Téléphone au volant : 7 Français sur 10 n’hésitent plus à commettre l’infraction

Le téléphone au volant est en train de devenir le nouveau fléau de la sécurité routière. Alors que les comportements à risque liés à l’alcool et à la vitesse sont en diminution, les conducteurs sont de plus en plus nombreux à utiliser leur mobile en conduisant, ce qui nuit à leur concentration.

telephone volant

Le comportement des Français au volant ne va pas en s’améliorant, surtout à l’égard de leur utilisation du téléphone portable, conclue le dernier baromètre d’Axa Prévention. D’après l’étude, 70% des chauffeurs admettent utiliser leur mobile alors qu’ils conduisent, quel qu’en soit l’usage (réseaux sociaux, messages, GPS…). Un pourcentage qui monte jusqu’à 83% chez les jeunes. Ils sont aussi presque la moitié (45%) à dire qu’ils passent ou répondent à des appels au volant, une part en forte hausse depuis 15 ans (elle était de 22% en 2004).

Téléphone au volant : les comportements à risques se multiplient

Le document rappelle qu’une conversation téléphonique multiplie par 3 le risque d’accident, et que d’écrire un SMS le multiplie par 23. « Un conducteur enregistre entre 30% et 50% d’informations en moins sur la route lorsqu’il est au téléphone », est-il expliqué. Un comportement à risque dont l’augmentation est due à la hausse du taux d’équipement chez les utilisateurs mais aussi au fait que les conducteurs se sentent plus en sécurité sur la route. Moins fragiles et plus confortables, les voitures donnent le sentiment d’être « comme dans un vrai cocon ». Des outils comme les limiteurs de vitesse, détecteurs de fatigue et alertes de franchissement de ligne contribuent aussi à ce sentiment, sans parler des fonctionnalités à la Autopilot de Tesla.

Lire aussi : Téléphone au volant : bientôt une suspension de permis de 6 mois en cas de double infraction

Point positif tout de même, les Français font plus d’efforts sur les deux plus grandes causes d’accidentalité sur les routes : l’alcoolémie et la vitesse. 6% des sondés ont déclaré prendre le volant après avoir bu plus de 4 ou 5 verres d’alcool, contre 19% en 2004. Et 11% admettent rouler à 160-170 km/h sur l’autoroute. Ils étaient 29% il y a 15 ans. Même constat en ville. En 2019, 30% des conducteurs y roulent à plus de 65 km/h, contre 48% auparavant.

Source : Axa Prévention
Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Tesla : une youtubeuse transforme une Model 3 en pick-up, en vidéo

Tesla n’a pas encore sorti de pick-up électrique. Lassée d’attendre que la firme d’Elon Musk se décide, Simone Giertz, une youtubeuse célèbre pour ses inventions improbables, a transformé sa Model 3 en « Truckla », un étonnant utilitaire futuriste. La vidéaste explique toutes les étapes…

COUP retire ses scooters électriques de Paris : des dizaines de freins sabotés

COUP a retiré l’entièreté de ses scooters électriques de Paris. L’opérateur de scooters en libre-service affirme qu’une dizaine de véhicules ont été sabotés. Des vandales ont en effet sectionné les câbles des freins, mettant ainsi en danger les usagers. Les engins devraient faire leur retour…

Coyote : le GPS avertisseur de radar passe en mode sans engagement

Coyote, le GPS anti-radar modifie son offre. Les boîtiers de la marque sont actuellement accessibles en abonnement sans engagement. Cela concerne aussi bien le boîtier standard Coyote Mini que le Coyote Nav+. Le premier bénéficie également d’une formule spéciale qui…