Téléchargement illégal : ils diffusaient des films sur BitTorrent pour mieux extorquer les utilisateurs

 

À Taïwan, des procureurs viennent d'inculper 5 hommes soupçonnés d'avoir créé un vaste trafic de films en téléchargement illégal. Ils récupéraient dans un premier temps des films le plus légalement possible, les mettaient ensuite à disposition sur BitTorrent, puis finissaient par faire chanter les utilisateurs du réseau de p2p.

Telechargement illegal

Tout a commencé début juin 2022, lorsque des médias taïwanais ont rapporté la sordide histoire d'un ancien coureur d'ultra-marathon, Kevin Lin. L'homme est également entrepreneur, critique politique et fraîchement diplômé en droit. D'après l'enquête menée par la police locale, Kevin Lin a monté une entreprise baptisée “Truth Intellectual Property Consulting Co”, une fois son diplôme en poche. Grâce à elle, il obtenait des licences lui permettant de diffuser des films légalement, et récupérait donc les films en question.

Mais diffuser ces œuvres en toute légalité n'était visiblement pas l'objectif de la société de Kevin Lin. Car ces films sitôt obtenus, ils se retrouvaient sur les réseaux BitTorrent. En remontant l'adresse IP à l'origine du partage de ces films, les enquêteurs ont découvert que la source n'était nulle autre que la société de Kevin Lin.

Tout ceci dans un but bien précis : les enquêteurs ont également découvert que les utilisateurs, qui téléchargeaient ces films, avaient reçu des menaces juridiques émanant de la société de Truth Intellectual Property Consulting Co. L'entreprise de Kevin Lin tentait en réalité d'extorquer les utilisateurs du réseau de partage en exigeant un paiement en espèce.

A lire aussi : YggTorrent – voici la nouvelle adresse du site pirate

Ils proposaient des films en téléchargement illégal pour soutirer de l'argent aux pirates

Des centaines de menaces pour violation de droit d'auteur ont ainsi été émises de la part de Truth Intellectual Property Consulting Co. Au total, depuis août 2021, l'entreprise a ainsi intenté 937 poursuites. Mais seulement 25 cas ont abouti, et lui ont permis d'extorquer un peu moins de 900 000 dollars NT (environ 29 000 euros).

A lire aussi : voici comment un site de téléchargement illégal se moque ouvertement des ayants-droit

Kevin Lin n'est pas le seul impliqué : il aurait bénéficié de l'aide de quatre autres complices, dont un avocat. Le principal intéressé se défend de ces accusations. Selon lui, l'enquête est motivée par des raisons politiques, à cause de son soutien pour l'opposition et des critiques à l'égard de la gestion de la pandémie de Covid-19. Les procureurs exigent une lourde sentence pour les 5 inculpés, mais n'ont pas encore précisé laquelle.

Source : Focus Taiwan



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !