Tesla : les ouvriers de la Gigafactory de Shanghai sont obligés de dormir sur place à cause du Covid

 

En raison des restrictions imposées par le gouvernement chinois pour combattre la reprise de la pandémie, la Gigafactory de Shanghai va rouvrir sous certaines conditions drastiques… surtout pour les ouvriers. En effet, ils devront dormir, manger et se détendre sur place après leur journée de travail de 12 heures. 

tesla gigafactory shanghai
Crédits : Tesla

Depuis la fin mars, la ville de Shanghai connaît un rebond de l'épidémie de Covid-19. Sans surprise, les autorités sanitaires chinoises ont décidé d'appliquer leur politique Zéro Covid, en ordonnant le confinement total de la population et la fermeture de nombreuses usines/entreprises.

Depuis quelques jours toutefois, les restrictions commencent à s'assouplir et Tesla a été autorisée à rouvrir les portes de la Gigafactory de Shanghai. Néanmoins, l'une des principales usines du constructeur pourra reprendre son activité sous certaines conditions drastiques. D'après des notes internes relayées par nos confrères du site Bloomberg, le site de production rouvrira ses portes “en circuit fermé”. En d'autres termes, personne n'entre ou ne sort. 

À lire également : Tesla – la Model Y domine les ventes de voitures électriques juste après son lancement

Les employés de la Gigafactory de Shanghai devront vivre dans l'usine

Les employés devront travailler et vivre dans l'usine jusqu'à nouvel ordre. La première “équipe” d'ouvriers est entrée en début de semaine et devrait rester entre les murs de l'usine jusqu'au 1er mai, date à laquelle une autre équipe viendra la remplacer. Selon le mémo de Tesla, chaque travailleur disposera d'un sac de couchage et d'un matelas, avec des zones spécifiques pour dormir, se doucher, manger et se détendre. Par ailleurs, chaque employé recevra trois repas gratuits et une allocation quotidienne de 400 yuans, soit 57 €. 

Notez que seuls les ouvriers ayant reçu deux doses de vaccin ont été autorisés à reprendre le travail et ils devront se soumettre à des tests de dépistage lors des trois premiers jours de reprise. Histoire de parfaire le tableau, Tesla en profite également pour annoncer une augmentation du temps de travail pour espérer le retard accumulé sur la production de 40 000 voitures, suspendue depuis la fermeture de l'usine le 28 mars. En d'autres termes, en plus d'être coincés dans la Gigafactory, les ouvriers devront travailler 12 heures par jour, et ce pendant six jours d'affilé.

Pour rappel, Elon Musk a annoncé récemment l'ouverture de la nouvelle Gigafactory de Berlin. La livraison des premiers Model Y fabriqués en sein du site a déjà débuté et la marque en a d'ailleurs profité pour dévoiler les coulisses de la production de son SUV. Via une vidéo, les utilisateurs ont pu découvrir que les Model Y sont fabriquées par une armée de robots.

Source : Bloomberg



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !