Tesla Roadster : la production ne commencera pas avant 2022 d’après Elon Musk

 

La production du Tesla Roadster ne commencera pas avant 2022. Le PDG du constructeur Elon Musk vient de confirmer la nouvelle sur Twitter. Le milliardaire se montre néanmoins confiant et assure que le développement et la conception des trois moteurs et des batteries du véhicule sont terminés. 

tesla roadster
Crédits : Tesla

Le très attendu Tesla Roadster fait à nouveau parler de lui en ce vendredi 29 janvier 2021. Il faut dire que la présentation de la bête, avec ses 420 km/h et ses 1000 km d'autonomie, remonte à 2017. Et mis à part l'expédition du Roadster personnel d'Elon Musk dans l'espace en 2018, le constructeur s'est montré plutôt discret au sujet de ce bolide.

Le lancement du Tesla Roadster était à l'origine prévu en 2020, mais finalement la sortie du supercar a été décalée à maintes reprises, la firme de Palo Alto préférant se concentrer sur le développement d'autres modèles, la Model 3 en tête. Visiblement inquiet par ce manque de communication autour du Roadster, un fan s'est adressé directement à Elon Musk sur Twitter afin de demander des nouvelles.

Des difficultés sur l'architecture à trois moteurs et les batteries

Comme à son habitude, le PDG a répondu personnellement à l'utilisateur, assurant que la production du Roadster débutera en 2022. “Nous avons terminé le volet ingénierie cette année, la production débutera l'année prochaine. L'objectif est d'avoir un modèle candidat et pilotable à la fin de l'été. Le système à trois moteurs et le travail avancé sur la batterie ont été d'importants précurseurs”, écrit Elon Musk sur Twitter.

Vous l'aurez compris, le patron justifie ce retard sur le calendrier en raison des travaux sur l'architecture à trois moteurs et sur les batteries plus performantes du Roadster. On devrait d'ailleurs retrouver cette architecture sur les Tesla S Plaid et S Plaid +. Pour rappel, cette version ultra musclée de la Model S devrait afficher des performances folles : 1100 chevaux, plus de 840 km d'autonomie, une vitesse de pointe de 320 km/h, et 0 à 100 km/h en seulement 2,1 secondes.

La Tesla Roadster pourrait d'ailleurs afficher une accélération encore plus rapide, puisqu'Elon Musk compte proposer une option SpaceX qui permettra au Roadster de passer de 0 à 100 km/h en 1 seconde seulement. Cette performance serait rendue possible par l'intégration de propulseurs de fusée Falcon 9 à gaz froid à l'arrière de la plaque d'immatriculation. Reste à voir si ce projet verra effectivement le jour ou s'il faudra le ranger aux côtés des autres idées folles d'Elon Musk.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !