Tesla : la GigaFactory de Berlin ne fermera pas, mais le fonctionnement va changer

 

La GigaFactory de Berlin est la quatrième usine de Tesla dans le monde. Bien qu’elle ait été inaugurée en mars dernier, la production de batteries et de Model Y n’y a toujours pas commencé. Pour autant, les rumeurs de fermeture, due aux subventions américaines, sont erronées, comme le précise le ministre de l'Économie allemand.

Mise à jour du 22/09/2022

Hier, Jörg Steinbach, le ministre de l'Économie allemand, a donné des nouvelles concernant l'avenir de la Gigafactory de Berlin. Sur Twitter, celui-ci se veut très clair : « L’engagement à l’égard de Grünheide reste inchangé, en particulier en ce qui concerne les plans d’expansion de la production automobile ». Autrement dit, l'usine n'est pas menacée de fermeture. “L'usine de batteries est terminée”, précise-t-il, mais les plans de l'extension prévue par Tesla vont subir quelques modifications avant construction. Pour le moment, Jörg Steinbach explique que ce projet est “en attente”, mais que celui-ci aura bel et bien lieu.

Article du 20/09/2022

Le doute plane sur l’avenir de la GigaFactory 4, l’autre nom de l’usine allemande de Tesla, située au sud de Berlin. En effet, le président des États-Unis a promulgué une loi qui accorde des subventions aux compagnies qui assemblent leurs voitures et fabriquent leurs batteries sur le sol américain. En tant que constructeur de voitures électriques, Tesla a besoin de quantités énormes de batteries, et les produit donc lui-même.

Officiellement, la production de batteries va bientôt démarrer à Grünheide, et il est même question d’une extension de l’usine. Cette dernière sera autant une immense chaîne de production de Model Y et de batteries (l’idée étant d’en produire 500000 par an), qu’une plateforme logistique qui servira à desservir l’Europe tout entière. Si les plans initiaux étaient de produire des batteries en Allemagne, la carotte offerte par le président Biden a de quoi faire réfléchir Elon Musk. Ironie du sort, il y a moins d'un an, ce dernier réclamait la fin de toutes les subventions accordées par l'État.

Elon Musk garde le silence sur l'avenir de la GigaFactory de Berlin

Si l’on se rappelle que les ventes de Tesla ont flirté avec le million d’unités en 2021, et que l’on sait que la subvention sur les batteries fait baisser le prix d’une batterie de l’ordre de 40%, on se doute que la décision du milliardaire quant à l’avenir de la production de batteries et de voitures dans la GigaFactory 4 est arrêtée. Cela ne signifie pas pour autant l’abandon de l’usine allemande, les représentants de la compagnie américaine ont d'ailleurs démenti tout changement de plans. Où se situe donc la vérité ?

En termes de logistique, la GigaFactory Berlin est d’une importance primordiale pour Tesla. Les batteries de leurs véhicules étaient jusqu’à maintenant produites en Chine. Déplacer une partie de sa production de batteries de l’Europe vers les États-Unis représentera un coût marginal pour la compagnie. En revanche, elle ne pourra pas se priver d’une telle plateforme de distribution. Pour un homme d’argent tel que Elon Musk, comme pour ses employés, il s’agit simplement de réévaluer la situation et de monter un nouveau plan financier. Et comme souvent avec l’homme d’affaires, tout cet émoi se transformera en bénéfices pour le constructeur automobile.

Source: Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !