Taxe GAFA : la France a enfin trouvé un accord avec les Etats-Unis

Un accord a été trouvé sur la « taxe GAFA » en marge du G7 entre la France et les Etats-Unis. La France s’est engagée à rembourser la différence entre la taxe déjà en vigueur en France et le futur prélèvement décidé au niveau de l’OCDE, toujours en négociation. De leur côté les Etats-Unis se sont engagé à renoncer à mettre en place des mesures de rétorsions, notamment sur les vins français.

Trump et Macron
Crédits : The White House

C’est un autre Donald Trump – plus calme, plus diplomate – qui s’est rendu à Biarritz pour le G7 de 2019.  En face, Emmanuel Macron a su maîtriser l’exercice, aussi bien pour apaiser les tensions sur des dossiers brûlants, comme sur la question de l’Iran, par exemple, que pour désamorcer la polémique autour de la taxe GAFA, votée par la France le 11 juillet 2019. Le président américain accusait en effet la France de choisir une mesure arbitraire, visant uniquement des entreprises américaines. La taxe s’applique pourtant aux entreprises qui totalisent 750 millions d’euros de services numériques taxables au niveau mondial et 25 millions d’euros taxables au niveau Français.

Taxe GAFA : la France et les Etats-Unis se réconcilient

De facto elle ne concerne donc que 27 entreprises – qui ne sont pas uniquement américaines : on trouve par exemple le français Criteo, le néerlandais Randstad, ou encore Alibaba. Voici la liste des entreprises assujetties à cette taxe de 3% selon le cabinet Taj cité par Wikipedia :

  • Alibaba (Chine)
  • Amazon (Etats-Unis)
  • Apple (Etats-Unis)
  • Ebay (Etats-Unis)
  • Google (Etats-Unis)
  • Groupon (Etats-Unis)
  • Rakuten (Japon)
  • Schibsted (Norvège)
  • Wish (Etats-Unis)
  • Zalando (Allemagne)
  • Amadeus (Espagne)
  • Axel Springer (Allemagne)
  • Booking (Pays-Bas)
  • Expedia (Etats-Unis)
  • Match.com (Etats-Unis)
  • Randstad (Pays-Bas)
  • Recruit (Japon)
  • Sabre (Grande-Bretagne)
  • Travelport Worldwide (Grande-Bretagne)
  • Tripadvisor (Etats-Unis)
  • Uber (Etats-Unis)
  • Amazon (Etats-Unis)
  • Criteo (France)
  • Ebay (Etats-Unis)
  • Facebook (Etats-Unis)
  • Google (Etats-Unis)
  • Microsoft (Etats-Unis)
  • Twitter (Etats-Unis)
  • Verizon (Etats-Unis)

Emmanuel Macron s’est ainsi posé en homme du compromis : il assuré à son homologue que le trop perçu serait remboursé aux entreprises sous la forme de crédit d’impôt lors de l’entrée en vigueur d’une taxation mondiale en cours de négociation au sein de l’OCDE. En contrepartie, le président des Etats-Unis a assuré explicitement qu’il ne mettrait pas en place de mesures de rétorsions visant des produits français comme il menaçait de le faire avec le vin. Le président français a ainsi estimé q’un « très bon accord » a été trouvé. Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire, très actif sur ce dossier, a estimé de son côté qu’il s’agit d’un « bon compromis ».

Lire également : Pour le patron d’Amazon France, la taxe GAFA est un véritable risque

Dans tous les cas, Paris s’était de longue date engagé à démantelé cette taxe dès qu’une solution internationale serait appliquée. Reste à savoir les contours que prendront l’accord négocié à l’OCDE. Le problème, c’est que toutes les parties ne sont pas d’accord sur son étendue. Paris préfère rester dans le carcan du numérique, tandis que Washington aimerait viser d’autres secteurs. Affaire à suivre…

Source : Le Monde

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Carrefour est sur le point de vendre Rue du Commerce

Carrefour a reçu une offre ferme de Shopinvest (propriétaire des 3 Suisses) pour racheter 100% de Rue du Commerce. Le géant de la grande distribution ne détenait pourtant Rue du Commerce que depuis 2016. Carrefour ne serait pas parvenu à…

Samsung Electronics : le bénéfice opérationnel plonge de 56% au 3e trimestre

Samsung Electronics anticipe un plongeon de 56% de son bénéfice opérationnel au troisième trimestre 2019. Un résultat dû principalement à des difficultés dans un marché du semi-conducteur baissier depuis le début de l’année. La sortie du tunnel serait néanmoins proche.  Samsung Electronics enchaine…

Facebook Libra : PayPal lâche déjà l’affaire

La rumeur lancée par le Wall Street Journal se confirme. PayPal a annoncé vendredi qu’il quitte la Libra Association qui regroupe les membres fondateurs de la cryptomonnaie que Facebook souhaite lancer l’année prochaine. Le retrait de PayPal constitue un nouveau…

Free pourrait lancer FreeBank, une banque mobile à la Orange Bank

Free aurait l’intention de lancer une banque mobile concurrente d’Orange Bank. Ce 13 septembre 2019, Iliad, maison mère de l’opérateur de Xavier Niel, a en effet obtenu un numéro d’identifiant permettant d’exercer une activité bancaire. Tout porte à croire que l’arrivée d’une « FreeBank » sur le marché soit imminent.  Iliad…