Taxation des GAFA : Trump ne laissera pas la France taxer les entreprises américaines

 

La taxation des GAFA continue de faire vociférer Donald Trump : le président des Etats-Unis a ainsi martelé qu'il ne “laissera pas la France taxer les entreprises américaines” en marge du sommet de l'OTAN qui se tenait à Londres mardi 3 décembre 2019. Sommet au cours duquel Trump n'a pas hésité à critiquer son homologue français, allant même jusqu'à suggérer un retrait de la France de l'organisation.

Donald Trump
Donald Trump au sommet de l'OTAN à Londres / Crédits : NATO North Atlantic Treaty via Flickr

On vous en parlait ce matin : le bureau américain au commerce a rendu les conclusions de son enquête sur la taxation française des GAFA. Comme de nombreux observateurs s'y attendaient (à commencer par Bruno Le Maire), ces conclusions tirent à boulets rouges sur une législation jugée “disproportionnée, protectionniste et discriminatoire”. Du coup dans la foulée, l'administration Trump a proposé des taxes sur des produits français dont le fromage, pouvant aller jusqu'à 100% de la valeur des biens.

Puis il s'est rendu à Londres où se tient un sommet de l'OTAN assez tendu. Le président Français avait en effet estimé quelques jours plus tôt dans The Economist que l'organisation est en état de “mort cérébrale” – une manière d'exprimer sa frustration après que la Turquie, membre de l'organisation, ait unilatéralement décidé d'entrer dans le nord de la Syrie en octobre, avec le soutient des Etats-Unis. Du coup le locataire de la Maison Blanche n'a pas hésité à tirer quelques commentaires désagréables en direction du pays qui est pourtant son plus ancien allié.

Le président américain a ainsi rappelé qu'il ne “laissera pas la France taxer les entreprises Françaises” et a menacé en marge du sommet de taxer “les vins français et tout le reste” selon Reuters. Tout en évoquant aussi l'autre sujet qui fâche : le commentaire d'Emmanuel Macron. Selon Donald Trump, dire que l'OTAN est en état de mort cérébrale est une “déclaration très, très désagréable” “l'OTAN a un but louable. Je pense que c'est très insultant”. Et d'ajouter un peu plus tard : “je le regarde [Macron] et je dis qu'il a besoin de l'OTAN plus que personne, et pourtant je le vois rompre [avec l'OTAN]. Ça me surprend”.

Lire également : la République Tchèque taxera les géants du net à 7%, bien plus qu'en France (et il n'y a pas de sanctions à l'horizon) 

Avant d'insister : “je vois la France partir [de l'OTAN]… je le vois rompre”. Comme si il voyait subitement dans le commentaire de Macron le signe d'un prochain départ de la France de l'organisation…



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
mastercard carte bleue biometrique
Samsung et Mastercard travaillent sur une carte bleue avec capteur d’empreintes

Samsung et Mastercard travaillent actuellement sur une carte bleue équipée d’un lecteur d’empreintes digitales. Avec ce système, les deux entreprises veulent ajouter une couche de sécurité supplémentaire et limiter davantage les contacts physiques avec les terminaux de paiement.  Durant cette…

apple pay
Apple Pay, Google Pay : le paiement sans contact a explosé en 2020

Les paiements sans contact via un smartphone ont explosé en 2020, dépassant même les paiements en espèce. C’est en tout cas ce qu’avance la dernière du cabinet FIS. La pandémie a évidemment favorisé la démocratisation de ce moyen de paiement…

apple silicon m1
Les Macs M1 sont capables de miner de l’Ethereum

Il est possible de miner de l’Ethereum avec un processeur Apple M1. L’ingénieur Yifan Gu est en effet parvenu à utiliser Ethminer, un programme normalement destiné aux PC Windows et Linux, sur la puce de la firme de Cupertino. Toutefois, avec…

bitcoin penurie cartes nvidia
Le Bitcoin provoque une pénurie de cartes graphiques Nvidia et AMD

La pénurie des dernières GeForce RTX 3000 n’est pas prête de s’arrêter. En plus des difficultés pour s’approvisionner en composants, Nvidia doit en plus composer avec les cryptomineurs, qui achètent des stocks entiers de cartes graphiques pour miner le Bitcoin…