Taxation des GAFA en Europe : Apple, Google et consorts pourraient payer entre 2% et 6% de leurs revenus

 

Une taxe de 2 à 6% sur les revenus des GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) en Europe est actuellement à l’étude. Cette approche est originale puisque jusqu’à présent les précédentes initiatives ne visaient que les profits des grandes entreprises américaines. En changeant de stratégie, l’Union européenne espère récolter davantage d’argent de la part de ces structures multinationales en mettant fin à leurs pratiques d’optimisation fiscale.

gafa taxe europe

L’Union européenne ne s’en cache pas et veut mettre fin à l’optimisation fiscale des grandes entreprises américaines souvent surnommées GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon). Ces sociétés et bien d’autres encore ont recours à des subterfuges pour échapper à l'impôt en transférant leur profit à l’étranger. Les grandes instances européennes veulent y mettre un terme définitif et une nouvelle taxe est actuellement en chantier pour arriver à ce but.

Taxation des GAFA en Europe : comment fonctionne-t-elle ?

Notre ministre des Finances, Bruno Le Maire réaffirme sa volonté d’une fiscalité “efficace et équitable” comme le souligne LeJDD. Un exemple est d’ailleurs cité, celui d’Amazon transférant ses bénéfices au Luxembourg, plus clément que d’autres pays européens concernant la fiscalité des grandes entreprises. Néanmoins, pour que les négociations ne soient pas interminables, il faudra s’attendre à ce que cette taxe soit plus proche des 2% que des 6%. Bruno Le Maire étant conscient d’avoir à faire face à des fortes résistances notamment du côté irlandais et luxembourgeois.

Les grandes instances européennes sont conscientes qu’il est pratiquement impossible de déterminer avec une grande précision les bénéfices réalisés par les GAFA dans chaque état européen. Dans l’état actuel des choses, il serait trop complexe de taxer ces entreprises sur leurs profits. Il est donc plus judicieux de s’attaquer directement à leurs revenus bien que cette taxe puisse paraître particulièrement modeste aux yeux de certains observateurs financiers. Bruno Le Maire confie au JDD que c’est un point départ, des améliorations et des ajustements seront nécessaires par la suite pour améliorer le dispositif.

Taxation des GAFA en Europe : quand sera-t-elle mise en place ?

Une première version de cette initiative sera dévoilée “dans les semaines qui viennent … marquant une avancée considérable” en matière de fiscalité. Les géants du Net sont souvent pointés du doigt pour leurs pratiques notamment Apple et Google accusés de cacher des milliards dans les paradis. Ce dispositif va encore faire couler beaucoup d’encre dans les semaines à venir. S’il venait à être appliqué, il est clair que cela serait un changement majeur pour les grosses firmes multinationales. Le conseiller régional PS Julien Dray a estimé pour sa part que Google, Apple, Facebook et Amazon devaient verser 50.000 euros à chaque français en raison de la monétisation des données personnelles de chaque internaute. Ce qui nous donne une petite idée des fortunes amassées par ces entreprises.

Par le passé, Apple et l’Irlande ont été la cible de vives critiques de la part de nombreux politiques à travers l’Europe. En effet, la firme à la pomme a pu jouir d’une certaine largesse de la part de cet État européen. Après une longue enquête, il a été déterminé que la pomme devait rembourser 13 milliards d’euros à l’Irlande. Le pays a traîné des pieds pour récupérer cette somme pendant un certain temps et a même fait appel de la décision des hautes instances européennes.

Il est impossible de déterminer quand le dispositif évoqué par Bruno Le Maire sera mis en place précisément. Néanmoins, le ministre s’est lancé “à la pointe de cette bataille pour que les GAFA paient leurs impôts au niveau approprié”. Le chemin paraît encore long et semé d'embûches, mais des voix s’élèvent à travers toute l’Europe pour mettre un terme définitif aux pratiques d’optimisation fiscale des firmes multinationales.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
  • accord clima bitcoin
    Bitcoin, Ethereum : un accord mondial pourrait aboutir sur zéro émission de CO2 d’ici 2040

    Des professionnels du Bitcoin, Ethereum et cryptomonnaies sont à la recherche d’un accord pour réduire l’énorme empreinte carbone du secteur. L’objectif est d’arriver des fermes de minages utilisant 100% d’énergies renouvelables d’ici 2030, et d’atteindre 0 émissions de CO2 nettes…

  • signal envoyer cryptomonnaies
    Signal va permettre d’envoyer des cryptomonnaies à vos amis

    Signal développe un système de paiement qui permettra d’envoyer des cryptomonnaies à vos contacts. Sobrement baptisé Signal Payments, cet outil sera dans un premier temps cantonné au transfert d’une seule devise numérique, le MobileCoin. La fonctionnalité est d’ores et déjà disponible en beta…

  • amazon projet outlets
    Amazon voulait lancer des boutiques physiques pour brader ses produits invendus

    Avant la crise sanitaire mondiale, Amazon avait entrepris le projet de développer un réseau de points de vente physiques pour y vendre ses stocks de produits invendus. Ce réseau se serait composés de magasins permanents, mais également temporaires. Ces boutiques…

  • elon musk twitter
    Elon Musk promet d’envoyer la cryptomonnaie Dogecoin sur la lune

    Elon Musk a une nouvelle fois évoqué le Dogecoin, la cryptomonnaie lancée comme une blague, sur Twitter. Cette fois, le fantasque milliardaire s’est engagé à envoyer la devise numérique sur la lune grâce à SpaceX. Comme on pouvait s’y attendre,…

  • bitcoin
    Bitcoin : il se fait voler 600 000 dollars par une application certifiée sur l’App Store

    Une arnaque par une application certifiée Apple qui lui a coûté 600 000 dollars à Phillipe Christodoulou. Celle-ci s’est fait passer pour Trezor, une entreprise légitime qui stocke le portefeuille Bitcoin de ses clients. En rentrant ses identifiants, la victime s’est rendue…

  • paypal bitcoin
    PayPal permet enfin de payer en Bitcoin et cryptomonnaies

    PayPal l’avait promis en début d’année 2021. C’est désormais chose faite. Les utilisateurs américains peuvent dés maintenant régler leurs achats en Bitcoin, en Ethereum ou encore en LiteCoin. Paypal se charge de convertir les cryptomonnaies en dollars américain. Ces devises…

  • visa amex mastercard
    Visa va accepter les paiements en cryptomonnaies, comme Mastercard

    Visa va désormais accepter les paiements réalisés avec des cryptomonnaies. Dans un premier temps, l’émetteur de cartes bancaires va autoriser les transactions en USDC, un stablecoin basé sur le réseau Ethereum. L’annonce a provoqué une nouvelle envolée du cours du Bitcoin, de l’Ether et…

  • lugh stablecoin casino
    Le Groupe Casino lance Lugh, sa première cryptomonnaie adossée à l’euro

    Le Groupe Casino, avec l’aide de plusieurs entreprises comme la Société Générale, lance une nouvelle cryptomonnaie adossée à l’euro et baptisée Lugh. Cette stablecoin sera disponible dans un premier temps sur la plateforme Coinhouse. Comme vous le savez peut-être, les…

  • ethereum
    Ethereum : qu’est-ce que c’est, comment ouvrir un portefeuille et investir ?

    Ethereum est, après le Bitcoin, l’autre “crypto-star”. Basé lui aussi sur le système du Blockchain, Ethereum se distingue de ce dernier par le fait qu’il ne s’agit pas que d’une cryptomonnaie mais d’une plateforme pour échanger des NFT et mettre…

  • elon musk nft
    Elon Musk refuse de vendre un de ses tweets 1 million de dollars

    Elon Musk a annoncé lundi 15 mars 2021 la vente d’un de ses tweets sur les NFT (actifs dérivés d’Ethereum) sous forme d’un NFT. Or dès le lendemain et après une offre de plus d’un million de dollars, le PDG…