Taxation de Google, Apple, Facebook, Amazon : l’Union Européenne recule

 

La taxation de Google, Apple, Facebook et Amazon, ce n’est pas pour tout de suite. Pierre Moscovici, commissaire européen, a annoncé qu’une taxe sur les GAFA n’interviendrait pas avant 2019. Les états membres de l’Union Européenne ne parviennent pas à s’accorder.

taxe gafa retard

“Nous risquons d’être un tout petit peu courts”. C’est par ces mots que le commissaire européen Pierre Moscovici a expliqué le retard des accords concernant la taxation des GAFA. Pour rappel, Google, Apple, Facebook et Amazon sont dans le viseur de l’Union Européenne. Ces multinationales américaines engrangent des milliards d’euros de bénéfices en Europe en ne payant pratiquement aucun impôt. Après des années sans réaction, les états membres de l’Union Européenne ont décidé de prendre le problème à bras-le-corps.

Ils avaient donc prévu de prendre une décision début décembre 2018 au sujet de la mise en place d’une taxe de 3% sur les GAFA. Hélas, Pierre Moscovici, commissaire européen a laissé entendre que les négociations traînaient :

Nous ne sommes pas loin d’un accord. Je suis lucide et j’observe que l’atteinte d’un consensus n’est pas simple.

Taxation des GAFA : l’Allemagne bloque l’accord

Le principal blocage vient du système de vote de l’Union Européenne. La taxe doit être approuvée à l’unanimité par les 28 états membres. L’Irlande (principal bénéficiaire des montages financiers des GAFA), le Danemark et la Suède ont indiqué qu’ils n’étaient pas intéressés par la taxe. Mais le principal blocage provient de l’Allemagne qui n’a pas encore fait savoir si elle était pour ou contre la taxe.

Pour accélérer le processus, Pierre Moscovici a annoncé son intention de présenter une mesure début 2019. Il souhaite que les décisions les plus importantes concernant la fiscalité soient votées avec une majorité qualifiée et non à l’unanimité. Il faudra attendre encore quelques semaines, voire quelques mois, avant de savoir si Google, Apple, Facebook et Amazon seront taxés en Europe, et donc en France.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
bruno lemaire accuse cryptomonnaies terrorisme
Bitcoin : Bruno Le Maire accuse les cryptomonnaies de financer le terrorisme

Bruno Le Maire, l’actuel Ministre de l’économie, accuse le Bitcoin et les cryptomonnaies de participer au financement du terrorisme islamiste. En réaction à l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’Histoire décapité par un terroriste, le dirigeant s’est engagé à prendre des…

amazon one paiement paume main
Amazon lance des tests pour payer avec la paume de la main

Amazon teste actuellement aux États-Unis un moyen de paiement inédit dans ses magasins Amazon Go. Après le paiement sans contact et mobile, les utilisateurs pourraient bientôt avoir la possibilité de régler leurs achats grâce à la paume de leur main….

amazon label produits écologiques durables
Amazon : un label permet désormais d’identifier les produits écologiques et durables

Amazon vient de lancer le label “Climate Pledge Friendly”. Déjà apposé sur 25 000 produits disponibles sur le site, ce label permet aux acheteurs d’identifier les articles durables, écologiques et respectueux de l’environnement.  Á la traîne sur les questions de l’écologie et l’environnement, Amazon vient d’annoncer…

elon musk troisième homme plus riche monde
Elon Musk devient le 3ème homme le plus riche du monde devant Mark Zuckerberg

Elon Musk est désormais plus riche que Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook. Grâce au succès fulgurant de Tesla en bourse, l’excentrique milliardaire est brièvement devenu le troisième homme le plus riche du monde, juste derrière Bill Gates et Jeff Bezos. Il distance ainsi Bernard…

huawei reduction achat composants
Huawei réduit encore sa production de smartphones, la série noire continue

Huawei réduit actuellement ses commandes de composants destinés à la fabrication de ses smartphones. C’est en tout cas ce qu’affirment plusieurs sources internes aux usines d’assemblages de l’entreprise. La situation n’a jamais été aussi catastrophique pour la firme de Shenzhen….