Téléchargement illégal : la liste noire des sites surveillés par les Etats Unis

 

Le téléchargement illégal est une plaie mondiale pour les ayants droit, symbolisant un manque à gagner conséquent pour ceux-ci. L’évolution des habitudes de consommation fait que le téléchargement illégal ne cesse d’enfler. Le gouvernement américain a décidé de poster aujourd’hui sa liste noire des sites qu’il surveille amplement dans cet ordre d’idée, ne laissant pas les pirates dormir sur les deux oreilles.

pirate bay rame fai nagent

Internet a été une véritable révolution pour de nombreuses choses. La communication entre les peuples n’a jamais été aussi facile, tout comme la production bureautique par exemple. Mais s’il est un domaine où sa révolution a été plus que durable, ce sont les produits culturels.

Avec l’avènement du web a été propulsé le partage illégal de contenus protégés par le droit, ce qui ne plaît évidemment pas aux producteurs. Alors que KickAssTorrents a subi une fermeture dans l’année, le gouvernement américain nous livre aujourd’hui les sites qu’il classifie de marché en noir en ligne de contenus.

Voici les sites pointés du doigt et surveillés par le gouvernement américain :

  • 4shared.com
  • Beevideo.tv
  • Bookfi.net et Libgen.io
  • Extratorrent.cc
  • Gongchang.com
  • Movshare (Nowvideo.sx, Watchseriesfree.to, Videoweed.es, Novamov.com, Nowdownload.ch, Divxstage.to et Movshare.net)
  • MP3va.com
  • Muaban.net
  • Myegy.to
  • Nanjing Imperiosus (Domainerschoice.com)
  • Pobieramy24.pl, Darkwarez.pl, Catshare.net et Fileshark.pl
  • The-watch-series.to et Projectfree-tv.to
  • Putlocker.ch
  • Rarbg.to
  • Rutracker.org et Rapidgator.org
  • Taobao.com
  • The Pirate Bay
  • Uploaded.net
  • Vibbo.com
  • VK.com
  • Youtube-MP3.org

On peut voir que nombreux sont ceux qui ont été fermés cette année, avec notamment YouTube-MP3 qui risque de ne plus exister sous peu. Preuve s’il en est que cette liste représente surtout les prochaines cibles à abattre du gouvernement.

En France, la lutte contre le piratage de contenu a également connu un énorme succès cette année avec la fermeture de Zone Téléchargement qui a fait grand bruit sur les réseaux sociaux. Espérons que les offres légales sachent devenir assez attrayantes à l’avenir pour que l’on cesse de faire revenir cette discussion à tout bout de champ.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
top 200 pires mots passe 2020
Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Le top 200 des pires mots de passe de l’année 2020 est désormais disponible. Comme tous les ans, l’indémodable 123456 arrive en tête du classement. Parmi les thématiques favorites des internautes, on trouve le divertissement, les grossièretés, les prénoms ou les suites de chiffres….

tesla powerwall faille
Tesla : une importante faille de sécurité menace les batteries Powerwall

Des chercheurs en sécurité informatique ont détecté une faille de sécurité importante dans le Tesla Backup Gateway, le système qui gère les connexions au réseau des Powerwall, les batteries de stockage d’énergie domestiques du constructeur. En 2015, Tesla a lancé…

carte sim arnaque
Elle se fait pirater sa carte SIM et perd 17 000 €

Un pirate a réussi à pirater la carte SIM d’une utilisatrice à de multiples reprises, interceptant à sa place les SMS de double authentification. Malgré de nombreuses tentatives pour stopper le processus, le hacker a réussi à voler 17 000…