Opinion : pourquoi la fermeture de Zone Téléchargement est une bonne chose

Maj. le 14 décembre 2016 à 16 h 47 min

Zone Téléchargement, le plus gros site de téléchargement illégal en France, a été fermé cette semaine. Un énorme coup de filet réalisé par la gendarmerie en collaboration avec les autorités de différents pays. De nombreux internautes sont déçus par cette fermeture, mais finalement c’est une bonne chose, et on vous dit pourquoi. 

zone telechargement fermeture

Certains crient au scandale, estimant que la gendarmerie a mieux à faire que de s’occuper de ce genre de choses, comme « traquer les djihadistes » par exemple. D’autres s’en fichent, ils ont déjà trouvé de nouvelles alternatives pour se procurer leurs oeuvres préférées gratuitement.

Il n’empêche que toute cette affaire a fait renaître le débat entourant les enjeux du téléchargement illégal. Si beaucoup d’internautes trouvent cela tout à fait normal, d’autres sont tout à fait contre. Les droits des artistes, des créateurs sont importants, et tout travail mérite salaire.

Je fais partie de ceux qui estiment que tout travail mérite salaire et que la fermeture de Zone Téléchargement est une bonne chose. Les raisons qui poussent les internautes à télécharger illégalement sont tout à fait compréhensibles, il n’empêche qu’aujourd’hui les choses ont beaucoup changé par rapport à il y a quelques années.

Les personnes derrière ces sites ne sont plus des défenseurs de la liberté, les contenus ne sont pas toujours de bonne qualité, et l’offre légale s’est considérablement étoffée. Et c’est sans compter que tout ceci est illégal !

C’est illégal !

Le téléchargement illégal est tellement rentré dans les moeurs que le côté illégal a perdu tout son sens. Comme si le fait que les contenus soient virtuels retire toute responsabilité aux utilisateurs. Il n’y a qu’à voir le nombre de français qui ont déjà téléchargé illégalement. Au total 10 millions ont reconnu avoir déjà eu recours à cette pratique.

Pourtant, il s’agit bien de vol. Pas sûr que ces 10 millions de français aient déjà oser entrer dans une boutique pour voler des produits qui les tentaient et pour lesquelles ils n’avaient pas envie de débourser quelques euros. Une chose est quasiment sûre, ces 10 millions de français n’ont pas tous volé des DVD à la FNAC ou dans le Carrefour du coin.

Être derrière son ordinateur et voler des contenus virtuels reste du vol. La liberté d’internet dont on parlait au début de cette révolution n’est plus qu’un discours galvaudé qui ne sert que d’excuse à ceux qui n’assument pas de jouer les voleurs. Et d’ailleurs, ceux qui sont aux manettes de sites comme Zone Téléchargement n’ont rien de défenseurs de la liberté. Ce ne sont que des voyous.

Les administrateurs ne sont pas des défenseurs de la liberté, ce sont des voyous

Non, Robin des Bois ne vivait pas dans un château lorsqu’il pillait les riches pour prendre aux pauvres. Il vivait dans la forêt de Sherwood, avec ses compagnons de fortune, dans des conditions précaires. Les créateurs et administrateurs de sites comme Zone Téléchargement n’ont rien de Robin des Bois.

Ce ne sont que des voyous, des receleurs qui agissent en bande organisée. Ils ne font pas ça pour la liberté, pour rendre accessible à tous des contenus culturels. Eux, ils font ça pour l’argent. Pour devenir aussi riches que ceux qu’ils dénoncent.

zone telechargement voyous

Les saisies effectuées par la police aux domiciles des administrateurs de Zone Téléchargement sont tout simplement affolantes : appartements luxueux, plusieurs centaines de milliers d’euros sur des comptes offshore, des milliers d’euros en liquide et des voitures de luxe. Zone Téléchargement leur rapportait des millions d’euros grâce aux publicités (souvent pornographiques) qu’ils diffusaient sur le site.

Qu’ils gagnent de l’argent n’est pas un problème, qu’ils le fassent sur le dos d’internautes qui les prennent pour des super héros du web en est un. D’autant qu’au delà des risques encourus par les utilisateurs en utilisant la plateforme, les contenus ne sont pas toujours de qualité et ne sont pas sécurisés.

Des contenus pas toujours de bonne qualité et non sécurisés

Car sur le site Zone Téléchargement, tout n’est pas bon à prendre non plus. Il y a certes des contenus de qualité, mais bien souvent pour les version originales, les sous-titres sont très approximatifs par exemple. Les versions françaises sont parfois des versions canadiennes (nous n’avons rien contre les canadiens mais il y quelques différences notables).

Par ailleurs, la qualité de l’image n’est pas toujours au top niveau. Les contenus qui ne sont pas en Full HD ne sont pas rares et très clairement sur nos grands écrans modernes il est tout simplement inimaginable de visionner un film ou une série dans ces conditions.

malware zone telechargement

Et c’est sans compter les problèmes de sécurité sur ce genre de site. Car les administrateurs ne contrôlent rien du tout. Les virus peuvent arriver de toute part, et ne parlons même pas des malwares. Beaucoup d’utilisateurs se plaignent de voir leur PC infecté, en surfant sur ce type de site il ne faut pas s’étonner.

Globalement, télécharger illégalement devient de moins en moins pertinent. Non seulement à cause des risques encourus, mais également parce que l’offre légale est de plus en plus séduisante.

Zone Téléchargement : attention, son retour est un piège

Une offre légale de plus en plus séduisante

L’arrivée de Netflix sur le marché français a mis un coup d’accélérateur sur l’offre légale de films et séries. Tout n’est pas parfait pour le moment, notamment à cause de cette (fichue) loi sur la chronologie des médias qui ne permet à un film de n’être diffusé sur ce type de service que trois ans après sa sortie en salles.

Mais en ce qui concerne les séries, les documentaires, les grands classiques du cinéma, les quelques petites perles égarées ici et là ou encore les productions originales, il y a largement de quoi faire entre Netflix, Canal Play ou encore OCS.

Aujourd’hui, pour 10 euros par mois on peut avoir accès à l’un de ces services sur TV, PC, smartphone et tablette, le tout en haute définition, et parfois même en 4K. Cela signifie que pour 30 euros par mois, vous pouvez avoir accès à tous ces services ! C’est 5 paquets de cigarettes dans le mois. Et vous avez là l’offre la plus complète, avec les dernières séries US diffusées sur OCS 24h seulement après le diffusion aux Etats-Unis.

En ce moment par exemple vous pouvez voir The Walking Dead ou Westworld sur OCS. Vous avez les séries originales Netflix et un bouquet de plus en plus complet. Game of Thrones est également disponible en intégralité sur OCS. Les productions originales Canal Play sont également excellentes.

Tout ce qui est le plus téléchargé sur des sites comme Zone Téléchargement est disponible légalement. Sauf en ce qui concerne les films, à cause de la chronologie des médias. Mais le cinéma ou la location de DVD existent encore. Pour 4 euros, on peut voir un film en VOD quelques mois à peine après sa sortie en salles. Globalement, avec l’offre légale il y a de quoi faire. On n’a même pas le temps de tout voir !

netflix offre legale

Alors certes, tout ceci représente un budget. 30 euros par mois, tout le monde ne peut pas se le permettre. Mais opter pour un seul service, soit 10 euros par mois, est déjà plus abordable. Et on peut se faire plaisir avec un seul service. J’ai par exemple adopté Netflix depuis son entrée en France et je ne peux plus m’en passer. Pour 10 euros par mois, la moitié du prix d’un seul DVD, on a accès à un catalogue impressionnant. Idem pour Canal Play ou OCS.

10 euros, moins de 2 paquets de cigarettes, voilà le prix de la légalité, du contenu de qualité et surtout de la contribution à une industrie qui fait vivre des millions de personnes. Car oui, même si les studios sont multi millionnaires (comme les administrateurs de Zone Téléchargement par ailleurs), ils sont à l’origine des oeuvres, ils créent quelque chose, ils mènent des projets de front et créent des milliers d’emplois.

Vous volez votre pain au chocolat s’il coûte plus de 15 centimes ?

Un film, c’est comme un pain au chocolat, il faut un savoir-faire, un investissement, des personnes pour l’imaginer, d’autres pour le créer, d’autres pour le vendre. Pourtant, vous n’allez pas voler un pain au chocolat tous les quatre matins, si ?

Oui les studios gagnent des millions, mais ils les dépensent aussi, les investissent. Ils prennent des risques, font aussi des films qui ne marchent pas, des films plus discrets, des films d’auteurs, des documentaires, des films qui permettent à des artistes de s’exprimer et de vivre.

Faire un film, c’est aussi offrir des centaines d’emplois à des intermittents du spectacle, c’est créer des emplois sur les chaînes des usines pour les produits dérivés etc. C’est infini. Un film, une série, c’est un produit. Ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un contenu virtuel, non palpable, qu’il n’a pas nécessité du travail derrière. Et le travail, ça se paie. Vous ne travaillez pas pour la gloire vous, si ?

Le produit est trop cher ? Alors vous pouvez attendre d’avoir les moyens pour vous l’offrir. Le problème d’aujourd’hui est que tout le monde veut tout pour rien et tout de suite même s’il n’en a pas besoin. Ensuite on crie au scandale parce qu’il y a du chômage, des entreprises qui ferment etc.

pain chocolat film

Si vous n’avez pas assez pour vous offrir un pain au chocolat, vous n’allez pas voler votre boulanger et dire ensuite « de toute façon il se fait un max de tunes, j’ai raison de voler ». Vous allez certainement vous en passer et aller vous en acheter un plus tard, quand vous en aurez les moyens.

Pour les films et séries, la logique est la même. Alors imaginez un peu un boulanger qui vous proposerait des pains au chocolat en illimité pour la moitié du prix d’un seul pain au chocolat. Jean François Copé peut rentrer chez lui avec son pain au chocolat à 15 centimes.

Zone Téléchargement : Comprendre sa fermeture et réouverture en 6 questions

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pourquoi Google va ressembler de plus en plus à Apple

Le lancement du Pixel 3 en France et dans davantage de pays à travers le monde est l’aboutissement d’un retour en force de Google dans le hardware. La firme est longtemps restée en retrait sur ce point préférant développer des services et…

Google+, Glass, Ara, Hangouts… 7 échecs cuisants que Google aimerait faire oublier

Google a connu un certain nombre d’échecs durant sa carrière voici une liste des plus gros bides qu’a connu l’entreprise ces dernières années. Cela concerne aussi bien ses produits et ses services liés au web que ses diverses incursions dans le domaine du hardware. La firme a connu un grand nombre de revers c’est le moment de faire un point.

eSIM : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

L’eSIM est programmée pour supplanter les cartes SIM. Mais de quoi s’agit-il véritablement, et pourquoi c’est un enjeu important ? Dans ce dossier, nous vous expliquons précisément ce qu’est l’eSIM et pourquoi constructeurs, opérateurs, et clients ont intérêt à adopter…