appareil » où vous retrouvez une application pour optimiser l’usage du téléphone, surveiller les applications en arrière-plan, activer ou désactiver le mode économie d’énergie, la charge rapide (et super rapide), la charge sans fil ou encore la charge inversée sans fil.

test galaxy s21 interface 3

Finissons ce tour de One UI avec les quelques volets pratiques. Vous retrouvez bien sûr le volet classique qui mélange paramétrages rapides et notifications en glissant du milieu de l’écran vers le bas. Samsung a ajouté dans ce volet deux raccourcis vers les objets et accessoires connectés. Bien sûr, l’agencement du volet est personnalisable. Vous retrouvez aussi, comme sur le Galaxy S20, le volet latéral bien pratique pour ouvrir plusieurs applications en même temps (mode multifenêtre).

Performances

Passons maintenant aux performances. Le smartphone est équipé d’un Exynos 2100, nouveau composant haut de gamme développé par Samsung et premier SoC de la firme gravé en 5 nm. Sa structure est assez proche de celle des derniers Snapdragon de Qualcomm : huit coeurs, un coeur très performant, trois coeurs performants (mais un peu moins), quatre coeurs peu gourmands pour les tâches quotidiennes. Il est cadencé jusqu’à 2,9 GHz. Il intègre un Mali-G78 MP14, un GPU plus ambitieux que celui de l’Exynos 990. Il est compatible 5G, bien sûr. Et il est accompagné de 8 Go de RAM, soit 4 Go de moins que la version 5G du S20.

test galaxy s21 performance 1

Au quotidien, cette plate-forme s’avère fluide. Elle prend en charge toutes les applications usuelles. Et les coeurs économes en énergie semblent être suffisants pour cela. Mais qu’en est-il quand vous avez besoin de nervosité ? Nous avons évidemment réalisé quelques tests non seulement avec les benchmarks usuels, mais nous avons également installé quelques applications ludiques.

test galaxy s21 performance 2

Côté benchmarks, nous obtenons des scores très cohérents par rapport au Galaxy S21+. Nous obtenons 626 000 points sur AnTuTu. 1056 et 3341 points sur Geebench (single-core et multi-core, respectivement). Nous obtenons 7713 points sur Slingshot, 6717 points sur Slingshot Extreme et 5792 points sur Wild Life. Retrouvez aussi ci-contre les résultats de GFX Bench.

test galaxy s21 performance 3

Le stress test Wild Life de 3DMark, lequel dure 20 minutes, nous en apprend davantage sur le fonctionnement du smartphone. D’abord, les performances sont fortes au départ, mais cela ne dure pas. Rapidement, le SoC bride ses performances pour se stabiliser aux deux tiers environ. A partir de là, le Galaxy S21 offre des performances stables jusqu’à la fin. Deuxième enseignement, l’autonomie est fortement mise à mal quand une application gourmande est lancée. Le S21 a perdu 10 points de batteries en 20 minutes. Soit une autonomie en jeu de 3 heures et 20 minutes. Et ce malgré des performances bridées dès les premières minutes.

test galaxy s21 performance 4

Enfin, le Galaxy S21 est monté en température. La capteur interne mesure plus de 40°. Vous le ressentez clairement en touchant les parties métalliques autour du téléphone et sur le module photo. Notez que tous ces scores ont été obtenus avec le taux de rafraichissement 120 Hz variable. Cela veut dire que vous pourriez obtenir des résultats un peu plus élevés avec un taux de rafraichissement fixé à 60 Hz.

test galaxy s21 performance 5

test galaxy s21 performance 6

À l’usage, le Galaxy S21 offre un certain confort pour les joueurs. Nos jeux étalons, Dead Trigger 2 et Dead Cells fonctionnent très bien sur le smartphone. Nous avons notamment pris beaucoup de plaisir sur Dead Cells, un jeu nerveux qui demande à ce que l’écran soit réactif et précis. Et ce fut le cas. En revanche, nous avons essayé d’installer des émulateurs. Si les consoles relativement anciennes sont bien supportées, comme l’année dernière, nous avons eu la mauvaise surprise de voir Citra et Dolphin, émulateurs 3DS et Wii respectivement, offrir une expérience dégradée. Est-ce un manque de RAM ? Ou une mauvaise optimisation ? Nous ne saurions l'expliquer avec assurance.

Autonomie et recharge

Avec une telle puissance, qu’en est-il de l’autonomie ? C’est un sujet épineux. En effet, l’autonomie était certainement le plus gros défaut du Galaxy S20. Et nous attendions de la part de Samsung un réel effort dans ce domaine. Il y a une bonne et une mauvaise nouvelle dans ce domaine. Commençons par la mauvaise. La batterie n’a pas évolué entre le S20 et le S21 : il s’agit toujours d’un modèle offrant une capacité de 4000 mAh. Peut-être y a-t-il des améliorations cachées au niveau des cellules, du substrat ou du contrôleur. Mais nous y croyons guère.

test galaxy s21 design 1

Alors quelle est la bonne nouvelle ? Samsung a pris un certain recul après le Galaxy S20 et fait certains choix cohérents vis-à-vis du format et de l’usage. Car, comme l’iPhone 12 avec qui le Galaxy S21 partage quelques caractéristiques, les acheteurs d’un Galaxy S21 préfèreront certainement plus d’autonomie et peut-être un peu moins de puissance. Voire même moins d’extravagance. Définition d’écran moins élevée. Chipset plus efficace. Rétroéclairage bridé. Fréquence d’affichage adaptative. Etc.

Résultat, l’autonomie du Galaxy S21 est meilleure que celle du Galaxy S20 5G (nous ne comparons pas avec la version 4G du Galaxy S20, car nous n’avons pas eu l’occasion de la tester). Elle est même en moyenne 15 % plus élevée. Ce qui permet au smartphone de tenir une journée complète en usage mixte (un peu de surf, un peu de messagerie, un peu de jeu, un peu de musique, un peu de streaming vidéo). Attention, si vous aimez jouer sur votre smartphone, l’autonomie va rapidement fondre. Si le chipset Exynos est capable de réduire considérablement sa consommation, il devient vite gourmand quand il est sollicité.

test galaxy s21 autonomie 2

Cette demi-bonne nouvelle en autonomie n’est pas assortie d’une recharge rapide qui réduira le temps d’immobilisation du smartphone. En effet, le Galaxy S21, comme le S21+ et le S21 Ultra est compatible charge rapide, mais la puissance maximale compatible est de 25 watts. Le S21 profite donc d’une charge identique à celle de son prédécesseur. Nous sommes relativement loin de la concurrence. Seul l’iPhone 12 fait aujourd’hui moins bien avec une charge rapide filaire 20 watts.

test galaxy s21 autonomie 3

Nous avons testé la vitesse de charge à partir de 0 %. Et voici nos relevés. Nous avons atteint les 15 % de charge en 7 minutes. Puis les 35 % de charge en 15 minutes. Nous avons atteint les 50 % de charge en 25 minutes, les 58 % de charge en 30 minutes, les 70 % en 38 minutes et 80 % en 45 minutes. Vous constatez que la charge ralentit à partir de 50 %, ce qui est normal. Et elle le fait de plus en plus.

test galaxy s21 autonomie 1

Il nous a ainsi fallu 55 minutes pour dépasser les 90 %. Nous sommes arrivés à la charge complète en 1 heure, 10 minutes et 30 secondes précisément. Attention, ces chiffres sont obtenus avec le téléphone éteint. Cela veut dire qu’il ne consomme pas d’énergie pendant cette période. Si vous l'allumez pendant la charge, le cycle complet sera plus long.

Comme les autres Galaxy S21 et comme son prédécesseur, le Galaxy S21 est compatible charge sans fil et charge inversée (même sans fil). La première accepte une puissance de 15 watts, ce qui est relativement courant. L’iPhone 12 profite d’une puissance similaire. Les chargeurs Qi vendus sur la boutique officielle de Samsung offrent justement cette puissance. Nous n’avons pas eu l’occasion de tester la vitesse de charge. Mais nous pensons qu’il faut environ deux bonnes heures pour recharger entièrement la batterie avec cette technologie.

Audio

Passons maintenant à la partie audio. Comme expliqué en début de test, le Galaxy S21 a été dépouillé de nombreux accessoires, dont l’adaptateur secteur. Heureusement, la loi française oblige les constructeurs à fournir une paire d’écouteurs. Samsung ne nous a pas livré avec votre unité de test les écouteurs qui accompagneront les versions commerciales du Galaxy S21. Cependant, nous supposons qu’il s’agit des écouteurs AKG filaires qui étaient disponibles dans la boîte du Galaxy S20.

test galaxy s21 audio 1

Nous avons donc repris ceux que nous détenions et les avons branchés à notre Galaxy S21. Ce sont de bons écouteurs filaires, avec un design intra-auriculaire permettant de bénéficier d’une isolation passive. Ils offrent une expérience audio qualitative, riche sur toutes les gammes, mêmes les basses. Une télécommande avec microphone est présente au milieu du câble pour déporter certains contrôles. Ils font partie des meilleurs kits mains libres proposés avec les smartphones. Et nous trouvons cela dommage qu’ils aient été retirés.

Le casque fourni avec le S21 devrait être compatible USB type-C, puisque Samsung a retiré les ports jack 3,5 mm pour des raisons de place. L’absence de ce port est de moins en moins problématique grâce à l’afflux considérable de casques TWS. Dans ce domaine, le Galaxy S21 ne fait pas mieux que les autres (mais pas moins bien non plus) : il est compatible Bluetooth 5.0. Ce qui veut dire qu’il supporte aussi les écouteurs sans fil de la concurrence.

test galaxy s21 design 3

Le Galaxy S21 est également pourvu d’un double haut-parleur. Le premier haut-parleur est situé sur la tranche inférieure et le second est caché dans l’écouteur téléphonique (lui-même caché dans la bordure du smartphone). Ces deux éléments profitent évidemment de l’expertise audio de AKG. Le son proposé est clair et puissant, notamment dans les mediums et les aigus. Du côté des graves, seul le premier haut-parleur en délivre. Nous en aurions aimé un peu plus. Et nous en aurions aimé aussi dans le second haut-parleur. Mais l’expérience audio est aussi bonne que sur le S20. Peut-être même un peu meilleure.

Nous ne pouvons pas finir cette partie audio sans parler de l’expérience téléphonique. Ici, rien à signaler durant nos tests : le Galaxy S21 isole bien votre voix pour que votre correspondant ne loupe aucun mot important. Et inversement. Et ce aussi en LTE qu’en WiFi, si vous avez l’habitude d’échanger des messages vocaux sur WhatsApp ou Facebook Messenger.

Photo et vidéo

Abordons enfin la dernière partie du test : la photo. Avant de commencer, rappelons les éléments présents dans le bloc à l’arrière et le poinçon à l’avant. Nous avons d’abord un capteur selfie de 10 mégapixels avec autofocus Dual Pixel et objectif ouvrant à f/2.2. À l’arrière, le capteur principal est un modèle 12 mégapixels. C'est le capteur par défaut. Il intègre un autofocus Dual Pixel. Chaque pixel mesure 1,8 micron. Son objectif est stabilisé et il ouvre à f/1.8.

test galaxy s21 photo 1

Nous avons ensuite un capteur 64 mégapixels stabilisé avec autofocus Dual Pixel également. Chaque pixel mesure 0,8 micron. Il est accompagné d’un téléobjectif stabilisé ouvrant à f/2.0. Le rapport du zoom optique est de 1,1x. Le zoom hybride est de 3x. Et le zoom numérique peut atteindre 30x. Et nous avons enfin un capteur 12 mégapixels accompagné d’un objectif grand-angle 120°. L’objectif ouvre à f/2.2. Et chaque pixel mesure 1,4 micron.

test galaxy s21 photo 14

Grosso modo, Samsung a repris l’équipement du Galaxy S20 pour fournir le Galaxy S21. Tout simplement. Chaque élément cité plus haut est identique entre les deux modèles. Ce qui change en revanche, c’est le composant qui transforme les signaux lumineux capturés par les capteurs en photo. Samsung a amélioré les algorithmes pour créer des images plus vives et plus contrastées. Voilà une bonne nouvelle. L’autre bonne nouvelle est la nouvelle interface photo. Elle s’enrichit d’un mode nuit très populaire en 2020. Et elle offre la possibilité d’ajouter, ou d’enlever, des modes photo à la volée, selon vos besoins. C’est une excellente idée.

test galaxy s21 photo 3
Capteur principal. Mode automatique

Passons aux résultats en commençant avec le capteur principal. Premier élément important : les photos nous semblent plus lumineuses cette année qu’en 2020, notamment avec le capteur principal. Les couleurs sont naturelles, sans exagérations du HDR, et les photos sont bien détaillées. Il y a du contraste. Il n’y a pas de surexposition ni de perte de détails dans les ombres. Grâce aux modes scènes automatiques, vous obtenez un réglage à propos dans quasiment toutes les situations. Et, miracle absolu, l’autofocus fonctionne enfin convenablement !

test galaxy s21 photo 2
Capteur principal. Mode automatique

Le capteur grand-angle offre lui aussi des clichés avec du détail et des couleurs bien respectées. L’angle de vision est très large (120°) et permet de prendre de beaux paysages. Pour les photos de proximité, nous lui préférons le capteur principal. Pour deux raisons : d’abord parce que les déformations dues à l’optique ne sont pas toujours bien redressées (voir la photo ci-dessous). Ensuite parce qu’il est moins lumineux. Les couleurs sont parfois un peu plus ternes.

test galaxy s21 photo 4
Capteur grand-angle. Mode automatique

Côté zoom optique, nous attendions mieux de la part de Samsung. D’autant plus que la concurrence directe est plus énergique dans ce domaine. Certes, l’iPhone 12 ne propose pas de zoom optique, réservant cette apanage aux modèles Pro, mais le zoom est ici assez frustrant. Pourquoi ? Parce que le rapport de zoom optique n’est seulement que de 1,1x. Nous en voulons pour preuve la longueur focale du « téléobjectif » : 29 mm. Et celle du capteur principal : 26 mm. Le rapport est de 1,1. Pour preuve, le zoom optique affiché du Galaxy S21 Ultra est de 10x. Les longueurs focales affichées sont de 24 mm pour le capteur principal et 240 mm pour le téléobjectif. Le compte est bon, Maitre Capello !

test galaxy s21 photo 5
Capteur téléobjectif. Zoom hybride 3x. Mode automatique

De fait, le zoom « hybride 3x » présenté par Samsung est, en grande partie, un zoom numérique. Heureusement, donc, que vous avez une définition de 64 mégapixels pour zoomer dans la photo. Sinon, le résultat serait terrible. Avec le zoom 3x, ce capteur offre donc des clichés très intéressants, avec de la couleur, de la lumière et du piqué (celui proposé par le raccourci sur l’interface).

test galaxy s21 photo 6
Gauche à droite, haut en bas : capteur principal (sans zoom), capteur avec zoom hybride 3x, zoom numérique 10x et zoom numérique 30x

Avec le zoom 10x, nous perdons beaucoup en finesse, mais cela reste acceptable. Au-delà, vous aurez un vague ensemble de pixels grossiers, de jour comme de nuit (et surtout de nuit). D’autant plus que le stabilisateur n’est pas calibré pour compenser des mouvements avec un tel rapport de zoom. Sachez que le Galaxy S21 propose de monter en 30x. Il aurait été préférable de faire comme Apple : bloquer le zoom numérique à un rapport acceptable. Comme quoi, Samsung ne copie pas toujours Apple…

Notez que le capteur 64 mégapixels enregistre les clichés en 12 mégapixels par défaut, pour apporter une certaine homogénéité avec les autres capteurs. Bien sûr, vous pouvez choisir d'enregistrer les photos en 64 mégapixels en permanence : c’est la troisième option en partant de la droite, en haut de l’écran. Et en mode Pro, vous pouvez enregistrer les images au format RAW (option disponible avec tous les capteurs), afin d'avoir plus d'options de retouche avec un logiciel comme Photoshop.

test galaxy s21 photo 10
Capteur Principal. Mode automatique

De nuit, les résultats des trois capteurs auraient pu être bons, mais sans plus. Grâce à l’arrivée du mode nuit (dont le temps de pause est de 2 secondes par défaut, mais qui peut être allongé), de la lumière apparaît enfin, pour le plus grand bonheur des noctambules. Plus de lumière, plus de détails. Plus de couleurs aussi. Mais pas forcément autant de maitrise : impossible de lire par exemple les lettres de l’enseigne sur la photo ci-dessus (que ce soit avec le capteur principal ou celui avec le zoom hybride).

test galaxy s21 photo 9
Capteur téléobjectif. Zoom hybride 3x. Mode nuit

Nous sommes globalement satisfaits des résultats offerts par ce mode nuit. Même s’il a mis du temps à venir, ne boudons pas notre plaisir. Vous pouvez voir ci-contre quelques exemples de clichés réalisés avec et sans mode nuit, avec tous les capteurs. Notez que le mode nuit est compatible avec tous les capteurs, mais le zoom numérique est ici bridé à 10x. Permettre de monter à 20x ou 30x aurait été totalement inutile. Ce n'est donc pas une grande perte.

test galaxy s21 photo 12
Capteur principal. Avec mode nuit (gauche) et sans mode nuit (droite)

Côté portrait, le Galaxy S21 réalise de beaux clichés. Que ce soit avec le capteur principal, le capteur 64 mégapixels ou le capteur selfie. Le détourage du modèle est souvent précis, même si quelques mèches rebelles de cheveux échappent à la vigilance de l’algorithme. Et l’effet de flou est bien prononcé, peut-être même plus qu’auparavant. Notez que le mode portrait n’est pas nouveau : il s’agit du nouveau nom du mode Live Focus.

test galaxy s21 photo 7
Capteur téléobjectif. Zoom hybride 3x. Mode portrait

Sachez que ce mode portrait active par défaut le capteur 64 mégapixels et le zoom hybride 3x (pour simuler une longueur focale 70 mm idéale pour les portraits, justement).

test galaxy s21 photo 8
Capteur téléobjectif. Zoom hybride 3x. Mode portrait

Le capteur selfie de 10 mégapixels réalise des clichés très satisfaisants, avec beaucoup de lumière, du contraste et des détails. Il est compatible avec le mode nuit et le mode portrait (mais pas les deux en même temps). C'est la troisième année consécutive que Samsung utilise un capteur 10 mégapixels en façade avec un autofocus Dual Pixel. Et c'est une très bonne nouvelle, car les capteurs selfies avec un bon autofocus sont encore assez rares.

test galaxy s21 photo 13
Capteur selfie. Mode portrait

Notez enfin que le Galaxy S21, comme son prédécesseur, filme en 8K, mais à 24 images par seconde seulement. C’est la limite basse pour les films (si vous baissez nombre d’images par seconde, vous percevrez un manque de fluidité). Nous vous conseillons plutôt de de filmer en 1080p (ou en 4K si vous avez la télé qui va avec). C’est avec le capteur grand-angle que vous aurez la meilleure expérience, puisqu’il est le seul compatible avec le mode « Super Steady » qui corrige mieux les tremblements et les mouvements parasites. Le son est capturé en stéréo. Ce n'est pas nouveau, mais c'est toujours appréciable.

Conclusion

Le Galaxy S21 est un bon smartphone. En plus, il est beau. Cette robe Phantom Violet, mariée à un contour doré, est élégante. Il a également de nombreuses qualités, aussi bien en termes d’interface que d’ergonomie ou d’écran. Les écrans des Galaxy S21 sont tous les trois bons. Celui du plus petit de la fratrie ne fait pas exception, avec une excellente reproduction des couleurs et un contraste impeccable. C’est un très bel écran, même si la luminosité maximale est un peu faible.

test galaxy s21 cover 5

Nous sommes également ravis de voir que Samsung à corriger ou estomper quelques défauts du Galaxy S20. Notamment l’autonomie du smartphone : elle est bien meilleure pour des usages classiques. Et l’autofocus de l’appareil photo est enfin capable de fixer un objet, même quand il est prêt. Sans oublier le mode nuit pour améliorer les clichés quand la lumière est faible.

Le Galaxy S21 offre-t-il une expérience haut de gamme ? Plus vraiment ET pas encore. Plus vraiment, parce que Samsung a concédé sur certains points : moins de RAM, un espace de stockage non extensible, pas de chargeur inclus, une résolution plus faible (même si cela a des avantages), un dos en plastique (même si ce n’est pas moche). Et pas encore parce que l’équipement photo n’a pas évolué (avec un zoom hybride qui veut faire croire que c’est un zoom optique), parce que la charge rapide est encore trop lente et parce que la plate-forme n’est pas capable de faire tourner convenablement les applications les plus gourmandes du Play Store.

Nous aimons bien le Galaxy S21. C’est un smartphone qui n’a pas de gros défaut. Et il a de vraies qualités. Mais est-ce bien suffisant aujourd’hui, face à la concurrence ? Car, malgré son prix en léger recul, le Galaxy S21 doit se mesurer à des téléphones irréprochables, lesquels sont parfois vendus moins chers. Comme en 2020, Samsung n’arrive pas à équilibrer le prix et les prestations.

Photo de samsung-galaxy-s21-128-go

Samsung Galaxy S21 (128 Go)

Meilleurs prix

  • Boulanger 859.00 € Voir Boulanger
  • Cdiscount 859.00 € Voir Cdiscount
  • Darty 859.00 € Voir Darty
  • Fnac 859.00 € Voir Fnac
  • Amazon 859.00 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 01/03/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.
Photo de samsung-galaxy-s21-256-go

Samsung Galaxy S21 (256 Go)

Meilleurs prix

  • Boulanger 909.00 € Voir Boulanger
  • Cdiscount 909.00 € Voir Cdiscount
  • Darty 909.00 € Voir Darty
  • Fnac 909.00 € Voir Fnac
  • Amazon 998.97 € Voir Amazon
Ces prix ont été actualisés le 01/03/2021 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.


Notre verdict

Le Galaxy S21 offre une évolution intéressante du Galaxy S20, autant esthétique que technologique. Même s'il reste quelques défauts, le smartphone gomme quelques soucis rencontrés avec son prédécesseur. L'autonomie est meilleure. Les photos sont plus belles. Et l'écran est toujours l'un des meilleurs du marché. Mais, le Galaxy S21 s'appuie cependant trop sur son prédécesseur, notamment sur la partie photo. Et pour justifier une petite baisse tarifaire, Samsung n'a pu s'empêcher de faire quelques concessions, particulièrement sur les accessoires. Un choix discutable pour un smartphone vendu plus de 800 euros.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !
test xiaomi mi 11 cover 3
Test Xiaomi Mi 11 : une timide évolution du Mi 10

Un peu plus d’un mois après l’officialisation du Mi 11 en Chine, Xiaomi a confirmé son arrivée en Europe le 8 février 2021. Successeur du Mi 10, il en reprend non seulement le positionnement tarifaire, mais également quelques éléments techniques….

S21+ 3
Test du Galaxy S21+ : Samsung se contente du maximum

Le Galaxy S21+ fait partie de la nouvelle gamme premium de Samsung. Se plaçant entre le S21 classique et le S21 Ultra, il cherche à proposer le meilleur de la marque coréenne sans pour autant partir vers un tarif astronomique….

Samsung Galaxy S21 Ultra et sa boite
Test Samsung Galaxy S21 Ultra : la puissance à l’état pur

Le Galaxy S21 Ultra est arrivé à la rédaction : nous nous sommes empressés de le tester sous toutes les coutures. Design, puissance du processeur, qualité photo, autonomie… On vous dit tout sur le nouveau smartphone premium de Samsung. Quelques…

Xiaomi Redmi Note 9T 5G
Test Redmi Note 9T : la 5G pour tous à moins de 250 €

Xiaomi commence fort en ce début d’année 2021 en nous proposant le Redmi Note 9T. Un smartphone abordable et performant pour moins de 250 €, le tout mettant en avant le nouveau fer de lance de tous les constructeurs :…