Tesla vend maintenant l’électricité produite par les propriétaires de ses panneaux solaires

 

Tesla devient opérateur en électricité. La firme américaine a désormais l’autorisation de vendre de l’énergie stockée dans les Powerwalls de ses clients. Ces derniers produisent de l’énergie à partir des panneaux solaires installés sur leur toit. Cette énergie est alors revendue sur le réseau. Une structure dédiée a été créée : elle s’appelle Tesla Electric.

tesla electric
La boucle énergétique de Tesla : propriétaire d'une voiture, utilisateur de tuiles solaires, propriétaire d'un Powerwall, fournisseur d'électricité et abonné Tesla Electric.

Vous connaissez bien évidemment Tesla pour ses voitures électriques. Elles font régulièrement partie de notre fil d’actualité, qu’il s’agisse de la Model Y fabriquée à gigafactory de Berlin ou du projet Cybertruck, aussi médiatique que fou. Nous avons même publié un essai de la Model S en 2019. Et nous attendons impatiemment la nouvelle phase de la Model 3 qui est attendue en 2023. Mais produire et vendre des voitures électriques n’est pas le seul métier de Tesla. La firme fournit également des solutions domestiques pour produire de l’énergie solaire.

Lire aussi – Linky : les réfractaires devront payer 5€/mois à partir de janvier 2023

Nous avons publié plusieurs articles à propos des panneaux et tuiles solaires que Tesla propose aux propriétaires d’une maison dans les régions où l’ensoleillement est important, que ce soit aux États-Unis ou dans d’autres pays (le Sud de la France, par exemple, est concerné). L’investissement est considérable, mais cela permet aux utilisateurs de faire de belles économies sur leur facture d’énergie (laquelle augmente fortement en ce moment). Et cela offre aussi la possibilité de revendre de l’énergie aux gestionnaires de réseau.

tesla solar roof

Tesla devient fournisseur d'électricité

Tous ces propriétaires de panneaux et tuiles solaires forment donc un réseau de producteurs d’énergie. Un réseau dont Tesla souhaite devenir le gestionnaire. La firme est donc récemment devenue opérateur en électricité. Elle a créé une filiale appelée Tesla Electric dont l’activité est de fédérer les producteurs indépendants en créant des « centrales virtuelles » et de revendre leur électricité. Et comme tout autre opérateur, des prospects peuvent souscrire un contrat d’énergie auprès Tesla Electric qui promet de fournir de l’énergie « 100 % renouvelable, locale et propre ».

Il y a cependant plusieurs conditions pour acheter de l'énergie à Tesla Electric. D’abord, il faut être soi-même propriétaire d’un Powerwall, ces batteries géantes domestiques qui stockent l’énergie des panneaux solaires. Ensuite, il faut résider au Texas. La firme ambitionne bien sûr de servir plus de régions américaines, ainsi que d’autres pays. Des tests auraient même eu lieu au Japon. Enfin, il faut résider dans un secteur « dégroupé » où il est possible de choisir son opérateur en énergie.

tesla solar roof
Crédits : Tesla

Tesla Electric fait évidemment partie de la stratégie de diversification de Tesla. Cette stratégie vise à développer une offre complète autour de l’énergie électrique (Supercharger, Powerwall, panneaux photovoltaïques, achat et vente d’énergie, etc.). Cette initiative aura certainement un impact sur les chiffres financiers de la division “Solar Roof” qui peine à être rentable. Seriez-vous prêt, vous, à remplacer votre fournisseur d’énergie par Tesla si vous étiez concerné ? Retrouvons-nous en commentaire pour continuer le débat.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !