Tesla : après les États-Unis, l’Allemagne enquête sur l’Autopilot

 

Tandis que le NHTSA, l'agence fédérale en charge de la sécurité routière américaine, mène toujours ses investigations sur l'Autopilot, c'est au tour des autorités allemandes d'ouvrir une enquête officielle sur la technologie de Tesla. Plus précisément, la fonction de changement de voie est au centre des inquiétudes. 

tesla autopilot enquete
Crédits : Unsplash

Comme vous le savez peut-être, l'Autopilot s'est retrouvé au centre de plusieurs enquêtes officielles durant ces derniers mois. Après une succession d'accidents où la technologie de Tesla était impliquée, la NHTSA a lancé des investigations sur le système de conduite assistée du constructeur. Les inquiétudes de l'agence fédérale américaine n'ont fait qu'empirer après la multiplication des plaintes concernant des cas de freinage fantôme avec l'Autopilot activé.

Et si l'enquête des États-Unis poursuit son cours, les autorités allemandes ont décidé de se pencher à leur tour sur l'Autopilot. En effet, la KBA, l'agence fédérale allemande déléguée au trafic routier, vient d'ouvrir une enquête sur la technologie phare de Tesla. Plus précisément, les investigations porteront principalement sur la fonction de changement de voie incluse avec le système de conduite assistée.

L'Allemagne s'intéresse à son tour à l'Autopilot

La KBA a ouvert une enquête sur une fonction de changement de voie électronique dans l'Autopilot de Tesla. Cette fonction, que le constructeur automobile américain propose comme accessoire dans certains modèles, pourrait ne pas être autorisée en Europe”, explique un porte-parole de la KBA.

Malheureusement, l'autorité allemande n'a pas fourni plus de détails sur ses motivations, ni pourquoi cette fonction en particulier pourrait contrevenir à la législation européenne. Nous savons néanmoins que des tests sont toujours en cours, et que la KBA doit rendre ses conclusions sur l'Autopilot dans peu de temps. D'ailleurs et dans le cadre de ces essais, les équipes de la KBA travaillent conjointement avec l'Autorité des Véhicules aux Pays-Bas (RDW), l'agence en charge de l'homologation des voitures Tesla en Europe.

Pour rappel, Tesla traverse une période délicate. Depuis plusieurs mois, le constructeur multiplie les rappels d'envergure. Dernièrement, la marque a été contrainte de rappeler 579 000 voitures en raison d'une option qui mettait en danger les piétons. Un peu plus tôt, des problèmes de dégivrage ont été repérés sur 26 voitures.

Source : Electrek



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !