Téléphone au volant : suspension de permis en cas d’infraction d’ici fin 2019

Maj. le 9 juillet 2019 à 17 h 11 min

Utiliser votre téléphone au volant pourrait bientôt vous coûter votre permis de conduire, annonce Emmanuel Barbe, le délégué interministériel à la sécurité routière. Un article du projet de loi d’orientation des mobilités prévoit en effet un retrait de permis immédiat en cas d’accident ou de double infraction. Cette mesure pourrait entrer en application d’ici la fin de cette année. Explications. 

téléphone volant suspension permis infraction fin 2019

« Puisque ça ne marche pas avec la contravention, on va augmenter d’une gamme. Si vous êtes en même temps avec le téléphone et que vous avez glissé un stop, mordu une ligne blanche, fait un excès de vitesse ou que vous n’avez pas respecté les droits d’un piéton, vous risquez la suspension immédiate du permis de conduire par les forces de l’ordre » annonce Emmanuel Barbe lors d’une interview accordée à Europe 1. D’après une étude d’Axa Prévention, 7 français sur 10 n’hésitent plus à utiliser leur smartphone au volant.

Téléphone au volant : le gouvernement veut une suspension de permis immédiate

L’article du projet de loi d’orientation des mobilités évoque en fait deux cas de figure bien précis. Si l’usager est impliqué dans un accident ayant entraîné des blessures ou la mort d’un tierce personne et que les autorités estiment qu’il y a « une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner que le conducteur a commis une infraction en matière d’usage du téléphone tenu en main », le permis de conduire sera immédiatement suspendu.

Lire aussi : smartphone au volant – nos conseils pour rester connecté en toute sécurité

De même, si vous commettez une autre infraction « en matière de respect des règles de conduite des véhicules, de vitesse, de croisement, de dépassement, d’intersection et de priorités de passage » alors que vous utilisez votre smartphone, les forces de police vont automatiquement vous confisquer votre permis de conduire. Aux dernières nouvelles, l’article de loi prévoit un retrait de permis de 6 mois maximum, ou d’un an en cas d’accident mortel.

Selon Europe1, cette nouvelle mesure pourrait être appliquée en France dès la fin de l’année 2019. Le gouvernement s’attend à suspendre jusqu’à 30.000 permis par an suite à la promulgation de la loi. Que pensez-vous de cette initiative ? La sanction va-t-elle vraiment dissuader les automobilistes de se servir de leur téléphone alors qu’ils conduisent ? On attend votre avis dans les commentaires.

Source : Europe 1

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Amazon crée une plateforme où les profs peuvent vendre leurs cours

Amazon annonce le lancement de Ignite ce mercredi 13 novembre. Ignite est une plateforme dédiée aux professeurs sur laquelle ils pourront vendre leurs cours. Amazon considère Ignite comme un bon moyen pour les enseignants d’arrondir leurs fins de mois.  …

McAfee : l’antivirus a une énorme faille de sécurité

L’antivirus McAfee est victime d’une énorme faille de sécurité qui permet de contourner les mécanismes d’autodéfense du logiciel sur Windows. Et d’exécuter du code arbitraire dans le contexte des services McAfee. Une nouvelle faille critique touche trois éditions de l’antivirus…