Test de l’iPhone 11 Pro : Apple revient au top, mais à quel prix !

test iphone 11 pro performances

Maj. le 27 septembre 2019 à 11 h 55 min

Les nouveaux iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max sont arrivés. Pendant plusieurs jours nous avons posé notre smartphone Android sur le bureau et embarqué avec nous l’iPhone 11 Pro pour un usage quotidien. Le meilleur d’Apple est-il à la hauteur des 1159 euros demandés ? Réponse dans notre test complet.

test iphone 11 pro

Comme chaque année, l’annonce des nouveaux iPhone suscite excitation, indignation ou surprise. En 2019, la marque à la Pomme était particulièrement attendue. Sur un marché ultra concurrentiel, comment justifier un prix d’appel de plus de 1000 euros ? Cette question semble d’autant plus légitime que les alternatives se multiplient, parfois pour le pire, souvent pour le meilleur. Huawei et Samsung brillent sur le segment des smartphones ultra premium alors que les constructeurs chinois dominent l’entrée et le milieu de gamme. OnePlus parvient même à s’imposer comme une alternative haut de gamme aux modèles les plus chers.

En 2018, la firme de Cupertino a eu bien du mal à justifier son positionnement tarifaire. Malgré trois modèles, la marque a reconnu que les ventes baissaient. En cause, des prix élevés, des concurrents de plus en plus agressifs, et… le manque d’innovation. En 2019, Apple sort donc l’artillerie lourde. Autrefois roi de la photo, l’iPhone s’est fait détrôner par ses rivaux (Huawei P30 Pro, Galaxy Note 10, Google Pixel 3). Qu’à cela ne tienne, l’iPhone 11 Pro débarque avec un triple capteur photo prometteur. Il s’accompagne d’une nouvelle puce A13 Bionic (plus performante et promettant une meilleure autonomie), d’un nouvel écran et d’autres nouveautés significatives. Suffisamment pour justifier un prix de 1159 euros ?

Prix et date de sortie : ça pique !

L’iPhone 11 Pro est disponible depuis le 20 septembre 2019 à partir de 1159 euros. Pour ce prix, vous devrez vous contenter de 64 Go de stockage. Les versions 256 et 512 Go sont vendues respectivement à 1329 et 1559 euros. Apple décline une nouvelle fois son modèle le plus haut de gamme en version Max. Les prix démarrent à 1259 euros (64 Go) et atteignent les 1659 euros (512 Go). Le modèle intermédiaire de 256 Go coûte 1429 euros. Comme en 2018, le géant américain propose un modèle plus “abordable”, mais aussi moins bien équipé. L’iPhone 11 est commercialisé à 809 (64 Go), 859 (128 Go) ou 979 euros (256 Go).

test iphone 11 pro prix

Sur son site officiel, Apple propose de réduire le montant (salé) de la facture grâce à une offre de reprise (490 euros pour l’iPhone XS Max par exemple). Les sites spécialisés (Back Market, Volpy, etc.) vous en donneront certainement un meilleur prix.

 iPhone 11iPhone 11 ProiPhone 11 Pro Max
64 Go809 euros1159 euros1259 euros
128 Go859 euros - -
256 Go979 euros1329 euros1429 euros
512 Go -1559 euros1659 euros

Fiche technique

 iPhone 11iPhone 11 ProiPhone 11 Pro Max
Dimensions150,9 mm x 75,7 mm x 8,3 mm144 x 71,4 x 8,1 mm158 x 77,8 x 8,1 mm
Poids194 g188 g226 g
EcranLCD 6,1"Liquid RetinaOLED 5,8" Super Retina XDROLED 6,5" Super Retina XDR
Définition1 792 x 828 pixels à 326 ppp 19,5:92 436 x 1 125 pixels à 458 ppp, 19,5:92 688 x 1 242 pixels à 458 ppps, 19,5:9
Reconnaissance faciale 3DOuiOuiOui
Capteur d'empreintesNonNonNon
SoCA13 (7nm)A13 (7nm)A13 (7nm)
Mémoire interne64/128/256Go64/256/ 512 Go64/256/ 512 Go
microSDNonNonNon
Double SIMOuiOuiOui
RAM4 Go6 Go6 Go
Capteur photo principalDouble capteur 12 MP+ 12 MPTriple capteur 12+ 12 Mp + 12 MpTriple capteur 12+ 12 Mp + 12 Mp
- Zoom optiqueZoom optique arrière 2x2x2x
Capteur photo secondaireCapteur unique de 12 MpCapteur unique de 12 MpCapteur unique de 12 Mp
OSiOS 13iOS 13iOS 13
ConnectivitéWi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac/ax, Bluetooth 5.1Wi‑Fi 802.11ac, Bluetooth 5.0Wi‑Fi 802.11ac, Bluetooth 5.0
NFCOuiOuiOui
Port infrarougeNonNonNon
Batterie2942 mAh2658 mAh3174 mAh
Recharge rapideOui 15W (chargeur rapide vendu séparément)Oui 18W (chargeur rapide inclus)Oui 18W (chargeur rapide inclus)
Recharge sans filOuiOuiOui
Recharge sans fil inverséeNonNonNon

Design vieillissant

Cette année encore, les choix esthétiques d’Apple font débat. Il faut dire que les designers ne risquent pas la fracture du cerveau (on sait que ça n’existe pas). L’iPhone 11 Pro ressemble énormément au XS qui lui-même était quasiment identique au X. De face, on ne distingue pas le petit nouveau de ses grands frères. L’encoche renfermant Face ID, les contours de l’écran, tout reste identique.

test iphone 11 pro face id

Au dos, Apple est contraint de recentrer son logo en plein milieu de la coque pour laisser la place à son énorme module photo (inspiré du Huawei Mate 20 Pro lancé en 2018 ?). Plaque de cuisson, handspinner… ce choix esthétique a suscité moqueries et quolibets sur la toile, avec un humour plus ou moins recherché. Positionnée dans le coin supérieur gauche, l’énorme protubérance occupe une bonne partie du dos de l’iPhone 11 Pro. Imposante, elle fait tache sur un design certes classique, mais toujours élégant. Au risque de nous classer dans le camp des “c’était mieux avant”, nous ne sommes pas sûrs que Steve Jobs aurait accepté une telle chose.

test iphone 11 pro appareil photo

Pour le reste, la prise en main est excellente. L’iPhone a pris un peu de poids en un an : 188 g contre 177 g pour le XS. Cette prise de masse s’explique par l’intégration du “verre le plus solide au monde”. Soit, cela reste du verre et toute chute peut donc être fatale. En revanche, le nouveau revêtement mat réduit énormément les traces de doigts, pour notre plus grande satisfaction.

Grâce à son format compact (144 x 71,4 x 8,1 mm), l’iPhone 11 Pro peut s’utiliser à une main avec confort et c’est assez rare en 2019 pour le souligner. Enfin, notons que la certification IP68 autorise une immersion dans l’eau (pas le champagne ou un soda) jusqu’à 4 mètres pendant 30 minutes.

test iphone 11 pro performances

Avec l’iPhone 11 Pro, nous avons la confirmation qu’Apple ne dicte plus les codes esthétiques du marché. Le design de tout nouveau modèle commence à dater face à des concurrents comme le Galaxy S10 ou le Note 10 (et leur excellent ratio taille-écran). Avec le Mate 30 Pro, Huawei démontre lui aussi tout son savoir-faire en la matière.

test iphone 11 pro vs fold vs note 10

Écran Super Retina XDR : effet garanti !

À première vue, l’écran OLED de l’iPhone 11 Pro est le même que celui du XS : même encoche dédiée à Face ID, mêmes contours, même taille (5,8 pouces). Le petit nouveau hérite également de plusieurs technologies déjà présentes dans le XS. True Tone ajuste la balance des blancs en fonction de l’environnement, Night Shift teinte l’écran de jaune lorsque la nuit tombe, Lever pour allumer sort le smartphone de veille dès qu’on le saisit. En revanche, Apple abandonne définitivement 3D Touch et intègre Haptic Touch, inauguré sur l’iPhone XR l’année dernière. Dans les faits, cette technologie ne change rien à un détail près : sur le clavier, activer la navigation dans le texte nécessite une pression plus forte.

test iphone 11 pro ecran

Apple a surtout travaillé sur la qualité d’affichage. L’iPhone 11 Pro hérite des atouts du Pro Display XDR, le moniteur hors de prix lancé en même temps que le nouveau Mac Pro. Baptisée Super Retina XDR sur le 11 Pro, cette technologie promet une luminosité record (800 nits en extérieur, 1200 nits avec les vidéos HDR), une meilleure colorimétrie et plus de contrastes (2,000,000:1). L’ensemble est saupoudré de HDR10 et Dolby Vision.

À l’usage, difficile de voir une différence nette entre l’écran de l’iPhone 11 Pro et celui du XS. La petite taille de l’écran explique sans doute cela. Néanmoins, Apple semble tenir ses promesses. En extérieur, l’excellente luminosité autorise la lecture de vidéos sombres sans être gêné par les reflets. D’ailleurs, les contenus compatibles HDR10 et Dolby Vision n’ont jamais été aussi beaux. Comme toujours, la marque à la Pomme démontre son savoir-faire pour retranscrire des couleurs réalistes tout en conservant un haut niveau de contrastes. Une fois encore, l’écran de l’iPhone 11 Pro figure parmi les meilleurs du marché.

Audio

Comme l’iPhone XS, le 11 Pro intègre deux haut-parleurs délivrant un son stéréo. Apple apporte quelques améliorations à son système audio. Il ajoute la compatibilité Dolby Atmos afin de diffuser un son 3D plus immersif. Apple promet des sensations comparables au cinéma. Oui, le discours marketing est souvent quelque peu exagéré. Néanmoins, nos tests se révèlent concluants. L’iPhone 11 Pro délivre un son puissant et équilibré qui ravira les amateurs de musique. En vidéo ou en jeu, l’immersion est bien au rendez-vous.

test iphone 11 pro audio

Bien qu’il soit qualifié de Pro, ce modèle n’hérite pas d’un USB-C (contrairement à l’iPad Pro), mais conserve le lightning si cher à Apple. En l’absence de jack 3,5 mm, il sera l’unique port capable d’accueillir des casques filaires… lightning. Les Earpods que vous trouverez dans la boîte y resteront probablement. Peu pratiques (ils tombent facilement de l’oreille), ils délivrent un son trop moyen pour 2019. Au cas où vous décideriez de connecter un casque filaire déjà en votre possession, ne cherchez pas d’adaptateur jack/lightning dans la boîte. Apple semble estimer ne pas avoir à le fournir. Si vous n’en avez pas, il faudra donc remettre la main à la poche.

La marque à la Pomme préfère miser sur les technologies sans fil. Compatible bluetooth 5.0, l’iPhone 11 Pro autorise l’écoute avec n’importe quel casque sans fil, y compris les plus haut de gamme. Avec ce type de matériel, la qualité audio s’améliore nettement. Comme ses prédécesseurs, l’iPhone 11 Pro figure parmi les meilleurs smartphones dans ce domaine.

Performances

Comme ses concurrents, Apple profite de la sortie de ses nouveaux smartphones pour inaugurer un nouveau SoC. L’iPhone 11 Pro intègre donc la puce A13 Bionic qui succède à l’excellente A12. La marque l’annonce comme “la puce la plus puissante intégrée à un smartphone, avec le CPU le plus rapide (+20%) et le GPU le plus rapide (+20%)”. Apple insiste également sur le machine learning, point sur lequel les ingénieurs ont particulièrement travaillé.

test iphone 11 pro benchmarks

Que vaut l’A13 Bionic face au Snapdragon 855 Plus, le dernier processeur de Qualcomm ? Sur Antutu, l’iPhone 11 Pro surclasse le ROG Phone 2, jusqu’alors smartphone le plus puissant du marché. Avec son X-mode activé (performances boostées) le smartphone d’Asus affiche un score de 396 000 quand l’iPhone 11 Pro dépasse les 450 000. Sur 3DMark, le ROG Phone 2 reste meilleur que l’iPhone 11 Pro (6224 contre 5214), toujours avec le X-Mode.

A l’utilisation, l’iPhone 11 Pro se révèle toujours extrêmement fluide. Il encaisse sans broncher la multiplication d’applications ouvertes. Nous avons lancé jusqu’à 45 applis dont une vingtaine de programmes très gourmands en ressources. Couplés à l’optimisation logicielle les 4 Go de RAM semblent donc amplement suffisants.

En jeux, l’iPhone 11 Pro se montre là encore à la hauteur des exigences. Les licences les plus gourmandes en ressources tournent avec une fluidité et une rapidité déconcertantes. Celles disponibles sur Apple Arcade nécessitent un matériel performant : l’iPhone 11 Pro ne sourcille jamais. Oceanhorn 2 par exemple figure parmi les jeux les plus beaux qu’il nous ait été donné de jouer sur smartphone. Et il tourne à merveille.

En revanche, Apple continue de jouer le radin (n’ayons pas peur du mot) sur la capacité de stockage. L’iPhone 11 Pro démarre avec une version 64 Go, largement insuffisante en 2019. Pour près de 1200 euros, les consommateurs sont en droit de s’attendre à une expérience sans contraintes. Or, les jeux disponibles sur Apple Arcade (le nouveau service de jeu mis en avant par la marque) sont très lourds (2,3 Go pour Oceanhorn 2, 1,7 Go pour Shinsekai Into the Depths, 2,2 Go pour Punch Planet, etc). Ajoutons à cela les photos, vidéos, applications et musiques et nous venons à bout des 64 Go en quelques jours à peine. Cette économie de bout de chandelle est indigne d’une marque aussi puissante. Carton rouge !

iOS 13

Dévoilé lors de la WWDC en juin 2019, iOS 13 ne bouleverse pas l’interface de l’iPhone 11 Pro. Outre l’amélioration des performances, de la sécurité, de l’autonomie et une meilleure stabilité, iOS13 apporte quelques changements esthétiques bienvenus. On pense par exemple à la petite fenêtre replacée près du bouton de volume lorsqu’on ajuste le son ou au bandeau arrondi en haut de l’écran lorsque l’on passe en mode silencieux. Exit l’énorme fenêtre en plein centre de l’écran (enfin !).

test iphone 11 pro ios 13

L’arrivée du Dark Mode marque le changement le plus visible sur iOS 13. Si d’autres constructeurs l’avaient déjà intégré sur leurs surcouches Android, on doit bien reconnaître à Apple son talent pour soigner l’aspect générale. Seul Samsung peut se vanter d’avoir réussi à atteindre ce niveau de détails avec One UI.

Pour le reste, Apple améliore la plupart de ses applications maison. Maps gagne en précision et sa fluidité impressionne toujours autant. Néanmoins, l’avance de Google reste indéniable. Même constat concernant Siri : s’il se révèle plus efficace, il reste moins réactif que Google Assistant. On salue en revanche l’ouverture de l’assistant vocal aux applications tierces. Messages se dote de nouvelles fonctionnalités fun (personnalisation des Memojis par exemple) et Rappels se réorganise. Nous avons néanmoins constaté un bug sur cette dernière appli : lorsque l’on touche “ajouter des personnes” pour partager une liste, un écran noir apparaît avec la petite roue signifiant “laisse-moi tranquille je réfléchis”. Puis, retour à l’accueil de l’appli. Étrange. Quant à Face ID supposé plus rapide, nous n’avons pas vraiment constaté de différence à l’utilisation.

À l’instar d’Android 10, iOS 13 ne révolutionne pas l’expérience. Mais les ajustements apportés rendent l’utilisation plus ergonomique et intuitive. On lui pardonne les petits bugs de jeunesse qui seront certainement corrigés avec la mise à jour vers iOS 13.1 disponible dès le 25 septembre.

Autonomie

Avec le 11 Pro, Apple corrige enfin le plus gros défaut de l’iPhone. Lors de sa keynote, le géant californien annonçait quatre heures d’autonomie en plus par rapport au XS. Pour parvenir à une telle amélioration, le constructeur s’est (enfin) décidé à intégrer une batterie plus imposante : 3190 mAh contre 2658 mAh pour le XS). Grâce à la puce A13 Bionic, la marque à la Pomme promet également une consommation d’énergie réduite de 30%.

test iphone 11 pro autonomie

Dans les faits, l’iPhone 11 Pro tient ses promesses et se permet même de surclasser les références du marché. Une première depuis le tout premier modèle lancé par Steve Jobs il y a plus de dix ans. Nous avons ainsi pu utiliser le 11 Pro de manière polyvalente (photos, jeux, réseaux sociaux, vidéos, musique, emails, navigation web) deux jours durant. Les plus connectés passeront par la case recharge après une journée et demie d’utilisation.

test iphone 11 pro qualite audio

Apple semble décidé à rattraper son retard sur les concurrents. Alors qu’il fournissait jusqu’à maintenant un chargeur de 5 W avec ses modèles les plus haut de gamme, l’iPhone 11 Pro s’accompagne d’un chargeur de 18 W. La marque promet un gain de 50% en 30 minutes. Une fois encore, le compte y est avec des scores compris entre 48 et 52%. Une recharge complète dure entre 1h35 et 1h45 ce qui est plutôt long. En revanche on atteint les 95% en 1h20.

Notons enfin que l’iPhone 11 Pro est compatible avec la recharge sans fil. Malgré ce que laissaient entendre les rumeurs, la recharge inversée ne fait pas partie de l’équation.

Appareil photo

Après de longues années de domination, l’iPhone a perdu de sa superbe sur le terrain de la photo. Les smartphones de Huawei, Samsung et Google figurent parmi les meilleurs du marché, devant les modèles d’Apple. En 2019, la marque à la Pomme frappe un grand coup afin de remonter sur le trôle du roi de la photo. Pour cela il inaugure un tout nouveau module composé de trois capteurs :

  • Grand-angle : 26 mm f/1,8 ; capteur 12 MP 1/2,55” (photosites 1,4 µm); stabilisation optique
  • Téléobjectif 2x : 52 mm f/2 ; capteur 12 MP 1/3,4’’ (photosites 1 µm) ; stabilisation optique
  • Ultra grand-angle : 13 mm f/2,4 ; capteur 12 MP (photosite 1 µm)
test iphone 11 pro qualite photo

Pour se démarquer de la concurrence, Apple a particulièrement travaillé sur le traitement de l’image. Dans de bonnes conditions de lumière, la différence avec l’iPhone XS ne saute pas vraiment aux yeux. La marque à la Pomme conserve sa patte avec des clichés détaillés, d’excellents contrastes et surtout des couleurs très naturelles. Grâce à Smart HDR, l’iPhone 11 Pro gère très bien les conditions difficiles comme les contre-jours par exemple.

L’ultra grand-angle permet de laisser libre cours à sa créativité. Apple a pris son temps pour intégrer un capteur que les concurrents proposent presque tous, mais le résultat est là. Si les contrastes sont plus marqués et que le bruit s’invite à la fête, le piqué et la colorimétrie restent très bons. En revanche, vous n’en tirerez pas grand-chose dans des conditions de basse lumière. La marque à la Pomme ne joue pas la carte du zoom en se contentant d’un x2, certes réussi, mais moins efficace que celui du Huawei P30 Pro.

Apple intègre enfin un mode nuit qui améliore la qualité des clichés en basse lumière. L’intelligence artificielle détermine seule le temps de pause : en main, comptez trois secondes (cinq sur un trépied). Là encore, la firme de Cupertino rattrape son retard sur la concurrence. À ce petit jeu seuls les Google Pixel 3 et Huawei P30 Pro peuvent rivaliser.

Les photos suivantes sont tirées du mode nuit.

Malgré une qualité photo en deçà de la concurrence ces dernières années, Apple s’est toujours distingué par ses portraits. Avec l’iPhone 11 Pro, la firme confirme son savoir-faire, mais n’améliore pas la qualité. Au contraire, l’iPhone XS s’en sort bien mieux la plupart du temps grâce à un bokeh plus naturel. La combinaison des capteurs autorise les shoots de portraits en ultra grand-angle. Les clichés, plus artistiques, se révèlent excellents. Avec High-Key Mono, la firme inaugure un nouveau mode de prise de vue dédié aux portraits. L’arrière-plan est recouvert d’un fond blanc nacré et simule une photo de studio. Malheureusement, on abandonne vite cette fonction tant les résultats sont aléatoires. La plupart du temps, le bokeh rogne le sujet. A revoir donc.

Apple a revu son interface photo pour profiter au maximum du triple capteur. Désormais trois modes de prise de vue (symbolisés par les boutons 0,5x, 1x et 2x) sont disponibles. Dès que l’on touche l’un des boutons l’effet de zoom prend vie sur l’écran en un clin d’oeil. La navigation entre les différents modes brille par sa simplicité. La marque à la Pomme démontre son savoir-faire pour rendre les choses plus ergonomiques et intuitives. Seul bémol, l’utilisateur doit toujours se rendre dans les réglages généraux du smartphone pour accéder aux paramètres de l’appareil photo (format de vidéos, fonctions activées ou non, etc.). On a connu plus pratique.

A l’avant, Apple opte pour sa désormais célèbre TrueDepth camera composée d’un capteur TOF (f/2,2) de 12 mégapixels. Apple renouvelle le mode portrait frontal, avec autant de précision. En revanche, la marque à la Pomme inaugure deux fonctionnalités inédites. La première dézoome automatiquement dès que l’utilisateur tente de capturer un selfie en mode paysage (parfait pour les photos de groupe). Les slofies (selfies vidéo en slow motion) promettent de franches parties de rigolades (expression jamais utilisée depuis avril 1928), mais n’ont pas de réel intérêt.

Enfin, l’iPhone 11 Pro devrait s’imposer comme l’un des modèles favoris des vidéastes. Outre la possibilité de filmer en 4K à 60 i/s, il brille par sa stabilisation. Nous l’avons pris lors d’une séance de running et avons filmé en marche rapide et en course : les résultats sont impressionnants.

Notre avis sur l'iPhone 11 Pro

Malgré un design loin de faire l’unanimité, l’iPhone 11 Pro confirme le savoir-faire d’Apple dans de nombreux domaines (qualité d’écran, logiciel, vidéo, performances) et rattrape le retard en photo grâce à son triple capteur maîtrisé. Surtout, la marque à la Pomme propose enfin un iPhone endurant. Le 11 Pro n’a rien à envier aux références en la matière et signe au passage la fin des “t’aurais pas un chargeur d’iPhone”.

Oui, l’iPhone 11 Pro est incontestablement le meilleur iPhone jamais créé par Apple (le contraire aurait été étonnant). Mais est-ce suffisant en 2019 pour justifier un prix de 1159 euros ? A notre humble avis, non.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du OnePlus 7T Pro : une mise à jour qui coûte cher

OnePlus a dévoilé le OnePlus 7T Pro ainsi que les derniers détails sur le 7T lors d’une conférence à Londres. Nous avons eu la chance d’utiliser la version Pro plusieurs jours avant son annonce officielle. Découvrez notre test complet en avant-première.

Test du Samsung Galaxy Fold : le futur, c’est maintenant !

Dévoilé pour la première fois en février 2019, le Galaxy Fold arrive enfin sur le marché. Le premier smartphone pliable au monde est passé entre nos mains pendant quelques jours. Découvrez notre test complet du smartphone du futur !

Test OnePlus 7T : un peu plus près des étoiles

Comme chaque année, OnePlus décline son smartphone en version « T ». En 2019, le constructeur propose deux modèles (7T et 7T Pro) qui promettent de belles améliorations. Suffisamment pour aller titiller les ténors du marché ? Nous avons testé le 7T en avant-première.

Test de la Xiaomi Mi Scooter Pro : la nouvelle référence des trottinettes électriques

Après une excellente M365, Xiaomi propose une nouvelle trottinette électrique baptisée Mi Scooter Pro. Elle reprend les bonnes idées de sa grande soeur et se dote de quelques modifications bienvenues. Mais que vaut-elle au quotidien ? Parvient-elle à s’imposer comme la nouvelle référence du marché ? Réponse dans notre test complet !

Test de l’Asus ROG Phone 2 : le smartphone gaming ultime

Dévoilé en Chine à l’été 2019, le ROG Phone 2 est officiel en Europe et en France. Lancé en deux versions, nous avons pu le tester en avant-première. Découvrez nos impressions sur le dernier smartphone gaming d’Asus.

Test du Nest Hub : Google crève l’écran

Lancé aux Etats-Unis en 2018, le Nest Hub de Google débarque en France. Cette enceinte équipée d’un écran et de Google Assistant promet une expérience unique. Nous avons testé le Nest Hub pendant plusieurs semaines. Verdict.

Test du Samsung Galaxy A80 : tu me vois, tu me vois plus

Le Galaxy A80 est un ovni dans la gamme Galaxy A de Samsung. Son capteur rotatif monté sur slider fait toute son originalité. Mais il dispose d’autres atouts. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours. Découvrez notre verdict.

Test du Black Shark 2 : le smartphone gaming presque irréprochable

Avec son Black Shark 2, Black Shark souhaite titiller Asus et Razer, les références du marché des smartphones gaming. Bourré de technologie, il a l’avantage d’être plus abordable que ses concurrents. Mais est-il plus intéressant ? Réponse dans notre test complet.