Freebox

La Freebox est le nom du routeur IPv4/IPv6 triple play des abonnés du FAI Free que ce soit en ADSL ou en fibre FTTH. Les Freebox existent en plusieurs versions plus ou moins avancées qui peuvent inclure comme dans la Freebox v6 Révolution la télévision sur IP (IPTV), la téléphonie sur IP (VoIP), l’utilisation de VPN (création de réseau, utilisation d’un service tiers), le téléchargement (torrents, téléchargement direct ou à partir d’une liste de liens), relais AirPlay et DNLA, en plus d’assurer des fonctions routeur classique (DHCP, NAS). Les Freebox se décomposent sur la plupart des versions en deux boîtiers : le Server qui fait office de routeur et le Player qui se branche sur la télévision.

La Freebox la plus récente est la Freebox Révolution (v6), qui devrait être prochainement remplacée par la Freebox V7. Retrouvez ici toutes les actualités autour de la Freebox !

Freebox : la révolution du Triple Play

C’est en 2001 que la première Freebox est lancée. Conçue par Sebastien Boutriche, le responsable R&D Freebox à partir d’un concept formulé par Xavier Niel et Rani Assaf, elle incarne la révolution des usages d’internet consécutif à l’arrivée du haut débit. C’est la première fois que l’on peut se passer complètement de l’entreprise qui s’appelle alors encore France Télécom aussi bien pour la téléphonie que pour internet. La télévision arrive quant à elle plus tard, en 2006, avec la Freebox v5 : c’est ainsi la première à se composer de deux boîtier, dont un dédié à se brancher sur la télévision.

Le tout pour un abonnement qui reste longtemps plafonné à 29,90 euros tout inclus. De quoi faire trembler la concurrence. C’est pourquoi le modèle du triple play a eu beaucoup d’influence auprès des opérateurs aussi bien en France qu’à l’international. Dans l’hexagone, les offres des FAI SFR, Orange et Bouygues ont lancé eux aussi dans la foulée leurs « box » en référence à la deuxième partie du mot Freebox. La version la plus récente de la Freebox, la Freebox V6 Révolution, dont le boîtier lancé en 2010 a été designé par Philippe Stark, reste à ce jour l’un des routeurs commerciaux les plus avancés.

Il y a également deux autres Freebox, la Freebox Mini 4K et la Freebox Crystal. Les offres Freebox Crystal sont aujourd’hui le plus souvent souscrites via des offres promotionnelles sur vente-privée.com.

Freebox OS : un système d’exploitation extrêmement versatile

L’interface des Freebox Revolution est propulsée par Freebox OS, un système d’exploitation en partie open source basé sur le noyau Linux et qui donne à la Freebox ses nombreuses fonctionnalités. L’interface est accessible via le navigateur comme sur les routeurs concurrents. On est accueilli par une fenêtre qui fait penser à un système d’exploitation dans le navigateur : sorte de menu démarrer, icônes, fenêtres. Le tout est plutôt simple et clair à l’utilisation.

Surtout, ce système d’exploitation offre de nombreuses fonctionnalités absentes d’autres box, comme la création, et la configuration de VPN, ou la compatibilité à la fois du protocole DLNA et AirPlay, permettant entre autres de connecter un système hi-fi pour pouvoir y jouer de la musique sans fil. Free met ponctuellement à jour les Freebox, avec un support extrêmement étendu, la dernière Freebox étant tout de même sortie en 2010 !

Freebox V7 : nouvelle box très attendue

Néanmoins Freebox OS pourrait évoluer avec la sortie de la nouvelle Freebox V7 qui pourrait sortir vers la fin du mois de février ou dans le courant de l’année 2018. A moins que Xavier Niel ne décide finalement d’en faire la première box d’un opérateur sous Android TV. On s’attend entre autres à de grosses améliorations en termes d’interface avec une nouvelle télécommande tactile, probablement dotée d’un écran, un nouveau système de « cloud personnel », ou encore l’arrivée du partage d’écran sans fil.

Des brevets suggèrent également que la diffusion audio sur périphériques DLNA et AirPlay pourrait être largement améliorée : jusqu’ici en effet il est possible via des astuces de gérer plusieurs haut-parleurs sans fil via ces protocoles, mais au prix de désynchronisions et d’un écho désagréable. On peut aussi imaginer que cette nouvelle box apportera de nouveaux modes de connexion au réseau Free.

Dans le cadre d’un accord avec l’Arcep, tous les opérateurs devront en effet proposer en 2018 une offre d’accès internet résidentiel en 4G. Exit donc Free Mobile : on peut donc supposer que la Freebox V7 sera compatible 4G et 5G en plus d’être compatible xDSL et FTTx. Enfin des rumeurs contradictoires suggèrent que cette nouvelle box serait en réalité complètement dématérialisée. Autrement dit, grâce à une connexion internet ultra-rapide, elle pourrait se passer de nombreuses fonctionnalisés hardware en local.

Freebox : comment bloquer le démarchage téléphonique ?

Les abonnés Freebox peuvent bloquer le démarchage téléphonique grâce à une option de leur espace abonné. Une alternative au très décrié service bloctel pour tenter d’endiguer les appels non sollicités. Nous...